En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant d'améliorer votre expérience utilisateur.  En savoir plus

BERGERAC

Vol Nice Bergerac

D’un paradis à l’autre

Relié à l’Aéroport Nice Côte d’Azur deux fois par semaine, l’Aéroport de Bergerac n’est jamais qu’une escale. A peine sorti de l’avion, on repart en effet pour le plus beau des voyages. Celui qui, de bastides en châteaux, de vignobles en jardins, vous fait découvrir l’une des plus belles régions de France : le Périgord.

Écornons d’emblée une légende... Le fameux Cyrano, homme de lettres et d’épée qui inspira Edmond Rostand, n’a jamais pointé le bout de son nez, que dis-je !, le bout de son roc, de son cap, de sa péninsule, à Bergerac. La ville ne s’en est pas moins emparé de ce personnage haut en couleur pour construire sa notoriété. De la Grappe de Cyrano, fameuse compétition de moto, à la Botte de Cyrano, un tournoi d’escrime, en passant par L’Assiette de Cyrano, rendez-vous gourmand au cœur de l’été, l’amoureux secret de Roxane est ainsi mis à toutes les sauces. Le centre-ville compte même deux statues à sa gloire, des œuvres très appréciées des touristes qui posent nombreux à leurs pieds, offrant alors à l’objectif... leur meilleur profil !

Si elles sont un passage obligé de tout séjour touristique, ces deux sculptures ne sont pas, loin s’en faut, les seuls atouts de la commune. Ville d’art et d’histoire, Bergerac a bien plus à offrir à ses hôtes. De belles balades pour commencer... Ici, places, rues et ruelles vous font voyager dans le temps. Les façades à pans de bois des maisons médiévales et les tourelles, arcades et fenêtres à croisée des demeures de la Renaissance ravissent l’œil du promeneur, le menant jusqu’à la rive de la Dordogne, fief des gabares. Ces bateaux de bois à fond plats assuraient jusqu’au milieu du XIXe siècle le transport d’une grande partie des marchandises qui nourrissaient les commerces bergeracois. Désormais motorisées, ombragées par de grandes toiles blanches, elles proposent de jolies croisières fluviales empreintes de Nature, de découverte et de sérénité.

De la ville à la vigne

Autre lieu de patrimoine très prisés des voyageurs : le Cloître des Récollets. On le visite moins pour la beauté de ses murs que pour ce qu’ils abritent : la fine fleur des 900 vignobles autochtones. Ce bâtiment du XVIe siècle est en effet l’hôte de la Maison des Vins de Bergerac. On peut y découvrir les neuf Appellations d’Origine Protégée (AOP) qui ceinturent la ville. Telle Pécharmant dont les coteaux font naître des vins rouges puissants et généreux qui, après quelques années de garde, font le bonheur des palais les plus avertis. Ou bien encore Montbazillac. C’est la plus grande appellation de liquoreux au monde. Ses vins accompagnent idéalement un foie gras, une volaille à la crème ou un bleu d’Auvergne. Gardé dix ou vingt ans à l’abri d’une bonne cave, ce blanc suave rivalise avec les meilleurs nectars du genre, dévoilant de sublimes arômes de pêche, de miel, de fleur d’acacia. 

Le charme des vieilles pierres

Au-delà de sa Route des Vins, Bergerac offre à ses hôtes de nombreux itinéraires pittoresques. Il faut dire que la ville natale de Pascal Obispo est la porte d’entrée de l’une des plus belles régions de France : le Périgord. Elle est d’ailleurs la capitale du Périgord pourpre (pour la teinte que prennent les vignes à l’automne), l’une des quatre contrées perigourdines. Parmi ses principaux joyaux : les bastides anglaises, ces villes neuves nées au XIIIe siècle de la volonté des rois d’Angleterre, soucieux d’assoir leur autorité sur l’Aquitaine. Ces cités médiévales font aujourd’hui le bonheur des voyageurs, parmi lesquels de très nombreux... Anglais. A l’image de Tony Blair, leur ex-Premier Ministre, les sujets d’Elisabeth II raffolent de la région au point que 2000 d’entre eux y ont élu domicile. Que viennent-ils y chercher ? Ce que tout un chacun attend de ses voyages : du plaisir et de l’émotion. Et ceux-là se nichent dans les mille détails qui s’offrent au promeneur, dans les arcades, les colombages, les remparts, les églises, les abbayes, et les châteaux qui jalonnent sa balade.

Les tentations périgourdines

Du plaisir, de l’émotion encore… Le Pays Bergeracois et le Salardais, son voisin, que l’on nomme aussi le Périgord Noir (à cause de ses forêts de chênes verts, denses et sombres qui couvrent les alentours de la ville de Sarlat, joyau hérité du Moyen-âge) régalent les vacanciers d’un terroir particulièrement gourmand. Au menu : foie gras, truffes, magrets de canard et autres confits d’oie. Une nourriture riche qui réclame quelques efforts pour garder la ligne. Ça tombe bien : la région est sportive ! Elle offre 600 kilomètres de cours d’eau praticables en canoë, de nombreuses bases de loisir pour la baignade en lac ou en rivière, et 7000 kilomètres de chemins balisés pour la randonnée à pied, à cheval ou à vélo. Plus tranquilles : les flâneries dans des jardins remarquables, la visite des châteaux féodaux ou Renaissance et la découverte des grottes périgourdines : Tourtoirac, Le Grand Roc et Proumeyssac pour admirer stalactites, et stalagmites, ou bien, pour leurs peintures rupestres, celle de Rouffignac et la célébrissime Grotte de Lascaux qui nous prouve, si besoin était, que la région inspire les Hommes depuis longtemps !


A faire absolument à Bergerac et aux alentours :

Bergerac

La Maisons des Vins de Bergerac : pour découvrir le vignoble local, et ses neuf appellations et déguster quelques-uns de leurs meilleurs vins avec les œnologues des lieux.

La Route des Bastides : pour le charme des vieilles pierres de ces villages médiévaux. Quelques incontournables : Lalinde, village cernée par les eaux de la Dordogne, Trémolat, lové dans un méandre du même fleuve, Limeuil, labellisé “Un des Plus Beaux Villages de France”, et bien sûr Monpazier, considérée comme la plus belle bastide de France avec ses portes fortifiées, sa Place des Arcades et la Halle de la Place des Cornières.

Une croisière en gabare : pour naviguer sereinement sur la Dordogne en bateaux de bois et découvrir la région, sa Nature et son patrimoine sous un autre angle.

Le Gouffre de Proumeyssac : c’est la plus grande cavité aménagée du Périgord. Surnommée la Cathédrale de Cristal, cette immense voûte offre une formidable concentration de cristallisations. Des stalactites, et stalagmites d’autant plus impressionnants qu’ils sont mis en scène par des jeux de lumière et un accompagnement musical.

Sarlat-la-Caneda : la capitale du Périgord Noir a su préserver son patrimoine médiéval, l’un des plus beaux qui soit donner de voir en France, tout en s’ouvrant à la modernité comme le montre les travaux de Jean Nouvel, un enfant du pays, l’un des meilleurs architectes au monde.

La grotte de Lascaux : ses peintures rupestres polychromes sont célèbres dans le monde entier. Au point que leur succès et la respiration (chargée d’oxyde de carbone) de centaines de milliers de visiteurs ont bien failli causer leur perte. Du coup, on se rend désormais à Montignac pour visiter une reproduction fidèle de celle que l’on surnomme la chapelle Sixtine du Périgordien.


Les Mois d'opérations :
Janv
Fev
Mars
Avril
Mai
Juin
Juill
Août
Sept
Oct
Nov
Dec
Janv
Fev
Mars
Avril
Mai
Juin
Juill
Août
Sept
Oct
Nov
Dec
Les Jours d'opérations :

IGAVION Vols direct Nice - BERGERAC

Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim

Réservez ce vol

Notre
Meilleure offre
Vol

à partir de :
111
Je pars