En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité et l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. 

  En savoir plus et gérer ces paramètres

France

  • AGEN

    Presque pile poil à équidistance de Bordeaux et de Toulouse, se trouve la ville d’Agen, mondialement connue pour ses prunes qui se transforment en pruneaux tout fripés mais tellement sucrés ! Mais Agen, cette localité élue il y a quelques années « ville la plus heureuse de France », a d'autres jolies choses à montrer.

    Est-ce sa proximité avec la Garonne, sur les berges de laquelle a été aménagée, dès le 19ème siècle, une promenade tout en platanes et pelouses ? C'est peut-être la coquetterie de ses rues moyenâgeuses, comme en témoigne la superbe maison à encorbellement de la rue Beauville ; ou mieux, celle du "Sénéchal", rue Puits du Saumon, la plus ancienne de la ville. Et puis il y a la rue des Cornières, qui scande l'histoire économique d'Agen à travers sa succession d'arcades séculaires.

    Située dans le département du Lot-et-Garonne, entre le village de Moirax et de Nérac, la ville d’Agen offre beaucoup de lieux touristiques intéressants, tels que des musées, des cathédrales ou des tours. Parmi les plus visités, il y a le Musée des Beaux-arts d'Agen ou l'église Notre-Dame des Jacobins. Le musée est abrité par quatre superbes hôtels particuliers de la Renaissance, tandis que l'église présente l'héritage architectural du 13ème siècle.

    Et que dire du bien-vivre qui se dégage du cours Washington plébiscité par l'aristocratie du 19ème, mixant sans vergogne style antique et moderne. Filez admirer ce bel hôtel particulier rue Mirabeau et les briques roses de l'Hôtel Hutot de Latour.
    Mais cette bonhomie ne vient-elle pas aussi de l'animation de ses marchés ? Le samedi matin, ne manquez pas de visiter son marché biologique de la charmante place des Laitiers, avant de faire un saut au marché de la place Jasmin, avec ses terrasses de café, c'est l'un des endroits les plus animés d'Agen.

    Enfin, il y a ce canal, qui prolonge celui du Midi pour marier la Méditerranée à l'Atlantique. Important axe commercial au 19ème, il offre tous ses attraits aux visiteurs qui, en bateau à voile ou en pénichette, y flânent tout au long de l'été. Ville la plus heureuse de France, peut-être, mais en tout cas des plus agréables !

  • AJACCIO

    Destination la Corse : si vous partiez à… Ajaccio ?

    Riche d'une histoire conséquente, Ajaccio est aussi une ville moderne qui a de nombreux secrets à vous dévoiler. Promenez-vous dans les charmantes ruelles de la cité génoise, découvrez toute l’histoire de la vie de Napoléon Bonaparte ou offrez-vous un simple moment de détente sur l’une des magnifiques plages de sable fin. Entre culture et nature, Ajaccio a vraiment tout pour plaire !

    Une histoire omniprésente et des paysages à couper le souffle

    Âme d’Ajaccio, la vieille ville génoise vous offre un véritable voyage dans le temps. Dans ce quartier, chaque rue et chaque monument racontent le passé de la ville, à l'époque de sa fondation par les Génois en 1492. Absolument incontournable, la citadelle du 16e siècle était à l’origine un simple donjon doté d’une enceinte basse qui a été successivement transformé jusqu’à devenir cet imposant édifice. Amateurs d’architecture, ne manquez pas la Cathédrale d’Ajaccio (ou cathédrale Santa Maria Assunta), datant de la Renaissance et typique de l’architecture de la Contre-réforme.

    Ville natale de Napoléon Bonaparte, Ajaccio rend un hommage extraordinaire à l’ancien empereur, omniprésent dans la ville ! Vous pourrez ainsi visiter le Musée de la Maison Bonaparte, admirer la chapelle impériale, qui abrite les sépultures de ses parents, ou encore visiter l’Hôtel de ville, où est exposé le masque mortuaire de l’empereur.

    Les amateurs de peinture s’empresseront de visiter l’impressionnant et sublime Musée Fesch, qui abrite la collection de peintures du Cardinal Joseph Fesch, ainsi que de splendides œuvres italiennes du 14e au 19e siècle (Botticelli, le Titien…).

    Et pour une visite originale de la ville, pourquoi ne pas choisir le charmant Petit Train d’Ajaccio ?

    Quittez maintenant la vieille ville en traversant la place de Gaulle, aussi appelée place du Diamant, qui marque la séparation entre la cité génoise et les nouveaux quartiers. De ce côté-ci de la ville aussi, Napoléon est très présent ! Vous pourrez admirer, sur la place Casone (ou place d’Austerlitz), une réplique de la statue de Napoléon qui se trouve aux Invalides, ou encore visiter la grotte de Napoléon, où l’ancien empereur aurait passé toute son enfance à rêver de conquêtes et de gloire ! Et pour les passionnés d’histoire, le Musée A. Bandera retrace toute l’histoire de la Corse.

    Après ce tourbillon de visites culturelles et historiques, vous aurez bien mérité de profiter des plaisirs simples de la Corse. Prenez un verre sur l’une des terrasses pleines de vie et baignées de soleil du port de Tino Rossi, ou bien savourez un simple moment « nature » : plages de sable fin, couchers de soleil rougeoyant sur la mer… ici, la nature vous offre ses plus beaux paysages.

    Et si vous pouvez vous éloigner un peu d’Ajaccio, n’hésitez pas à mettre le cap à l’ouest, en direction de la pointe de Pirata, puis des Îles sanguinaires. Célèbres dans le monde entier pour leur panorama saisissant, ces îles sont un véritable havre de paix. C’est d’ailleurs ici que Napoléon 1er trouvait refuge pour réfléchir en toute quiétude !


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Ajaccio-6V

    La Vieille Ville : arpentez les ruelles de la cité génoise et partez sur les traces de Napoléon Bonaparte. Goûtez aussi au charme méditerranéen de ce quartier qui abonde en petits cafés et très bons restaurants.

    La Cathédrale d’Ajaccio : en 1559, le Conseil des Anciens fit une demande auprès du Sénat de Gênes et du pape Grégoire XIII pour doter Ajaccio d'une église cathédrale. Remplaçant l'église Sainte-Croix, la nouvelle cathédrale fut achevée en 1593 et consacrée à l'Assomption de la Vierge.

    Le Musée de la Maison Bonaparte : la maison natale de l’empereur abrite un musée consacré à la famille Bonaparte. Mobilier, peintures, décorations vous replongent dans l'atmosphère de la fin du 18e siècle. C’est sans doute l’endroit le plus singulier et le plus démonstratif pour mieux comprendre le chemin parcouru par Napoléon.

    La Chapelle impériale : formant l’aile droite du Palais Fesch en forme de croix latine, cette chapelle est classée monument historique. Bénie le 9 septembre 1860, elle est le sanctuaire de la famille impériale. Dans la crypte reposent certains membres de la famille Bonaparte dont le père et la mère de Napoléon ainsi que son oncle, le cardinal Fesch.

    Le Musée Fesch :  palais construit suivant la volonté du cardinal Fesch. À sa mort, il lègue près d’un millier de tableaux, meubles et objets d’art. Par la suite, différents dons et legs enrichiront les collections du musée. Aujourd’hui, le Palais Fesch abrite la plus vaste collection de peintures italiennes, après celle du Louvre, à vous couper le souffle.

    La Place De Gaulle : elle marque la séparation entre la vieille ville et les nouveaux quartiers. Face à la mer, vous pourrez admirer le monument (1865) dédié à Napoléon et ses quatre frères.

    La Place du Casone : la place d’Austerlitz, dite du Casone en souvenir d’une ancienne bâtisse, est le lieu où, selon la légende, Napoléon se rendait durant son enfance. À l’abri sous de grands rochers, d’où le terme de « Grotte Napoléon », le jeune garçon fasciné par les grands personnages de l’histoire rêvait alors de conquêtes et de gloire…

    Le Vieux port de pêche Tino Rossi : port de plaisance et de pêche bercé par la Méditerranée, il vous accueillera au cœur de la Cité Impériale pour la plus belle des escales. Les nombreux commerces, les plages, le centre historique et les musées agrémenteront votre séjour.

    A Cupalatta : vous découvrirez la vie cachée des tortues. Unique en Europe, ce parc de 2,5 ha a pour vocation l'élevage, l'étude et la protection des tortues terrestres et aquatiques du monde entier.

    Le Château de la Punta : à mi-chemin entre Ajaccio et Paese di Lava, un véritable monument vous attend ! Le château de la Punta fut construit entre 1886 et 1891 par la famille Pozzo di Borgo avec des pierres provenant du palais des Tuileries à Paris. Perdu en pleine nature, le château est à 600 mètres d’altitude et domine le golfe d’Ajaccio.


    Une vaste palette de saveurs

    Au croisement de ses voisines française et italienne, la cuisine corse vous propose une palette de saveurs très variées. La châtaigne se décline en de nombreux plats et desserts tandis que le sanglier donne d’excellentes charcuteries : lonzu, coppa et figatellu donneront du caractère à vos assiettes !

    Les fromages sont aussi à l’honneur : le brocciu est un fromage AOC/AOP préparé avec du lait de chèvre et/ou de brebis, que l’on retrouve dans de nombreuses recettes traditionnelles même s’il se consomme aussi nature et frais.

    Côté douceurs, goûtez aufiadone, gâteau typiquement corse à base avec de brocciu, et aux canistrelli, biscuits secs préparés avec de la farine de blé, du vin blanc et du sucre.


    Agenda culturel

    Avril : Le Pays d’Ajaccio fête le printemps

    Découvrez les traditions, le patrimoine et l’environnement de la Corse et du Pays d'Ajaccio. Au programme de ce festival : visites guidées, concerts polyphoniques, balades et randonnées, via ferrata et canyoning, ateliers cuisine, œnologie, rencontres gustatives...

    Avril : Catenacciu à Sartène

    Le soir du Vendredi Saint, la procession nocturne du Catenacciu est la plus ancienne tradition religieuse de Corse, une manifestation célèbre et haute en couleur.

    Avril-Mai : Festival Art’èGustu en Corse

    Le festival de l’art et du goût version corse. Une centaine de producteurs font déguster des produits typiques du terroir corse : huile d'olive, miel, farine de châtaigne, charcuteries, fromages, vins, confiseries...

    Juin : Saint Érasme à Ajaccio, Bastia et Calvi

    À l’initiative des pêcheurs regroupés en associations, la fête de Saint Érasme (Sant'Erimu), patron des marins et des pêcheurs, donne lieu à des festivités où l’on déguste notamment des poissons grillés tout juste sortis des filets.

    Août : Journées napoléoniennes à Ajaccio

    Chaque année à Ajaccio, les journées napoléoniennes viennent s’ajouter aux cérémonies religieuses de l’Assomption. Des reconstitutions militaires en costumes, des spectacles, des marches au tambour, des défilés et un bal nous ramènent à l'époque de la Grande Armée.

  • BASTIA

    Destination la Corse : si vous partiez à… Bastia ?

     

    Si vous ne résistez pas au charme des vieilles cités diterranéennes, avec leurs ruelles pittoresques égayées de volets peints et leurs places qui renferment tant de mystères du passé, bienvenue à Bastia ! Fondée en 1381 par les Génois, cette ville d’art et d’histoire vous fera découvrir tous ses trésors le temps d’un séjour inoubliable.


    Terra Vecchia, ou la vieille ville, cœur et âme de Bastia

    Avec son kiosque à musique, sa statue de Napoléon, ses façades colorées et ses terrasses de cafés, la Place Saint-Nicolas est le lieu de rencontre privilégié des Bastiais. C’est aussi le cœur de Terra Vecchia, la vieille ville. Découvrez le quartier historique du vieux port, qui a su conserver toute son authenticité avec ses bâtiments aux façades colorées et ses bateaux de plaisance qui se reflètent dans l’eau. En vous promenant sur les quais, aventurez-vous sur la jetée du Dragon, vous profiterez d’un sublime panorama.

    Les passionnés d’histoire et d’architecture pourront admirer les églises Saint-Jean-Baptiste et Saint-Charles Borromée, fondées au 17e siècle, ainsi que les oratoires de la Confrérie Saint-Roch et de l’Immaculée-Conception, qui figurent également parmi les monuments incontournables de Terra Vecchia.

    Enfin, ne manquez surtout pas la place du marché et ses étals parfumés. Et pour plus de découvertes artisanales, la rue Napoléon est aussi remplie de boutiques de produits régionaux et de très bons restaurants.


    Terra Nova, ou la citadelle, berceau de la ville

    Pour une douce transition entre la vieille ville et la citadelle, traversez le Jardin Romieu, véritable havre de paix au cœur de Bastia.

    Pénétrez ensuite dans la citadelle. Tandis que vous déambulerez à travers ses ruelles dallées aux portails armoriés, elle vous dévoilera tous ses secrets. Vous verrez à quel point il fait bon se promener dans ce véritable dédale construit sur le schéma d'un damier. Vous découvrirez alors l’ancien Palais des Gouverneurs, qui abrite désormais le Musée d’Histoire de la Ville, riche de collections passionnantes. Visitez la cathédrale Sainte-Marie, qui abrite une extraordinaire statue processionnelle de la Vierge en argent datée de 1852. Et ne manquez pas non plus la chapelle Sainte-Croix et son somptueux décor rococo, avec son plafond décoré d’angelots et d’arabesques de stuc recouverts d'or sur fond bleu.

    Si les paysages vous séduisent au moins autant que les édifices historiques, vous ne serez pas déçu à Bastia. Pour profiter d’une vue plongeante sur le vieux port, le Quai du Sud offre un point de vue idéal.


    Top 10 des lieux incontournables

     

    aeroportnicecoteazur-destination-Bastia-6V

    La Place Saint-Nicolas : longue de 280 m et large de 80, la place Saint-Nicolas figure parmi les plus grandes de France. Elle tire son nom d’une église et d’un ancien hôpital construits en ces lieux au Moyen Âge. Ces bâtiments ont été démolis en 1889, afin d’agrandir la place et de prolonger le boulevard Paoli.

    Le Vieux port : niché dans une petite anse au pied de la citadelle , il accueille des bateaux de pêche et de plaisance. Surmonté de bâtiments multicolores, il est surtout animé la nuit tombée, avec ses nombreux restaurants et cafés pris d'assaut en haute saison. Pour avoir une vue globale de ce petit port, rendez-vous au bout de la jetée du Dragon, construite au 19e siècle.

    L’Église Saint Jean-Baptiste : ouverte sur la place du Marché et dominant le vieux port de Bastia, cette église trône fièrement sur Terra Vecchia. Bâtie entre 1636 et 1666 à l'emplacement d'une ancienne chapelle, on dit qu'elle est la plus grande église de Corse. Tout aussi intéressant, l'intérieur de l'église est de style baroque, et offre de surprenantes décorations de marbre ainsi que des peintures en trompe-l'œil.

    L’Oratoire de l’Immaculée-Conception : achevée en 1609, cette petite chapelle, à l'extérieur très sobre, abrite pourtant quelques trésors. On y trouve par exemple de magnifiques boiseries recouvrant entièrement les murs ou encore de riches soieries restaurées régulièrement.

    La Place du Marché : joliment bordée de vieilles maisons et de l'ancienne mairie, cette place constitue un véritable point d'attraction dans la ville. Chaque matin, se tient un marché traditionnel proposant de nombreux produits gastronomiques locaux dans une ambiance typiquement méditerranéenne.

    Le Jardin Romieu : accroché aux pentes menant à Terra Nova, ce jardin est une sorte de passerelle entre le vieux port et la citadelle, l'endroit idéal pour une petite pause détente avant de pénétrer dans la citadelle. À l’écart de l'effervescence du centre de Bastia, son cadre de verdure calme et reposant offre des vues imprenables sur le petit port et sur la jetée du Dragon.

    Le Palais des Gouverneurs : l'histoire de ce palais commence avec la construction d'une tour génoise en 1380. Transformée au cours des ans, celle-ci deviendra par la suite le lieu de résidence des gouverneurs génois, avant d'être transformée en caserne et enfin de redevenir la propriété de la ville de Bastia.

    Le Musée de Bastia : représentations de la ville, reconstitutions d’intérieur ou d’éléments architecturaux provenant des maisons de notables du 17e siècle côtoient les symboles de la gouvernance génoise et les portraits des principaux capitaines d’industrie corses au 19e siècle.

    La Chapelle Sainte-Croix : construite au 15e siècle puis reconstruite au tout début du 17e, c’est sans doute la plus ancienne chapelle de la ville. Perdue au milieu des habitations colorées de la citadelle , on la reconnaît tout d'abord par son parvis en mosaïque de galets. À l'intérieur, pénétrez dans la chapelle Saint-Augustin et Sainte-Monique, puis dans celle du Crucifix et des Miracles. Enfin, admirez l'impressionnant maître-autel de marbre polychrome, daté de la fin du 17e siècle.

    La Cathédrale Sainte-Marie : dédiée à l'Assomption de la Vierge, cette magnifique cathédrale construite de 1604 à 1619, abrite une extraordinaire statue en argent de la Vierge, véritable œuvre d’art portée en procession tous les 15 août dans les rues de la cité. La cathédrale vous dévoilera un décor original, largement enrichi au 19è siècle, éblouissant de richesse.

     


    Une île aux mille saveurs

    En Corse, les traditions vivantes nourrissent la gastronomie qui tient une place de premier ordre. Vous y savourerez des produits d’un terroir authentique où se mêlent parfums de châtaignes et d’agrumes, douceur salée de la charcuterie, fromages onctueux. En outre, l’île possède un vignoble insulaire unique, vieux de plus de 2000 ans.

    Parmi les spécialités bastiaises, vous pourrez vous régaler de sardines fraîches farcies de Brocciu, ce fromage fait à partir de lait caillé de brebis. Et à l’occasion de la fête de la Saint-Joseph, vous dégusterez des panzarotti, de délicieux petits beignets ronds de farine de pois chiches ou de riz recouverts de sucre.


     

    Agenda culturel

     

    19 mars : Fête de la Saint-Joseph

    Cette fête prend une importance toute particulière à Bastia dont Saint-Joseph est l’un des Saints patrons. Tous les 19 mars, les Bastiais viennent honorer leur Saint patron en portant sa statue en procession jusqu’à la cathédrale Sainte-Marie.

    Juin : Fête de la Saint-Antoine

    Cet autre patron de Bastia est fêté en grande pompe au couvent de Saint-Antoine, datant du 16e siècle, lors de cette journée où alternent messes, procession et kermesse.

    Novembre : Les Musicales de Bastia

    Ce festival « de toutes les musiques » propose des concerts avec des artistes locaux et de renommée nationale.

    Novembre : Festival Arte Mare

    Ce festival du film et des cultures de Méditerranée, le plus vieux de Corse, a su tisser des liens entre une culture corse réaffirmée et les cultures méditerranéennes voisines.

  • BERGERAC

    Vol Nice Bergerac

    D’un paradis à l’autre

    Relié à l’Aéroport Nice Côte d’Azur deux fois par semaine, l’Aéroport de Bergerac n’est jamais qu’une escale. A peine sorti de l’avion, on repart en effet pour le plus beau des voyages. Celui qui, de bastides en châteaux, de vignobles en jardins, vous fait découvrir l’une des plus belles régions de France : le Périgord.

    Écornons d’emblée une légende... Le fameux Cyrano, homme de lettres et d’épée qui inspira Edmond Rostand, n’a jamais pointé le bout de son nez, que dis-je !, le bout de son roc, de son cap, de sa péninsule, à Bergerac. La ville ne s’en est pas moins emparé de ce personnage haut en couleur pour construire sa notoriété. De la Grappe de Cyrano, fameuse compétition de moto, à la Botte de Cyrano, un tournoi d’escrime, en passant par L’Assiette de Cyrano, rendez-vous gourmand au cœur de l’été, l’amoureux secret de Roxane est ainsi mis à toutes les sauces. Le centre-ville compte même deux statues à sa gloire, des œuvres très appréciées des touristes qui posent nombreux à leurs pieds, offrant alors à l’objectif... leur meilleur profil !

    Si elles sont un passage obligé de tout séjour touristique, ces deux sculptures ne sont pas, loin s’en faut, les seuls atouts de la commune. Ville d’art et d’histoire, Bergerac a bien plus à offrir à ses hôtes. De belles balades pour commencer... Ici, places, rues et ruelles vous font voyager dans le temps. Les façades à pans de bois des maisons médiévales et les tourelles, arcades et fenêtres à croisée des demeures de la Renaissance ravissent l’œil du promeneur, le menant jusqu’à la rive de la Dordogne, fief des gabares. Ces bateaux de bois à fond plats assuraient jusqu’au milieu du XIXe siècle le transport d’une grande partie des marchandises qui nourrissaient les commerces bergeracois. Désormais motorisées, ombragées par de grandes toiles blanches, elles proposent de jolies croisières fluviales empreintes de Nature, de découverte et de sérénité.

    De la ville à la vigne

    Autre lieu de patrimoine très prisés des voyageurs : le Cloître des Récollets. On le visite moins pour la beauté de ses murs que pour ce qu’ils abritent : la fine fleur des 900 vignobles autochtones. Ce bâtiment du XVIe siècle est en effet l’hôte de la Maison des Vins de Bergerac. On peut y découvrir les neuf Appellations d’Origine Protégée (AOP) qui ceinturent la ville. Telle Pécharmant dont les coteaux font naître des vins rouges puissants et généreux qui, après quelques années de garde, font le bonheur des palais les plus avertis. Ou bien encore Montbazillac. C’est la plus grande appellation de liquoreux au monde. Ses vins accompagnent idéalement un foie gras, une volaille à la crème ou un bleu d’Auvergne. Gardé dix ou vingt ans à l’abri d’une bonne cave, ce blanc suave rivalise avec les meilleurs nectars du genre, dévoilant de sublimes arômes de pêche, de miel, de fleur d’acacia. 

    Le charme des vieilles pierres

    Au-delà de sa Route des Vins, Bergerac offre à ses hôtes de nombreux itinéraires pittoresques. Il faut dire que la ville natale de Pascal Obispo est la porte d’entrée de l’une des plus belles régions de France : le Périgord. Elle est d’ailleurs la capitale du Périgord pourpre (pour la teinte que prennent les vignes à l’automne), l’une des quatre contrées perigourdines. Parmi ses principaux joyaux : les bastides anglaises, ces villes neuves nées au XIIIe siècle de la volonté des rois d’Angleterre, soucieux d’assoir leur autorité sur l’Aquitaine. Ces cités médiévales font aujourd’hui le bonheur des voyageurs, parmi lesquels de très nombreux... Anglais. A l’image de Tony Blair, leur ex-Premier Ministre, les sujets d’Elisabeth II raffolent de la région au point que 2000 d’entre eux y ont élu domicile. Que viennent-ils y chercher ? Ce que tout un chacun attend de ses voyages : du plaisir et de l’émotion. Et ceux-là se nichent dans les mille détails qui s’offrent au promeneur, dans les arcades, les colombages, les remparts, les églises, les abbayes, et les châteaux qui jalonnent sa balade.

    Les tentations périgourdines

    Du plaisir, de l’émotion encore… Le Pays Bergeracois et le Salardais, son voisin, que l’on nomme aussi le Périgord Noir (à cause de ses forêts de chênes verts, denses et sombres qui couvrent les alentours de la ville de Sarlat, joyau hérité du Moyen-âge) régalent les vacanciers d’un terroir particulièrement gourmand. Au menu : foie gras, truffes, magrets de canard et autres confits d’oie. Une nourriture riche qui réclame quelques efforts pour garder la ligne. Ça tombe bien : la région est sportive ! Elle offre 600 kilomètres de cours d’eau praticables en canoë, de nombreuses bases de loisir pour la baignade en lac ou en rivière, et 7000 kilomètres de chemins balisés pour la randonnée à pied, à cheval ou à vélo. Plus tranquilles : les flâneries dans des jardins remarquables, la visite des châteaux féodaux ou Renaissance et la découverte des grottes périgourdines : Tourtoirac, Le Grand Roc et Proumeyssac pour admirer stalactites, et stalagmites, ou bien, pour leurs peintures rupestres, celle de Rouffignac et la célébrissime Grotte de Lascaux qui nous prouve, si besoin était, que la région inspire les Hommes depuis longtemps !


    A faire absolument à Bergerac et aux alentours :

    Bergerac

    La Maisons des Vins de Bergerac : pour découvrir le vignoble local, et ses neuf appellations et déguster quelques-uns de leurs meilleurs vins avec les œnologues des lieux.

    La Route des Bastides : pour le charme des vieilles pierres de ces villages médiévaux. Quelques incontournables : Lalinde, village cernée par les eaux de la Dordogne, Trémolat, lové dans un méandre du même fleuve, Limeuil, labellisé “Un des Plus Beaux Villages de France”, et bien sûr Monpazier, considérée comme la plus belle bastide de France avec ses portes fortifiées, sa Place des Arcades et la Halle de la Place des Cornières.

    Une croisière en gabare : pour naviguer sereinement sur la Dordogne en bateaux de bois et découvrir la région, sa Nature et son patrimoine sous un autre angle.

    Le Gouffre de Proumeyssac : c’est la plus grande cavité aménagée du Périgord. Surnommée la Cathédrale de Cristal, cette immense voûte offre une formidable concentration de cristallisations. Des stalactites, et stalagmites d’autant plus impressionnants qu’ils sont mis en scène par des jeux de lumière et un accompagnement musical.

    Sarlat-la-Caneda : la capitale du Périgord Noir a su préserver son patrimoine médiéval, l’un des plus beaux qui soit donner de voir en France, tout en s’ouvrant à la modernité comme le montre les travaux de Jean Nouvel, un enfant du pays, l’un des meilleurs architectes au monde.

    La grotte de Lascaux : ses peintures rupestres polychromes sont célèbres dans le monde entier. Au point que leur succès et la respiration (chargée d’oxyde de carbone) de centaines de milliers de visiteurs ont bien failli causer leur perte. Du coup, on se rend désormais à Montignac pour visiter une reproduction fidèle de celle que l’on surnomme la chapelle Sixtine du Périgordien.

  • BIARRITZ

    Destination le Pays basque : si vous partiez à… Biarritz ?

    Destination idéale pour les familles comme pour les amoureux, Biarritz vous accueillera pour un séjour sous le signe de la découverte et de la détente. En été particulièrement, la ville se pare de ses plus beaux atours pour offrir à ses habitants comme à ses visiteurs ce qu’elle a de plus magique : son vieux port, ses plages, ses randonnées bucoliques, mais aussi sa richesse culturelle à travers des musées passionnants.


    Une ville sous le signe de l’eau…

    Biarritz est avant tout une ville incontestablement tournée vers la mer. Ses plages vous invitent à de longues balades ou à des baignades, si c’est de saison. Et c’est bien sûr la ville fétiche des surfeurs ! Reconnue comme l’un des meilleurs spots, elle attire des passionnés du monde entier. Et pour son investissement dans la discipline, elle a obtenu en 2015 le label Ville de surf - 3 étoiles, décerné par la Fédération française de Surf.

    Si l’océan vous passionne, la ville y consacre deux magnifiques musées : la Cité de l’Océan, un tout nouvel espace dédié à la connaissance et à la protection de l’Océan, et l'Aquarium de Biarritz, devenu, grâce à sa cinquantaine d’aquariums et à ses plusieurs milliers d’espèces, l’un des plus grands aquariums de France.

    Et si, aux vagues tumultueuses, vous préférez les bienfaits thérapeutiques de l’océan, Biarritz, ville d’une longue tradition de cures marines, vous propose des soins de thalassothérapie adaptés à tous vos besoins : enveloppements d’algues, massages, gommage, balnéothérapie… Faites-vous chouchouter !

    … mais aussi du sport…

    Le surf n’est pas le seul sport à l’honneur à Biarritz. La ville possède le second plus ancien parcours de golf du continent (créé en 1888), tandis que « Aupa BO », cri de ralliement des supporters du Biarritz Olympique Pays basque, résonne avant chaque match de rugby. Ici, on ne plaisante pas avec l’ovalie ! Au Musée historique du Biarritz Olympique, vous pourrez consulter toutes les coupures de presse et plus de 1 200 photos d'équipes depuis l'année 1900 à nos jours. Toutes les disciplines du club omnisport y sont représentées et bien évidemment le rugby amateur jusqu'en 1998. Le 1er étage du musée est consacré au rugby professionnel de 1998 à nos jours. Enfin, plus traditionnelle, la pelote basque, dont il existe plus de 20 variantes, continue de faire vibrer l’âme basque.

    … et de la culture !

    Mais Biarritz, c’est aussi une grande diversité culturelle. Visitez le Musée Historique de Biarritz, qui, à travers divers documents, objets, uniformes, tableaux et affiches, présente les différentes époques de la vie de la ville. Promenez-vous dans le Marché des halles pour y déguster des spécialités basques et produits locaux. Et profitez également de la nature environnante. Verdoyant et boisé, fait de douces collines et de montagnes, le Pays basque vous propose des randonnées qui vous donneront peut-être l’occasion d’apercevoir un pottock, ce petit cheval des montagnes qui se balade en toute liberté !


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Biarritz-6V

    La Cité de l’Océan : ce nouvel espace dédié à la découverte du grand bleu est une occasion unique d'approfondir vos connaissances, grâce à une mise en scène ludique et originale. D'où vient l'eau des océans ? Comment naissent les vagues ? L'Atlantide a-t-elle vraiment existé ? Serions-nous là sans l'océan ? Est-il aujourd'hui en danger ? Vous y trouverez toutes les réponses.

    L’Aquarium de Biarritz : face au Rocher de la Vierge, l’aquarium vous ouvre ses portes pour une découverte originale des fonds marins. Requins marteaux, raies et autres barracudas évoluent dans un grand bassin de 1 500 m3. Un voyage des plus dépaysants !

    Le Vieux port : l’un des endroits les plus pittoresques de Biarritz. En contrebas de la route qui sillonne la côte, on trouve un coin un peu plus authentique : pêcheurs, petits restaurants typiques et quelques vieux bateaux à la peinture écaillée...

    Le Phare de Biarritz : érigé en 1834, haut de 73 mètres au-dessus du niveau de la mer et fier de ses 248 marches, il domine le Cap Hainsart, qui marque la limite séparant la côte sablonneuse des Landes de la côte rocheuse du Pays basque.

    La Grande plage de Biarritz : l’une des plus grandes plages, qui s’étend du nord au sud de la baie. Au cœur de la ville, elle propose commerces, cafés et restaurants à proximité.

    Le Rocher de la Vierge : rappelle le retour miraculeux de nuit et pendant la tempête de pêcheurs biarrots en 1864. C’est Gustave Eiffel qui a reconstruit sa passerelle en 1887.

    Le Musée Historique de Biarritz : installé dans une ancienne église anglicane, ce musée est consacré à l'évocation du passé de la ville. En 1986, l'association des Amis du Vieux Biarritz s'y installe afin de faire revivre les époques les plus prestigieuses de cette cité. Le porche présente un mémorial en hommage aux officiers anglais tombés lors des guerres napoléoniennes dont Biarritz et les environs furent le théâtre en 1814.

    Le Lac Marion : venez faire le plein de nature ! À deux pas du centre-ville, cette halte bucolique dédiée aux loisirs et à la promenade en famille vous offre un lieu naturel de détente. Pêcheurs à la ligne, sportifs, promeneurs : tous viennent d’y ressourcer.

    Le Marché des halles : poissons, sushis, truffes, spécialités italiennes et marocaines, ce marché est un melting-pot sensoriel et visuel !

    Le Musée historique du Biarritz Olympique : les passionnés de rugby, et en particulier les supporters du BO, seront ravis de pouvoir consulter toutes ses archives.


    Un séjour sous le signe de la gastronomie

    Au Pays basque, les produits de la mer sont évidemment à l’honneur. Goûtez au ttoro, soupe traditionnelle semblable à la bouillabaisse provençale, ou encore au marmitako, sorte de ragoût à base de thon. Au pays du piment d’Espelette, on ne peut pas passer à côté de l’incontournable piperade préparée à partir de piments et d'oignons frits puis mélangés à des tomates. Et vous devrez également tester cette une autre spécialité, l’axoa, un ragoût à base de veau et de poivron relevé au piment d’Espelette. Et en dessert, s’impose le traditionnel gâteau basque, élaboré à partir d’une pâte sablée aux amandes. Pour accompagner tous ces mets, le sagarno, littéralement vin de pomme, est la boisson emblématique du Pays basque.


    Agenda culturel

    Mars : La Biarritz Maïder Arosteguy

    Compétition historique qui regroupe tous les ans les meilleurs surfeurs Européens ! C’est l'une des plus anciennes compétitions de surf en Europe. Au fil des années, ce rendez-vous est devenu le marqueur du début de la saison du surf en France.

    Juin : Les casetas

    Composé de bodegas et de restaurants sur la Côte des Basques, c’est l’événement festif qui ouvre la saison d’été à Biarritz. Une opportunité unique de profiter de l’un des plus beaux sites de la Côte basque autour d’une fête intergénérationnelle et conviviale.

    Juin : Les Océanes de Biarritz

    Un regroupement d'animations, de concerts, de surf, d'expositions et un concours gastronomique sur le Port des Pêcheurs pour célébrer l'océan et l'arrivée de l'été.

    Juillet-août : Les Scènes Estivales

    Chaque année, Biarritz Evénement propose aux Biarrots et aux vacanciers un programme d’animations pour enflammer les nuits estivales au son de musiques variées : jazz, pop-rock ou bien encore salsa ou danse basque.

    Décembre : Biarritz en Lumières

    Sans aucun doute le plus précieux événement dans le cœur des Biarrots ! Grande manifestation populaire qui fait resurgir le rêve au cœur de l’espace urbain, cet événement est aussi la vitrine de l’excellence en matière de création de lumière.

  • BORDEAUX

    Destination l’Aquitaine : si vous partiez à… Bordeaux ?

    Souvent qualifiée de perle d'Aquitaine, la ville de Bordeaux est encore surnommée la belle endormie, en référence à son centre-ville historique plutôt calme. Mais depuis quelques années, la ville s'est réveillée : nombre de ses bâtisses ont été classées monuments historiques et certains quartiers font même partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Et bien évidemment, on se rend aussi à Bordeaux pour visiter ses caves et déguster ses grands crus !


    Un foisonnement architecturel et culturel…

    Commencez votre visite par la vieille ville, située à l'intérieur des anciens murs de la ville. Vous vous apercevrez rapidement que la ville a su mettre en valeur son magnifique patrimoine architectural et historique. Les portes qui jalonnent le pourtour de la vieille ville (Porte de la grosse cloche, Porte Cailhau…) sont de magnifiques vestiges médiévaux qui feront le bonheur des passionnés d’histoire.

    De la cathédrale Saint-André à la rue Sainte Catherine, en passant par la place des Quinconces, vous découvrirez que chaque monument et chaque rue témoignent d’une richesse culturelle unique.

    Le Port de la Lune, créé à l’époque des Lumières et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, représente un ensemble urbain et architectural exceptionnel.

    Les passionnés d’art ne seront pas en reste : la ville compte de nombreux musées. Pour tout connaître sur l’histoire de la ville de Bordeaux , depuis la préhistoire jusqu’à nos jours, rendez-vous au Musée d’Aquitaine, et ne manquez pas la très intéressante section sur le rôle de la ville de Bordeaux dans la traite négrière. Mais vous pourrez aussi visiter le Musée des Beaux-arts ou d'Histoire naturelle, le musée National des douanes – unique musée de l’histoire douanière en France – ou encore le musée du vin et du négoce.

    Besoin d’un petit moment de répit : accordez-vous une pause dans le splendide Jardin public, qui abrite un magnifique arboretum !

    …mais surtout la capitale mondiale du vin !

    Outre son patrimoine historique et sa diversité culturelle, le chef-lieu de la région Aquitaine est connu dans le monde entier pour son vignoble. Il serait même considéré par certains comme la capitale mondiale du vin. Et pour cause, Saint-Emilion, Sauternes, Pomerol : le domaine viticole bordelais produit les millésimes les plus prestigieux ! Votre séjour ne serait donc pas complet sans la dégustation d'un bon cru de Bordeaux, ou une excursion dans la région du Bordelais. Les routes des vins de Bordeaux vous permettent de découvrir les châteaux les plus prestigieux. Et si vous repartiez avec quelques bouteilles de Château Lafite Rothschild, Château Latour ou Château Margaux ?


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Bordeaux-6V

    La Cathédrale Saint André : leplus beau monument religieux de Bordeaux qui, même s’il ne peut pas concurrencer Amiens, Chartres ou Reims, apporte quelque chose d’inattendu et d’attachant notamment par son clocher indépendant.

    Le Musée d’Aquitaine : musée d'archéologie, d'ethnologie et d'histoire de Bordeaux qui présente l'histoire de l'Aquitaine de la préhistoire à nos jours à travers près de 70 000 pièces.

    Le Palais Rohan : ce magnifique édifice était l’archevêché de la ville à la fin du 18e siècle, puis devint Hôtel de Ville en 1835. L'architecture sobre, de style Louis XVI, vous accueille au sein de la cour d'honneur par un portail sculpté flanqué de colonnes.

    Le Musée d'Art Contemporain : le CAPC est installé dans d'anciennes friches industrielles réaménagées, tel un symbole du renouveau de Bordeaux. Comme son nom l'indique, l'art contemporain y est à l'honneur.

    La Tour de la basilique Saint Michel : deuxième clocher de France par sa hauteur, la Flèche Saint-Michel culmine à 114 mètres et offre un panorama unique sur la ville. Mais elle est surtout célèbre pour sa crypte et ses momies, un spectacle effrayant !

    La Place des Quinconces : en bordure de la Garonne, cette immense esplanade bordée d’arbres est la plus grande place d’Europe. Le Monument aux Girondins est l’un des emblèmes de la ville. Tout au long de l’année, la place accueille des foires, concerts et autres événements culturels.

    La Porte de la Lune : ce trésor classé au patrimoine mondial de l’UNESCO témoigne de plus de 2000 ans d’histoire. Du 16e au 20e siècle, la rive gauche a été le principal site de ce port de commerce très actif. Le port a ensuite été transféré en aval, si bien qu’il n'y a plus dans cette zone que des bateaux de loisirs et les anciens hangars ont laissé place à des allées piétonnes et cyclables et à des commerces.

    Le Quartier Saint-Michel : perdez-vous dans les rues de ce quartier rempli de boutiques de créateurs et de terrasses ensoleillées. Toute proche, la place des Capucins accueille tous les matins un immense marché.

    Une escapade dans le Médoc : Margaux, Pauillac , Saint-Julien... Ces prestigieuses communes viticoles sont autant d'escales incontournables sur la route des vins du Médoc, à deux pas de Bordeaux.

    Cap Ferret : si la saison s’y prête, pourquoi ne pas profiter du charme des belles plages girondines et de la forêt littorale ?


    Vos papilles seront à la fête !

    La gastronomie occupe une place très importante dans la ville qui regorge de restaurants, bars à vin et bistrots de toutes sortes. Les gourmets se dirigeront en priorité vers le quartier de Saint-Pierre et les environs de la place Gambetta et des Chartrons.

    Au menu des spécialités bordelaises, vous trouverez la lamproie à la bordelaise, l'entrecôte de bœuf à la bordelaise (avec une sauce au vin, échalotes et persil) et le foie de veau à la bordelaise.

    Côté sucré, la gourmandise incontournable, c’est le canelé. Quand on croque dedans, il croustille légèrement puis, son cœur fond délicatement en bouche, caressant les papilles d'un délicieux parfum sucré de vanille caramélisée relevée au rhum. À déguster sans modération durant tout votre séjour !


    Agenda culturel

    Février : Blaye au comptoir à Bordeaux

    L'opération phare des vins de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux. Des dizaines de vignerons de l'appellation « côtes de Blaye » et de restaurateurs bordelais convient les amateurs à des moments de dégustation et de rencontre.

    Mai : Week-end des grands crus de Bordeaux

    L'Union des Grands crus de Bordeaux concocte un week-end de dégustation au cœur des appellations de Bordeaux. Sur les stands et autour des tables, on rencontre les propriétaires des domaines et bien sûr des œnologues au nez fin. La promesse de repas joliment accordés !

    Juin : Festival Chahuts à Bordeaux

    Dans le quartier Saint-Michel, ce festival des arts de la parole présente des représentations, des lectures et des spectacles de rue en hommage à la tradition du conte et à l'amour des mots.

    Septembre-novembre : Mascaret, festival occitan de Bordeaux

    Un festival consacré à la culture occitane dans l'agglomération bordelaise. Une programmation riche et variée, un éventail très large de courants et disciplines artistiques, pour découvrir cette culture toujours vivante : marché, expos, conférences, concerts, cinéma, théâtre, conteurs et bal.

    Octobre : Fête du vin nouveau et de la brocante à Bordeaux

    Le 4e week-end d'octobre, antiquaires et brocanteurs célèbrent l’arrivée de l’automne avec une brocante dans la rue Notre-Dame. Près de 80 antiquaires présentent leurs articles d'antiquités. On flâne et on chine en dégustant marrons chauds et vin bourru (vin nouveau), entre spectacles de rue et autres animations.

  • BREST

    Destination la Bretagne : si vous partiez à… Brest ?

    Envie d’une escapade maritime ? À Brest, métropole résolument tournée vers l’océan, les merveilles de la mer vous tendent les bras. À la pointe du Finistère, on est un peu comme au bout du monde. N’a-t-on d’ailleurs pas coutume de dire ici : « La prochaine ville, c’est New York ! ». Sa magnifique rade et ses ports vous font goûter aux délices de l’air marin.


    Répondez à l’appel du large

    Balade en mer, baignade, promenade le long des côtes… Ouverte sur l’Atlantique, la magnifique rade de Brest ne manque pas de plages pour vous accueillir. Après une baignade revigorante, si la saison le permet, direction le port de commerce où de nombreux cafés et restaurants vous attendent au bord de l’eau. À moins que vous ne préfériez le tintement des mâts, typiques des ports de plaisance ? Port du Moulin Blanc et port du Château à Brest, ou port du Tinduff et port de l’Auberlach à Plougastel Daoulas vous raviront.

    Mais pour explorer au mieux la beauté de la rade, rien de tel qu’une balade en bateau, sur les traces des Bougainville, La Pérouse et autres grands navigateurs ayant pris la mer depuis Brest.

    Une ville chargée d’histoire

    Revenez sur la terre ferme pour découvrir le cœur de la ville.

    Commencez par une visite du Château de Brest, le plus ancien monument de la ville. Vieux de 17 siècles, il abrite le Musée national de la Marine où s’expose toute l’histoire militaire de la cité. Après un passage sur le pont de Recouvrance, une halte au musée de la Tour Tanguy sera l’occasion d’une immersion historique à travers des maquettes et dioramas. Tout près, vous découvrirez l’Arsenal, l’un des symboles de la ville, créé par Richelieu en 1631.

    À Brest, le temps a fait son œuvre et chaque quartier est fortement marqué par l’histoire. Des aménagements de Vauban au 17e siècle jusqu’à la reconstruction de la ville entre 1946 et 1961, après les destructions de la Seconde Guerre mondiale, c’est toute l’architecture de la ville qui est empreinte d’histoire.

    Un territoire enchanteur

    Le Pays de Brest, encerclant Brest métropole océane, est constitué de quatre territoires distincts. Au nord, le Pays des Abers, côte des Légendes qui vous mènera des délices des plages de Brignogan jusqu’au bras tortueux de l’Aber Wrac’h, près de Plouguerneau. À l’ouest, le Pays d’Iroise où, au gré des sentiers côtiers ou du fracas des vagues, les merveilles de la côte s’étalent devant vos yeux de Plougonvelin au Conquet, de Porspoder à Ploudalmézeau. Le Pays des Rives d’Armorique, quant à lui, vous fera découvrir Landerneau, son pont habité vieux de 500 ans et sa rivière traversant majestueusement la ville. Et enfin la Presqu’île de Crozon et ses quelque 400 km de sentiers balisés qui accueillent les marcheurs invétérés jusqu’à Crozon ou Camaret, villages idylliques au bord de la mer où le temps passe au gré des marées.


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Brest-6V

    Le Jardin des explorateurs : ce jardin témoigne de l’importante contribution de Brest aux expéditions maritimes du 18e siècle. Il abrite une collection de plantes rapportées par quatre explorateurs partis de Brest, réparties en cinq zones géographiques : Asie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Australie, Amérique du Sud.

    Brest, port des records : à Brest, les marins d’exception ont désormais leur promenade. Bordée par une rade exceptionnelle de 18 000 hectares, Brest est, de longue date, un port de départ et d’arrivée de grands records à la voile : Trophée Jules Verne, Tour du monde, traversée de l’Atlantique.

    Le Fort du Questel : construit sur un site de 6 hectares, cet ouvrage fortifié et réhabilité domine la Vallée de l’Allégoet, ruisseau affluent de la Penfeld. Après d’importants travaux, l’accès empierré de l’ogive principale datant du 18e siècle, désormais dégagé, vaut largement le détour. Sur place, la forteresse offre de belles promenades à travers ses douves vertes bien abritées, ses souterrains, ses escaliers, ses escarpes et contrescarpes.

    Les rives de Penfeld : la haute vallée de la Penfeld est une brèche ouverte aux imaginations vagabondes. Elle offre de magnifiques promenades. Ici et là, bancs et pelouses invitent au repos. Ces lieux chargés d’histoire ont retrouvé une autre vocation d’antan : celle d’être un site de détente à deux pas de la ville.

    Une balade en mer sur le Brestoâ dans la rade de Brest : embarquez à bord du Brestoâ pour vous rendre à Brest ou en Presqu’île de Crozon. Profitez de la beauté de la rade. À l’heure du déjeuner, offrez-vous une croisière gourmande avec huîtres, vin blanc et fraises de Plougastel !

    Les Grottes marines de Morgat : dans le secret de nos falaises, la côte recèle de profondes grottes aux murs étonnamment colorés... À ne surtout pas manquer : la visite intérieure des Grottes Marines de Morgat.

    Le Fort de Bertheaume : à Plougonvelin, ne manquez surtout pas ce fort, haut de 37 mètres et accessible via une passerelle au-dessus des flots !

    L’arsenal de Brest : ensemble d’installations militaires et navales situé dans la rivière Penfeld . C’est la seconde base navale française, après celle de Toulon . Dans le langage populaire ouvrier brestois, l’arsenal de Brest est aussi appelé l’arsouil’.

    L'Abri Sadi Carnot : principal abri souterrain de Brest pendant la Seconde Guerre mondiale, il connut au milieu de la nuit du 9 septembre 1944 une terrible explosion qui fit des centaines de morts. Aujourd’hui lieu d’exposition et de mémoire, il permet de découvrir l’histoire de la ville pendant le second conflit mondial ainsi que la vie quotidienne des populations civiles.

    Le Château de Brest : établi sur une assise gallo-romaine du 3e siècle, le château fut achevé par Vauban au 17e siècle. Manifestation de la puissance des Comtes de Léon jusqu’au milieu du 14e siècle, enclave anglaise pendant cinquante ans, convoitée par la Bretagne, l’Angleterre, la France, la forteresse du bout de la terre était considérée au Moyen Âge comme le plus fort château du monde.


    Que déguster à Brest ?

    Contrairement à ce que l’on pourrait penser, en Bretagne, on ne mange pas seulement des crêpes ! C'est aussi une région où la gastronomie fait bon ménage avec les traditions, et où les chefs font preuve d'originalité. À Brest, les papilles ont de quoi saliver : fraises de Plougastel, ormeaux de la mer d'Iroise, saucisse de Molène, ragoût de homard, Kig ha farz (sorte de pot-au-feu breton, spécialité du Léon)... laissez-vous transporter dans un océan de saveurs !


    Agenda culturel

    Janvier-février : Festival Pluie d’Images

    Depuis 2004, ce festival de la photographie fait partie des rendez-vous qui rythment la vie de Brest et de sa métropole. À cette occasion, la photographie investit les structures culturelles, maisons pour tous, patronages laïques, bibliothèques, écoles...

    Mai : La Foire aux croutes

    Tous les ans, pendant trois jours, lors du week-end de l’ascension, l’association « PLAGE GUERIN » accueille environ 200 artistes peintres, néophytes ou confirmés, en leur permettant d’exposer leurs œuvres, sous chapiteau et en extérieur.

    Juillet : Astropolis

    Chaque année, Astropolis réunit toutes les tendances des musiques électroniques pour trois jours de fêtes étourdissantes à travers la ville. Concerts géants, soirées en clubs et après-midis électro se succèderont, avant le bouquet final, une rave fabuleuse dans le parc du Manoir de Keroual.

    Juillet-août : Les Jeudis du Port

    Rendez-vous incontournable de Brest, les Jeudis du Port offrent un été sous le signe de la fête, de la musique et des arts de rue avec une programmation éclectique, un cadre impressionnant et une ambiance conviviale autour d’artistes reconnus ou à découvrir.

    Novembre-décembre : Festival « Grandes Marées »

    Ce festival est l’occasion de découvrir le patrimoine historique et culturel de la ville de Brest et les projets menés en partenariat avec les associations locales.

  • CAEN

    Destination la Normandie : si vous partiez à… Caen ?

    Idéalement située entre le pittoresque bocage normand, au Sud, et la ravissante côte fleurie, au Nord, la ville de Caen vous propose de découvrir son étonnant patrimoine historique, ses plages… et sa gastronomie bien entendu. Venez découvrir une ville qui, malgré les traumatismes de la Seconde Guerre mondiale, a su se réinventer pour délivrer un message de paix au monde entier.


    Du Moyen Âge au débarquement : une ville chargée d’histoire et d’émotions

    Commencez votre découverte de Caen par un plongeon en plein Moyen Âge, à l’époque de Guillaume le Conquérant. La visite du château ducal, avec ses remparts, son donjon et ses vues imprenables sur la ville, est absolument incontournable. Dans l’enceinte des remparts, vous accèderez à deux grands musées : le Musée de Normandie, qui retrace la vie de la région de la préhistoire à l’industrialisation, et le Musée des beaux-arts, qui propose de considérables collections de peinture européenne des 16e et 17e siècles.

    En quittant le parc du château, flânez dans le quartier du Vaugueux, lieu plein de vie et de charme dont les ruelles pavées et les nombreux restaurants récemment installés allient à merveille histoire et plaisir de vivre. Prenez ensuite le temps de découvrir le port de plaisance et longez le quai de Vendeuvre qui borde le bassin Saint-Pierre.

    Marquée par la Seconde Guerre mondiale, la ville de Caen est indissociable de son Mémorial pour la paix qui propose un parcours sur l’ensemble du 20e siècle. Un magnifique message de paix.

    Juste à côté du Mémorial, le Parc floral de la Colline aux Oiseaux est un immense espace vert fleuri dédié à la paix, inauguré à l’occasion du 50e anniversaire du débarquement en Normandie.

    Enfin, profitez de votre passage à Caen pour vous rendre à Bayeux, à une petite demi-heure de route, et visiter son célèbre Musée de la Tapisserie. Cette incroyable broderie de 70 m de longueur sur 50 cm de hauteur offre un témoignage unique sur l’Europe du Moyen Âge.


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Caen-6V

    Le Château de Caen : construit vers 1060 par Guillaume le Conquérant, duc de Normandie et roi d'Angleterre, le château ducal est l'une des plus grandes enceintes fortifiées d'Europe. Les remparts, la Porte des Champs, les vestiges du grand donjon, la salle de l'Echiquier et l'église Saint-Georges forment le témoignage du glorieux passé du château.

    Le Musée de Normandie : situé dans l'enceinte du château ducal, ce musée est le résultat de travaux archéologiques et ethnographiques entrepris après la Seconde Guerre mondiale ; il abrite toutes les trouvailles faites sur le site depuis les fouilles menées en 1944. Flux migratoires, conflits, guerres, révolutions… le musée décrit la vie et les événements importants qui ont marqué la région de Normandie.

    Le Musée des beaux-arts : situé au cœur du château de Caen, dans un bâtiment contemporain, il compte parmi les musées de beaux-arts les plus importants de France en matière de peinture européenne avec ses quelques 350 tableaux, datant du 14e siècle à aujourd'hui.

    L’Abbaye aux hommes : l’église abbatiale, chef d’œuvre de l’architecture romane normande, influença la construction des abbayes en Angleterre notamment par son élévation à trois niveaux et sa façade harmonique. Le chœur, remanié au 13e siècle, dans un style gothique s’harmonisant parfaitement avec la nef, abrite depuis 1087 le tombeau de Guillaume le Conquérant.

    L’Abbaye aux dames : consacrée en 1066 sous le nom de la Sainte Trinité, cette abbaye bénédictine abrita jusqu’à la Révolution française des jeunes filles issues de l’aristocratie normande. Au fil des siècles le couvent s’étant dégradé, au début du 18e siècle, l’abbesse Madame Froulay de Tessé entreprit sa reconstruction, qui demanda près d’un siècle (1702-1788).

    Le Port de plaisance : situé en plein cœur du centre-ville de Caen, sur le Bassin Saint-Pierre, le port de plaisance est l'escale idéale pour découvrir la ville, ses quartiers historiques et ses commerces. À deux pas du vieux Caen et du Château, c’est un havre de paix à taille humaine.

    Le Mémorial pour la paix : des origines de la Seconde Guerre mondiale à la fin de la Guerre froide, les parcours muséographiques du Mémorial de Caen racontent la terrible histoire du 20e siècle. Initialement dédié à la bataille de Normandie, le musée élargit ses thèmes pour couvrir l’ensemble du 20e siècle.

    Le Parc floral de la Colline aux Oiseaux : ancienne carrière devenue décharge municipale de 1923 à 1973, la Colline aux oiseaux s'est transformée progressivement en parc paysager. Promenez-vous parmi les nombreux jardins thématiques, dont une exceptionnelle roseraie, et découvrez les animaux de la région dans la ferme normande.

    Le Circuit des plages du débarquement : tout au long des côtes normandes, de Cherbourg à Ouistreham en passant par Bayeux, les cinq plages du débarquement – Utah Beach, Omaha Beach, Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach – font l’objet d’un circuit qui retrace les événements du 6 juin 1944.

    Le Musée de la Tapisserie de Bayeux : la tapisserie de Bayeux offre, par sa précision et ses détails, un témoignage unique sur l’Europe du Moyen Âge. Elle mesure 70 m de long sur 50 cm de haut. Elle décrit d'abord le voyage d'Harold en Normandie avec toutes ses péripéties, puis montre le retour d'Harold en Angleterre et son couronnement, et enfin la préparation de l'expédition organisée par Guillaume, la traversée de la Manche et la bataille d'Hastings.


    Des produits nobles pour des mets raffinés 

    Entre son beurre et sa crème, la cuisine normande n’est pas réputée pour être très diététique. Mais ce sont justement ces produits nobles qui lui donnent toute sa saveur ! Les fromages, en particulier le camembert, le livarot, le pont-l’évêque et le neufchâtel, sont présents sur toutes les bonnes tables. Et la pomme, reine indétrônable de la région, se décline en mille et un délices : alcools (cidre, calvados, pommeau), accompagnement de viandes, et desserts bien sûr. Autre spécialité à ne surtout pas manquer : la teurgoule, du riz au lait parfumé à la cannelle cuit à feu doux pendant de longues heures.


    Agenda culturel

     

    Septembre : Presqu'île en fête

    Exposition de vieux gréements, animations sportives terrestres et nautiques – régate pour enfants, « kayak-polo », baptêmes de l’eau – commerces et artisans d’art sur le quai Vendeuvre, concerts, spectacles d'art de la rue et feu d’artifice sur le bassin Saint-Pierre ponctuent ces fêtes du port.

    De septembre à février : Territoires rêvés

    Depuis 2016, le musée des beaux-arts et le Frac Normandie Caen imaginent un parcours thématique à partir de leurs collections entremêlées. Sous le titre « Territoires rêvés », le nouvel accrochage regroupe un ensemble de trente-cinq œuvres portant une attention particulière au paysage, naturel ou urbain.

    Octobre : Nördik Impakt

    Ce festival des Cultures Numériques et Indépendantes est organisé par ArtsAttack!, l'association qui gère la salle le Cargo. Il se démarque notamment par des lieux sollicités allant d'un appartement aux plus grandes salles caennaises en passant par des bunkers réhabilités en clubbing.

  • CALVI

    Destination la Corse : si vous partiez à… Calvi ?

    Adeptes des plages et du farniente, amoureux de la nature aux parfums du maquis, grands épicuriens ou sportifs avertis : bienvenue à Calvi ! Petit train des plages ou randonnée pédestre, voile et baptême de plongée, dégustation de produits locaux et savoir-faire artisanaux, chants polyphoniques : une Balagne généreuse et festive vous donne rendez-vous.

     

    Avec sa citadelle et son port de plaisance « en haut », ses ruelles pavées et son front de mer « en bas », Calvi regorge de trésors à découvrir !

     


    La Haute Ville : des monuments historiques magnifiques

    Depuis la citadelle de Calvi, édifiée sur un énorme rocher surplombant la mer et entourée de grandes murailles, vous aurez l'impression de revenir au 16e siècle, mais surtout, vous aurez une vue imprenable sur le port et les terres alentour. Avant de pénétrer dans la citadelle, prenez le temps de lire la devise de Calvi gravée en latin sur la porte d'entrée « Civitas Calvi semper fidelis » (Calvi est toujours fidèle).

    Ne manquez pas de visiter la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, où sont exposés des objets très anciens comme les fonts baptismaux séculaires et le Christ Noir des Miracles. Et à l'oratoire Saint-Antoine, vous pourrez voir trois fresques datant du 16e siècle et une peinture en trois parties représentant la crucifixion et l'annonciation, ainsi qu'un Christ en croix du 17e siècle.

    Autre monument d’intérêt : la Tour de sel. Construite en 1495, cette imposante tour est un ancien poste de guet où était entreposé le sel. Quant aux Palais des Évêques de Sagone et l'ancien Palais des Gouverneurs, deux merveilles d’architecture, ils vous laisseront à coup sûr béat d’admiration.

    Selon la légende, Christophe Colomb serait originaire de Calvi ; et malgré son piteux état, la maison qui l'aurait vu naître tient toujours debout.


    La Basse Ville : plages, soleil et merveilles de l’artisanat corse

    Calvi jouit du superbe cadre des côtes corses, entre pointes, corniches, et criques ensoleillées, sans oublier la clarté de l'eau, idéale pour la plongée.

    Dans le quartier du port, promenez-vous le long des quais, déambulez dans les ruelles colorées, ou installez-vous sur l’une des nombreuses terrasses donnant directement sur le port et profitez du cadre charmant des voiliers amarrés.

    La rue Clémenceau , artère piétonne de Calvi, offre une ambiance décontractée et colorée. C’est là que vous trouverez tous les commerces d’artisanat : mode, bijoux, textile, produits du terroir… rien ne manque !

    Enfin, un environnement plus calme est également accessible. Amoureux de la nature et passionnés de randonnée, empruntez l’un des sentiers qui mènent jusqu’au phare de la Revellata. À l’écart de la Pinède et de son animation, la presqu’île de la Revellata vous offre sa nature parfaitement préservée et vous invite à passer un moment de calme et de méditation.


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Calvi-6V

    La Citadelle de Calvi : inébranlable décor doté d’une richesse historique et patrimoniale, la citadelle se dresse avec fierté au-dessus de la ville. Elle vous invite à arpenter ses ruelles pavées et à découvrir l’univers dans lequel Christophe Colomb serait né. Perchée sur son promontoire rocheux, elle propose un panorama à 360 degrés sur la ville, le port de plaisance et les montagnes qui se jettent dans la mer.

    L’Ancien Palais des Gouverneurs : autrefois appelé « Castel Nuovo », ce palais était la résidence des gouverneurs de la Corse. Ce bâtiment massif du 13e siècle est doté d'un splendide donjon que l'on peut toujours admirer.

    La Cathédrale Saint-Jean-Baptiste : située en plein cœur de la citadelle, cette cathédrale de style baroque classique date du 13e siècle. D’abord propriété du monastère Génois, elle a ensuite été érigée en cathédrale. Plusieurs fois endommagée et partiellement détruite, une grande reconstruction en 1567 lui redonna l'aspect qu'elle a conservé jusqu’à aujourd'hui. L'intérieur, tout de blanc, comporte de nombreuses œuvres d'art.

    L’Oratoire Saint-Antoine : tout près du palais des Gouverneurs, il est le siège de la confrérie Saint-Antoine, saint des pauvres, qui abrite encore aujourd'hui les réunions et les cérémonies de la confrérie (messes, fête patronale, office des Ténèbres, Semaine sainte, etc.) car l'édifice n'a jamais été désacralisé.

    Le Palais des Évêques de Sagone : édifié au 16e siècle, ce palais servait de résidence aux Évêques, puis fut acquis par la famille Giubegga, après la Révolution. Son architecture laisse perplexe ; le Palais, grandiose, déploie ici toute sa splendeur.

    La Maison de Christophe Colomb : croyance très ancrée dans la tradition calvaise, Christophe Colomb serait né à Calvi, et non à Gênes. En parcourant les ruelles de la Haute Ville, vous trouverez une grande maison carrée ocre aux allures un peu délabrées. En vous approchant, vous pourrez lire la plaque commémorative indiquant que c'est dans cette maison en ruine que serait né « l'Amiral de la Mer Océan », en 1451, alors que Calvi était cité emblématique et fidèle des Génois.

    La Presqu'île de la Revellata : magnifique pointe de végétation qui s'avance dans la mer, au-dessus de la ville, la Revellata regorge de plages toutes aussi belles les unes que les autres. Petites criques, sable blanc et eau turquoise offrent un cadre tout simplement magnifique.

    Le Phare de la Revellata : tour carrée avec pierres apparentes, ce phare s’élève sur une centaine de mètres au-dessus de la mer. Mis en construction en 1838, il fait partie des 5 phares qui ceinturent l’île. Il abrite aujourd’hui un centre d’Études Océanographiques.

    Le Sanctuaire de Notre-Dame de la Serra : en empruntant le chemin pittoresque de Calvi à la Chapelle de Notre-Dame de la Serra, vous pourrez profiter de certaines des vues les plus belles de Corse. Perchée sur un promontoire, cette petite église offre une vue imprenable sur la baie de Calvi et la vallée de Reginu. Un incontournable de votre visite !

    La Forêt de Bonifato et sa rivière la Figarella : à environ 20 km de Calvi, cette forêt est un lieu de balades magiques. Le long du chemin forestier, serpente la Figarella, petite rivière composée de piscines naturelles. Vous serez transporté dans une ambiance rafraîchissante qui contraste avec les chaleurs de l’été.


    Des produits du terroir et des saveurs exceptionnelles

    Outre les spécialités corses très réputées – sanglier, agneau et poissons grillés –, la Balagne offre une grande richesse gastronomique. Elle produit de délicieux fromages de brebis, le Calinzana et le Bastelicacciu, et a obtenu en 2004 l’Appellation d’Origine Contrôlée « Huile d’Olive de Corse – Oliu Di Corsica ». Région également très réputée pour son miel, elle exploite 250 ruches offrant un miel de haute qualité.

    Enfin, les plus gourmands succomberont au fiadone, douceur préparée à base de Brocciu (fromage frais) et de citron, sans nul doute le dessert corse le plus apprécié !

     


     

    Agenda culturel

     

    Juin : Calvi Jazz Festival

    Pendant les 5 jours de ce festival, le port de plaisance et l’oratoire Saint-Antoine se transforment dès 18 h en salles de concert. Et à 21 h, de nombreux concerts sont également organisés près des remparts. À chaque édition, ce festival accueille une centaine d’artistes, des noms connus du jazz ainsi que de jeunes artistes.

    Juillet : Calvi on the rocks

    Une programmation électro, avant-gardiste et novatrice dans le cadre balnéaire et enchanteur de la petite citée Corse. Fondé en 2003, Calvi On The Rocks est aujourd’hui l’un des festivals français les plus populaires et toujours en perpétuelle évolution.

  • CLERMONT-FERRAND

    Clermont-Ferrand : évasion en Auvergne

    Vous cherchez du charme et de l'authenticité ? Vous avez fait le bon choix. Située à deux pas de la Chaîne des Puys et de ses verts pâturages, Clermont-Ferrand a toutes les qualités requises pour séduire petits et grands, gourmands et gourmets, amateurs de calme, d'art ou de sensations fortes. Riche d'une Histoire qui a façonné et marqué son architecture et sa culture, la ville et ses alentours ne cesseront de vous surprendre par leur diversité.


    Clermont-Ferrand : centres d'intérêts

    Un peu d'histoire…

    Fondée il y a plus de 2 000 ans, la ville de Clermont a été marquée par plusieurs événements : siège de Gergovie, visite des Wisigoths et des Vikings, construction d'une cathédrale romane au Xe siècle, puis fusion tourmentée avec la ville de Montferrand, sa rivale de l'époque, qui s'achèvera au XXe siècle. Aujourd'hui, Clermont-Ferrand est la préfecture du département du Puy-de-Dôme.

    Des activités pour tous les goûts

    Activités culturelles – Entre les monuments, les nombreux musées et les festivals d'art, vous n'aurez pas le temps de vous ennuyer. Laissez-vous surprendre par la riche palette architecturale de la ville : des remparts médiévaux du centre historique à l'École supérieure d'Art, en passant par la cathédrale romane et les divers hôtels bourgeois. Au XXe siècle, le développement industriel, dû notamment à l'essor de la manufacture Michelin, refaçonne la structure urbaine pour en faire la ville dynamique d'aujourd'hui.

    Activités sportives – Quoi de mieux pour découvrir la ville qu'une balade en vélo ? Avec ses 77 km de pistes cyclables, vous pourrez vous dépenser en famille. Ou sortir de la ville pour prendre un bon bol d'air et découvrir les paysages auvergnats à vélo (12 000 km de circuits balisés) ou à pieds pour des randonnées fantastiques. Si vous aimez les sensations fortes, vous ne serez pas déçus : en parapente, ULM ou montgolfière vous admirerez les volcans d'Auvergne et l'agglomération vus de haut. Amateurs de rugby ou de golf ? Pas de problème, vous pourrez assouvir votre passion au stade de l'ASM ou sur les divers parcours de golf du Puy-de-Dôme.

    Au calme – Après l'effort, le réconfort : reposez-vous, les pieds sur l'herbe, dans les parcs et jardins de la ville (jardin botanique de la Charme, jardin Lecoq, parc du Creux de l'Enfer et parc de Montjuzet) où petits et grands trouveront leur bonheur. Si le cœur vous en dit, allez vous rafraîchir dans les lacs et plans d'eau alentours qui proposent également de nombreuses activités de loisir.

    Se requinquer autour d'une bonne table – Votre séjour ne saurait être complet si vous n'allez pas goûter aux mets généreux et goûteux auvergnats !


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-ClermontFerrand-6V

    La Place de Jaude – Cœur historique et culturel de la ville, la Place de Jaude est le point de départ de toutes vos envies. Commencez par contempler l'architecture environnante, témoignage des différents styles qui se sont succédés dans la ville de l'Antiquité à nos jours. Arrêtez-vous devant la magistrale statue en bronze de Vercingétorix, le représentant sur son cheval, glaive à la main, victorieux face aux troupes de Jules César. Laissez-vous aller au bien-être devant les nombreuses fontaines résurgentes et arbres d'ornement (magnolias, tulipiers) qui bardent la place. Enfin, entrez dans les « galeries de Jaude », qui n'ont rien à envier aux grands magasins parisiens.

    La basilique de Notre-Dame-du-Port – Construite au début du XIIe siècle, la basilique a subi une restauration complète qui s'est achevée fin 2008. Il s'agit d'un haut-lieu architectural et sculptural à ne pas manquer, comme le prouve son inscription au Patrimoine mondial par l'UNESCO.

    Le centre historique de Montferrand – Baladez-vous au cœur de ce secteur sauvegardé, ponctué d'hôtels particuliers des XVe et XVIe siècles qui vous émerveilleront : hôtels de Fontenilhes, de Fontfreyde, d'Albiat, etc.

    La cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption – Prenez de la hauteur en visitant cette superbe cathédrale et profitez de la vue imprenable qu'offre la tour de la Bayette. Après 7 siècles de construction, ce monument fait de pierre de lave ravira les amateurs d'art gothique.

    Le muséum Henri-Lecoq – Botanique, géologie, minéralogie, paléontologie, zoologie, histoire des sciences et techniques… Ce muséum d'histoire naturelle regroupe le patrimoine de la région et vous éblouira par ses quelques 650 000 objets et spécimens.

    L'Aventure Michelin – Comment parler de Clermont-Ferrand sans évoquer la célèbre entreprise Michelin ? Revivez l'historique de la marque et découvrez son avenir tout au long d'un parcours scénographique de 2 000 m².

    ASM EXPERIENCE – Les fans de rugby ne seront pas en reste : découvrez la vie et les coulisses de l'ASM à travers une visite guidée du stade et un parc à thème unique en France : frottez-vous au ballon ovale dans cet espace dédié de 600 m² !

    Le plateau de Gergovie – Baladez-vous en famille sur le site où, sans potion magique, Vercingétorix a infligé la seule défaite de l'empire Romain lors de la Guerre des Gaules. Cocorico !

    Vulcania – Unique en France, ce parc à thème ravira petits et grands avec ses attractions dynamiques, films, expositions et découvertes interactives pour tout savoir de la vie des volcans. Situé à 15 km de Clermont-Ferrand.

    Chaîne des Puys et volcan de Lemptégy – Laissez-vous surprendre par l'authenticité et la majestuosité des Volcans d'Auvergne. Promenez-vous au gré des reliefs ou entrez au cœur d'un vrai volcan 100 % naturel, transformé pour le plus grand plaisir de tous en musée vivant.


    Toute l'Auvergne dans votre assiette

    La réputation de l'Auvergne gastronomique n'est plus à faire : généreuse, à l'image du peuple qui l'habite. Fines charcuteries, truffade (pommes de terre et fromage Salers), aligot (purée de pommes de terre et fromage Tome fraîche), pâtes de fruits et fruits confits (spécialités depuis le XVIIe siècle), vins AOC issus de coteaux bordant la plaine de Limagne et poussant sur les contreforts volcaniques de la Chaîne des Puys : autant d'emblèmes qui caractérisent la région. Mais l'Auvergne, c'est aussi le pays du fromage, produisant le quart des fromages AOP français. Si vous êtes amateur, venez découvrir toutes les facettes du Saint-Nectaire, du Cantal, du Salers, de la Fourme d'Ambert et du Bleu d'Auvergne en sillonnant La route des fromages AOP d'Auvergne.


    Agenda culturel

    Janvier – Le trophée Andros : célèbre course de vitesse auto-moto sur glace en pleine montagne. Désormais écologique avec des véhicules 100 % électriques !

    Février – Le Festival international du court métrage : à Clermont-Ferrand même, laissez-vous séduire par plus de 7 000 courts métrages du monde entier !

    Mars – Le Festival Vidéoformes : immergez-vous dans la création et la culture numérique qui anime nos vies quotidiennes.

    Avril – Le Festival Puy-de-Mômes : divers spectacles (théâtre, danse, marionnettes, musique, cirque) entièrement dédiés à l'enfance et à la jeunesse, et à partager en famille.

    Mai – Les Arts en balade : dans toute la ville clermontoise, découvrez des créations et curiosités artistiques.

    Mai/Juin/Juillet – Le Festival Europavox : 3 jours de festivités autour du meilleur de la scène musicale européenne.

    Décembre – Le Marché de Noël : s'installe sur la place de la Victoire tout le mois pour le bonheur de tous. Et que diriez-vous d'un petit tour sur la Grande Roue, place de Jaude ?

    Décembre à mars – Le marché aux puces : place des salins, tous les dimanches de 7h à 13h.

  • FIGARI

    Destination la Corse : si vous partiez à… Figari ?

    Entre ses plages paradisiaques, ses criques ultrasecrètes et ses montagnes rudes et abruptes, Figari est une destination grisante. Imprégnez-vous de ce mélange de rocaille et de volupté, d’austérité et de parfums délicats. Le temps d’un séjour où soleil et mer se conjuguent à merveille, vivez les émotions fortes de randonnées et d’activités nautiques au sein d’une nature préservée, plus belle que vous ne pouvez l’imaginer.


    L’endroit rêvé des amoureux de la nature et des sports de plein air

    À Figari comme aux alentours de la ville, vous aurez tant à voir et à faire ! Si vous êtes féru de randonnées, rendez-vous sur le site des bergeries de Naséo, puis marchez en direction de l’Uomo di Cagna. L’ascension jusqu’à cette boule granitique en équilibre dans le vide se mérite, même si le sommet n’est pas bien élevé. Arrivé en haut, vous embrasserez une vue magnifique de l'ensemble de l'extrême sud de la Corse jusqu'à la Sardaigne. Le golfe de Figari recèle de nombreux trésors : des plages paradisiaques, un charmant port de plaisance et un spot de rêve pour les passionnés de kitesurf. Chacun y trouvera son bonheur !


    Le sud de la Corse : des trésors naturels à perte de vue

    Autour de Figari, de nombreux endroits tout aussi magiques vous réservent des paysages incroyables et des expériences inoubliables, riches en émotions fortes.

    Baignez-vous dans les eaux turquoise de la Baie de Roccapina, sous le regard bienveillant de son Lion de pierre. Visitez les villes chargées d’histoire de Bonifacio, Sartène ou Propriano. Vous pourrez également partir sur les traces des tout premiers habitants de la Corse, en visitant le site préhistorique de Filitosa. Ou bien trouver la sérénité absolue sur les îles Lavezzi.

    Et si vous êtes plutôt du genre « road trip », lancez-vous sur la route des vignobles corses. Tout au long du littoral ouest, de nombreux domaines viticoles vous accastilleront pour vous faire déguster leurs vins, vous faire découvrir les méthodes de vinification et vous parler de leur héritage et de leurs valeurs. Un itinéraire délicieux !


    Top 10 des lieux incontournables

    aeroportnicecoteazur-destination-Figari-6V

    Les Bergeries de Naséo : lieu pastoral, encore habité par les bergers lors de la transhumance d'été il y a un siècle, ce lieu a su conserver une atmosphère particulière. Au départ des bergeries, partez en randonnée en direction de l’Uomo di Cagna.

    L’Uomo di Cagna : culminant à 1 217 mètres au-dessus des villages de Gianucciu et Monaccia, c’est une des curiosités de l'extrême sud de la Corse : un bilboquet de roches en équilibre qui offre un joli panorama sur le littoral sud.

    La Tour de Pianottoli-Caldarello : aussi appelée tour de Figari, cette tour, édifiée à la fin du 16e siècle, borde la rive nord de la baie de Figari, une faille étroite due à la cassure du massif et que la mer a envahie. Posée dans un chaos de blocs colorés cernés de plages au sable blond, la tour est remarquable, tout comme le site.

    Le Golfe de Figari : les vents du sud font la joie des véliplanchistes et kitesurfeurs, qui viennent s’adonner à leur sport favori dans ce cadre magnifique.

    La Baie de Roccapina : lieu enchanteur avec, au sommet du piton rocheux, un chaos de débris et de murs rocheux évoquant un lion couché qui semble veiller sur la côte. La plage de Roccapina est un condensé de tout ce qui fait le charme des rivages corses : sable fin, pins parasols et mer bleu lagon.

    Bonifacio : à l’extrême sud de la Corse, la région de Bonifacio est un véritable musée à ciel ouvert. Monuments historiques, campagne ravissante, haute-ville avec sa magnifique citadelle parsemée de ruelles, ses remparts… Le détour en vaut vraiment la peine.

    Sartène : visitez « la plus corse des villes corses », selon Prosper Mérimée. Ses maisons aux façades grises et brunes, ses remparts de granit dominant la vallée donnent beaucoup de caractère à ce magnifique endroit. Baladez-vous dans les rues du vieux Sartène et perdez-vous dans ce labyrinthe de venelles pavées et de passages secrets.

    Le Site préhistorique de Filitosa : découvrez les racines de l’île sur les traces des premiers corses. Fleuron de l’art mégalithique insulaire et considéré comme l’un des plus énigmatiques sites culturel de Méditerranée et l’une des plus belles collections d’art préhistorique en Europe, Filitosa offre un panorama sur 8000 ans d’histoire humaine.

    La Route des vins de l'Ile de Beauté : des coteaux du Cap Corse au nord jusqu'aux vins de Porto-Vecchio et de Figari au sud, en passant par Calvi et Ajaccio : il vous suffit de longer le littoral pour faire le tour des vignobles.

    Les Îles Lavezzi : des îles ou îlots constitués de rochers aux formes adoucies par la mer, de petites plages isolées, une eau propice à la plongée… Voici le panorama plutôt alléchant des îles Lavezzi.


    Une grande diversité de spécialités

    Un séjour en Corse est forcément synonyme de découvertes gastronomiques. Il y a bien sûr la charcuterie corse – prisuttu, coppa, lonzu, et figatellu – au goût subtil et parfumé. La cuisine corse compte également de nombreuses spécialités de pâtes – héritage gourmand de l’Italie – mais si vous êtes sur les côtes de l’Île de beauté, poissons et fruits de mer sont incontournables. Rougets grillés, loups au fenouil, sardines farcies, sans oublier l'aziminu (bouillabaisse corse). Les huîtres et les moules sont également succulentes. En dessert, ne manquez pas de goûter aux gâteaux à la farine de châtaigne.


    Agenda culturel

    Avril : Catenacciu à Sartène. Le soir du Vendredi Saint, la procession nocturne du Catenacciu est la plus ancienne tradition religieuse de Corse, une manifestation célèbre et haute en couleur.

    Fête de l'olive (Festa di l'oliunovu) à Sainte-Lucie-de-Tallano. Grand marché de l’huile d’olive nouvelle, cette foire artisanale propose des visites de moulins et des démonstrations culinaires avec de l’huile d’olive. Rendez-vous au couvent de Santa Lucia di Tallà.

    Avril-mai : Festival Art’èGustu en Corse. Le festival de l’art et du goût version corse. Une centaine de producteurs font déguster des produits typiques du terroir corse : huile d'olive, miel, farine de châtaigne, charcuterie, fromages, vins, confiseries...

    Juillet : Festival de Pages en Plages à Lecci. Le festival de Pages en Plages combine plaisir de lecture et spot de rêve. Durant trois jours, la plage de Saint-Cyprien, à Lecci, voit défiler passionnés et simples vacanciers, venus profiter de l’endroit idyllique pour rencontrer une vingtaine d’auteurs, dont certains sont originaires de Corse. Au programme : séances de dédicaces, rencontres, petits déjeuners, cafés et apéros littéraires.

    Septembre : Fête de la nativité de la Vierge à Bonifacio. Le 8 septembre, à l’occasion de la fête dite de Notre-Dame, venez goûter aux aubergines farcies dites « à la bonifacienne ».

  • France
  • LA ROCHELLE

    La Rochelle, une ville pas comme les autres

    Contrairement à ce qu'on peut penser, il n’est pas nécessaire de quitter la France pour s'offrir des vacances dépaysantes ! Il vous suffit en effet de faire cap sur la Charente-Maritime et de prendre la direction de sa capitale : La Rochelle. Que vous partiez en famille, entre amis ou en couple, cette ville vous réserve bien des surprises et vous permettra de passer des vacances tout simplement inoubliables.

    De par sa situation sur les côtes Atlantique, La Rochelle a fait de ses nombreux ports des atouts touristiques. Effectivement, les visiteurs ne sont pas insensibles à cette facette de la ville. Aussi, visitez le Vieux-Port et ses tours médiévales, le port de plaisance ou le port de commerce. La douceur de vivre, la qualité de vie, voilà des valeurs que La Rochelle partage avec tous ses hôtes.
    Et pourquoi ne pas louer des vélos pour visiter la ville autrement ? Vous pourrez faire la tournée des curiosités à vélo : la maison Henri II, l'Hôtel de Ville de la renaissance... Profitez également du littoral à votre guise, et assistez au coucher du soleil !

    Quand on parle de La Rochelle, on pense immédiatement à son port et à son aquarium. Mais, c'est aussi une ville riche en monuments et animée tout au long de l'année. Située au bord de l'Océan Atlantique, La Rochelle dispose de nombreux atouts pour offrir des séjours agréables pour tous les goûts. Selon les envies, il est possible de partir en balades vers les îles d'Oléron ou de Ré, de flâner dans ses marchés ou de visiter ses quartiers typiques et ses musées.
    Longtemps isolée des grandes villes du pays, La Rochelle s'est principalement développée grâce à son port bénéficiant d'une situation idéale. C'est surtout le Vieux Port que l'on vient visiter, avec le port des Minimes, ils font de la ville la première destination de la côte Atlantique pour la plaisance. Le Vieux Port est reconnaissable entre mille grâce aux tours monumentales marquant son entrée.
    Toutes les tours de La Rochelle se visitent : il y a bien sûr les deux ''incontournables'', la tour Saint-Nicolas et la tour de la Chaine qui ferment l'entrée du Vieux Port, mais également un peu plus loin sur sur le rempart la tour des 4 Sergents, avec sa pointe gothique. Si vous ne devez n'en visiter qu'une, concentrez-vous sur la tour Saint-Nicolas, la plus intéressante : les escaliers étroits, les salles du donjon avec leurs inscriptions gravées mais aussi le beau panorama sur La Rochelle depuis le sommet de la tour ! La tour de la Chaine est bien plus anecdotique. La tour des 4 Sergents vaut surtout pour la vue depuis son balcon haut perché : attention au vertige, le passage n'est pas bien large, et certains jours le vent souffle fort !

    L'âge d'or de La Rochelle coïncide avec la colonisation du Nouveau Monde et le commerce qui en découle avec la Nouvelle-France. La ville s'enrichit alors de magnifiques édifices comme son hôtel de ville de style Renaissance, l'un des plus beaux de France. La Grosse Horloge est un autre monument emblématique, elle était au départ une des portes d'entrée de la ville.
    L'aquarium de La Rochelle près du Vieux-Port est l'un des plus grands d'Europe avec 12000 animaux. Il accueille en moyenne 800 000 visiteurs par an, en faisant le musée le plus visité de la ville. Celle-ci compte également plusieurs autres musées : le musée des Beaux-arts, le muséum d'Histoire naturelle, le musée du Nouveau Monde, etc.
    Dresser une liste exhaustive de tous les monuments à visiter serait fastidieux, il est préférable de partir à leur découverte au gré des promenades dans le coeur historique. On peut toutefois citer la maison Henri II, le château Vauclair, le château de Laleu et les différentes statues à la mémoire de personnalité de la ville.

    On connait bien sûr le Vieux Port et ses balades sur les quais, mais il serait dommage de manquer le marché durant un séjour à La Rochelle : les mercredis, samedis et dimanches matins, toute la jolie place du marché et les halles s'animent, les bistrots et leurs terrasses font le plein, et l'on se retrouve tout à coup au coeur de la vie rochelaise, tout à fait décontractée !

  • LILLE

    Destination la Flandre française : si vous partiez à… Lille ?

     

    Tour à tour flamande, bourguignonne, espagnole avant de devenir française, Lille regorge de trésors architecturaux qui reflètent les multiples facettes de la ville. Profitant d’une situation géographique exceptionnelle aux portes de la Belgique et à proximité de trois capitales européennes, la capitale des Flandres est animée d’un fort renouveau culturel.


    Entre culture, tradition et modernité, une ville en parfaite harmonie

    Pour découvrir les monuments emblématiques de la ville, rendez-vous dans le Vieux Lille, plus précisément sur la Grand’Place ou la Place du Théâtre. Immanquable et incontournable : la Vieille Bourse est un véritable joyau de l'architecture flamande et la principale attraction culturelle de la ville.

    Déambulez dans le Vieux Lille. Remarquablement restauré, ce quartier pittoresque vous séduira par son architecture flamboyante. Ses façades aux couleurs douces et hardies mettent en valeur l'exubérance et la profusion du décor. Une diversité architecturale du 17e siècle qui incite à la flânerie. Et c'est tête en l'air qu'il faut marcher pour apprécier le mélange de briques et de pierres !

    Ne manquez pas le Palais de Rihour, vestige de la résidence des Ducs de Bourgogne et l’un des édifices les plus anciens de Lille. La cathédrale Notre-Dame de la Treille est un édifice surprenant : mélange de tradition et de modernité, son architecture ne laisse personne indifférent.

    Les passionnés d’art peuvent déjà se réjouir : Lille abrite l’un des plus grands et plus beaux musées français. Dans un somptueux bâtiment de la fin du 19e siècle, le Palais des Beaux-Arts présente de prestigieuses collections de peintures, sculptures, dessins, céramiques et plans-reliefs. À Villeneuve d’Ascq, LaM, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut, vaut également le détour.

    Si vous n’avez pas le vertige, montez au sommet du beffroi de l’Hôtel de ville ! Du haut de ses 104 mètres, vous pourrez admirer la vallée de la Lys et même les Monts des Flandres si le temps est clair.

    Autre visite incontournable : la Citadelle de Lille, le plus remarquable des monuments construits par le Marquis de Vauban. Également l’occasion de s’accorder une petite pause dans le poumon vert de Lille, le bois de Boulogne, qui prolonge le parc de la Citadelle.


    Top 10 des lieux incontournables

     

    aeroportnicecoteazur-destination-Lille-6V

    La Vielle Bourse : construite de 1652 à 1653 par Julien Destrée, c’est incontestablement le plus beau monument de la ville. Composée de vingt-quatre maisons identiques qui entourent un cloître, l'œil est attiré par la variété infinie de cariatides qui ornent les pilastres. La même opulence se retrouve dans le décor des fenêtres, aux frontons tantôt courbes ou triangulaires, ornés de cartouches, de guirlandes et de fruits charnus, à la manière de la Renaissance Flamande.

    La Grand’Place : au cœur de la ville, la Grand'Place (ou Place du Général de Gaulle) est le rendez-vous de tous les Lillois. Elle est dominée par quatre femmes : la Déesse en son centre qui commémore le siège de Lille par les Autrichiens en 1792 et les trois femmes qui couronnent le bâtiment de la Voix du Nord. Ces trois grâces représentent les trois provinces de la région : l'Artois, la Flandre et le Hainaut.

    Le Palais de Rihour : commencé en 1453 par Philippe Le Bon, duc de Bourgogne, ce palais est l’un des rares vestiges lillois de l'architecture gothique flamboyante. Au rez-de-chaussée, la salle des Gardes abrite l'office de tourisme. À l'étage, la salle du Conclave et la sacristie aux superbes vitraux accueillent des manifestations.

    Le Palais des Beaux-arts : sans conteste l'un des plus riches musées français. Dans un superbe bâtiment du 19e siècle, il présente des collections prestigieuses de peintures européennes (Rubens, Van Dyck, Goya, Delacroix...), de peintures françaises du 19e siècle (David, Courbet, Puvis de Chavannes...), de sculptures du 19e (Rodin, Claudel, Carpeaux...), de céramiques des 17e et 18e siècles, un département Moyen Âge et Renaissance, un important cabinet de dessins (dont 40 feuilles de Raphaël) ainsi que les plans en relief du 18e siècle d'une quinzaine de villes fortifiées par Vauban du nord de la France et de Belgique.

    L’Hôtel de ville et son beffroi : construit entre 1924 et 1932, l’Hôtel de ville présente une architecture inspirée de la tradition flamande, avec ses maisons à pignons triangulaires, tout en utilisant un matériau résolument moderne : le béton armé. À l’intérieur, une exceptionnelle collection d'œuvres d'art contemporain orne les montées d'escaliers, les couloirs et les salles municipales.

    Euralille : inauguré en 1994, ce quartier aux tours futuristes s'organise autour de la gare TGV Lille Europe, de Lille Grand Palais (centre de congrès, hall d'exposition et salle de spectacle) et du centre commercial Euralille. Plusieurs architectes et urbanistes de renom ont collaboré à sa création.

    La Citadelle de Lille : elle est l'œuvre de Sébastien Leprestre, Marquis de Vauban. Édifiée sur ordre de Louis XIV, qui venait de conquérir la ville, sa construction se déroula de 1667 à 1670. À l'origine, c'était une petite ville entourée de cinq bastions, formant une étoile. Pour la construire, 60 millions de briques, 3 millions de blocs de pierre et 70 000 pieds de grès furent nécessaires à sa construction.

    La Piscine, Musée d’art et d’industrie André Diligent : dans un cadre exceptionnel de l'ancienne piscine art déco construite par Albert Baert en 1932, ce musée vous invite à une découverte originale de ses collections d'arts appliqués (dessin, textile, céramique) et Beaux-arts (peinture et sculpture des 19e et 20e siècles).

    LaM, Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut : les deux très belles architectures du musée, environnées par un parc de sculptures, abritent trois collections prestigieuses des 20e et 21e siècles, ce qui en fait un musée unique en France et dans le Nord de l’Europe.

    La Villa Cavrois : manifeste architectural, la Villa Cavrois est l'œuvre emblématique de l'architecte Robert Mallet-Stevens, figure du courant moderniste. Elle a été conçue et édifiée pour Paul Cavrois, industriel du textile du Nord, et sa famille. Elle est classée Monument Historique depuis 1990.


    Pays de la fête et de la bonne table !

    Dans les estaminets, les spécialités régionales sont à l'honneur. La Carbonnade (petits morceaux de bœufs mijotés dans la bière et le pain d'épice), le Waterzoï (volaille ou poisson à la crème et aux petits légumes) et le Potjevleesch (terrine de viandes blanches en gelée) s'accompagnent d'une bière artisanale brassée dans la région.

    Au rayon des desserts, on retrouve la tarte au sucre, la crème brûlée ou encore les gaufres fourrées à la vergeoise (sucre élaboré à partir du sirop de betterave).

    Enfin, tout bon repas se termine par un Genièvre, eau de vie de céréales aromatisée aux baies de genévrier.


    Agenda culturel

     

    D’octobre à juin : Festival Jazz en nord

    Des dizaines de concert sont programmés, du blues au gospel, en passant par les influences soul, afro, pop ou reggae, pour faire connaître au plus grand nombre toutes les nuances du jazz.

    Avril: Les Paradis Artificiels

    Ce festival de musiques actuelles propose chaque année des programmes détonants exceptionnels !

    Mai: Les Transphotographiques

    Depuis plus de dix ans, ce festival propose une sélection thématique de plus de 60 expositions pendant un mois sur l’Euro-région. Il a pris une part reconnue dans le paysage photographique international.

    Septembre : Grande Braderie de Lille

    L'un des plus grands rassemblements de France et le plus grand marché aux puces d'Europe !

  • LYON

    Vol Nice Lyon pour un séjour riche en saveurs

    Seul un avion au départ de l’aéroport de Nice peut vous amener à Lyon dans un délai aussi court. Comptez une heure pour les vols Nice Lyon . Et les raisons de découvrir la 3e métropole de France ne manquent pas. Quartier du Vieux Lyon, Fête des Lumières, gastronomie… Un seul risque : un séjour à Lyon, on y prendre goût !

    Le Vieux Lyon, patrimoine mondial de l’UNESCO

    Grand quartier qui date du Moyen Âge et de la Renaissance, le Vieux Lyon a été incroyablement préservé. Ce site sera une étape indispensable à la descente de votre vol Nice Lyon. Pénétrez dans les traboules – passages sous les immeubles des anciens quartiers lyonnais –, grimpez la colline de Fourvière et découvrez une vue imprenable sur la ville.

    Réservez votre vol Nice Lyon  pour la Fête des Lumières

    Si vous voulez découvrir ou redécouvrir Lyon de façon originale, préparez une petite laine et réservez un vol Nice Lyon début décembre. Car tous les ans, à cette époque, se déroule la célèbre Fête des Lumières. De nombreux jeux de lumière prennent place dans les rues, sur les bâtiments et monuments de la cité. Une fête unanimement appréciée !

    Lyon, capitale de la gastronomie

    Pas de vols Nice Lyon  sans profiter de la gastronomie locale. Que ce soit chez le plus grand chef français, Paul Bocuse, dans les petits restaurants traditionnels – les bouchons –, ou dans les restaurants tendance tenus par de jeunes chefs créatifs, Lyon et sa région regorgent de bons produits et de talents qui les subliment. Et tout autour de la métropole, les vignobles réputés s’étendent à perte de vue. Un rapide vol Nice Lyon pas cher et vous voilà au cœur de la gastronomie française !

  • METZ-NANCY

    Destination la Lorraine : si vous partiez à… Metz et Nancy ?

     

    Cité trimillénaire, Metz possède un patrimoine et une architecture d’une richesse incroyable, tandis que Nancy, capitale des ducs de Lorraine durant quatre siècles, est connue dans le monde entier pour son ensemble architectural du 18e siècle inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Venez découvrir deux villes à forte personnalité, deux merveilles d’histoire et d’architecture, deux des plus beaux trésors de la Lorraine.


    Metz, 3000 ans d’histoire

    Du haut de ses 3 000 ans, la ville reflète sa pierre jaune, ses jardins et ses tours dans les eaux de la Moselle. Cœur vivant de la ville, le centre historique rappelle à chaque coin de rue les époques romaines et médiévales de Metz. La place Saint-Jacques occupe l'emplacement du forum antique, et la place Saint-Louis était la grande place commerçante abritant les changeurs au Moyen Âge.

    Berceau de la ville, le quartier Sainte-Croix affiche une vocation culturelle (Musée de la Cour d'Or, Archives Municipales, Conservatoire de Musique, etc.) qui contraste avec le centre-ville commerçant.

    Le quartier Impérial, et plus particulièrement le Triangle impérial (entre la gare centrale , l’ église Sainte-Thérèse et la porte Serpenoise ), porte les traces des années allemandes (1870-1918) et de la volonté de germanisation de la ville.

    Particularité originale de Metz, la Moselle entoure de ses bras plusieurs îles, reliées entre elles par de vieux ponts pleins de charme, qui forment un quartier où il fait bon flâner. Marché Couvert, Place de la Comédie, ancienne Abbaye Saint-Clément : des bâtiments du 18e siècle qui feront le bonheur des amateurs d’architecture.


    Nancy, une architecture vibrante et flamboyante

    Commencez votre visite sur la place Stanislas. Rien de plus harmonieux que cet écrin du 18e clôturé de pavillons d'un classicisme élégant, et encadré par l'Opéra de Lorraine, l'Hôtel de ville et le Musée des Beaux-arts. Au centre de la place, Stanislas Leszczynski, dernier duc de Lorraine, pointe du doigt l'arc Héré (son architecte), qui sépare la place « Stan » de la place de la Carrière.

    Composée de petites places et d’un entrelacs de ruelles bordées de maisons tout en hauteur avec frontons sculptés et fenêtres à meneaux, la Ville Vieille, à la fois médiévale et Renaissance, vous fera remonter le temps. Ne manquez pas la basilique Saint-Epvre, vibrante de mille couleurs avec ses 2 300 m² de vitraux. Quant au Palais des Ducs de Lorraine, il attire l’œil grâce à sa porterie à l’incroyable décor Renaissance mâtiné de gothique flamboyant.

    La rue des Écuries a un cachet fou avec ses pavés moussus et ses passerelles donnant sur le parc de la Pépinière. Véritable poumon vert de Nancy, ce jardin public aménagé par Stanislas offre au visiteur des pelouses vallonnées, des allées de roses et même des singes et des paons.

    Foyer de l’Art nouveau, la ville a conservé d’admirables vestiges de ce mouvement qui voyait « l’art dans tout » et voulait « l’art pour tous ». À travers des pièces uniques et de prestige, mais aussi des objets édités en un grand nombre d’exemplaire, le Musée de l’École de Nancy restitue l’atmosphère des années 1900.


    Top 10 des lieux incontournables

     

    aeroportnicecoteazur-destination-MetzNancy-6V

    La Cathédrale Saint-Étienne de Metz : édifiée de 1220 à 1522, elle est le fruit de la réunion de deux églises distinctes. Avec sa voûte haute de 42 m, c’est l’un des plus grands édifices gothiques d’Europe, tandis que ses 6 500 m² de vitraux lui ont valu le surnom de « lanterne du bon Dieu ».

    Le Musée de la Cour d’Or (Metz) : ce musée présente une collection archéologique gallo-romaine comptant parmi les plus importantes de France : thermes antiques conservés in situ, colonne de Merten, autel de Mithra… Un dédale de salles et de passages mène du grenier de Chèvremont (15e) aux plafonds du Voué (13e) ou au chancel de St-Pierre-aux-Nonnains, réputé l’un des plus beaux ensembles de sculpture mérovingienne d’Europe (7e).

    L’Opéra-théâtre de Metz : il s'agit du plus ancien opéra-théâtre en activité en France. Construit entre 1738 et 1752, il présente une architecture typique du 18e siècle. Les statues de muses placées le long de la balustrade, sont l'œuvre du messin Charles Pêtre en 1858.

    Le Centre Pompidou-Metz : conçu comme une expérience unique et un espace de découverte dédié à la création contemporaine sous toutes ses formes, le Centre Pompidou-Metz est un lieu de vie où se succèdent toute l'année des événements, dans un impressionnant bâtiment créé par Shigeru Ban et Jean de Gastines.

    La Gare de Metz : succédant à une gareen bois détruite par un incendie, la Gare centrale de Metz, élevée entre 1905 et 1908, est la pièce maîtresse de la Nouvelle Ville. Ses dimensions devaient permettre le transport aisé des marchandises, des civils et faciliter le déplacement des troupes, matériels et animaux dans un temps record de 24 heures.

    La Place Stanislas (Nancy) : conçue en 1751 par le duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski, la place Stanislas a été refaite à l'identique en 2005. Inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, elle fait partie des plus beaux exemples d'architecture classique au monde.

    La Basilique Saint-Epvre (Nancy) : l’édifice gothique du 15e siècle fut rasé en 1863 pour permettre la construction d’une nouvelle basilique dans le style néo-gothique. Les travaux ont été réalisés entre 1864 et 1871 par de nombreux ateliers européens : verrières en Autriche et à Metz, boiseries en Bavière, cloches fondues à Budapest.

    Le Palais des Ducs de Lorraine (Nancy) : construit à partir de la fin du 15e siècle, le palais est un symbole important du pouvoir des ducs de Lorraine. Sa porterie, entrée d’honneur sur la Grande Rue, constitue l’un des premiers témoins de l’art de la Renaissance dans l’Est de la France. La galerie des Cerfs, vaste salle d’apparat, est la seule galerie princière de cette époque à avoir conservé ses dimensions d’origine.

    Le Musée de l’École de Nancy : musée situé dans l'ancienne propriété du plus important mécène et collectionneur de l'École de Nancy, Eugène Corbin. À l’intérieur de la maison, les meubles, les objets d’art, les verreries, les céramiques, les tissus témoignent de la diversité des techniques travaillées par les artistes de l’École de Nancy.

    La Piscine ronde de Nancy Thermal : construite au début du 20e siècle dans une architecture remarquable, la piscine ronde dispose d'un bassin alimenté en eau thermale, d'une couronne extérieure (de 1 à 1,30 m de profondeur) et d'un bassin central (de 3 m de profondeur).

     


    Une région très généreuse

    Mirabelle, madeleines, vins des Côtes de Toul… : la Lorraine régale les gourmands !

    Riche d’une nature généreuse, la région offre poissons de rivière, gibiers d’eau, de plaine et de bois, fruits des vergers, champignons et truffes. Autant de produits de qualité que vous retrouverez dans des plats savoureux. On connaît bien sûr la quiche lorraine, mais la région est aussi à l’origine de la bouchée à la reine et de la potée lorraine (plat composé de choux, de lard et de saucisses fumées). Mets sucrés et gourmandises ne sont pas en reste : bras de Vénus, macarons de Nancy, bergamotes, nonettes de pain d’épice et bien sûr la mirabelle sous toutes ses formes sont tout simplement irrésistibles.


    Agenda culturel

     

    Juillet-août : Nancyphonies à Nancy

    Ce festival de musique classique organise des concerts en différents lieux de la ville : à la salle Poirel, à l'auditorium du Conservatoire à rayonnement régional, sur la place Saint-Epvre et à l'Hôtel de Ville, mais aussi à Maxéville.

     

    Août : Fêtes de la mirabelle à Metz

    Peu après la récolte des mirabelles à la mi-août, la capitale de la mirabelle concocte tout plein d'animations : élection de la reine de la mirabelle, journée des enfants, marché de l'artisanat et du terroir.

     

    Septembre-octobre : Festival Zikametz à Metz

    Avec ce festival de musiques actuelles, l’association Zikamine donne rendez-vous aux amateurs de musique dans le but de partager ses coups de cœur et découvertes musicales. Rendez-vous dans les salles des Trinitaines (caveau, cloître et chapelle) et au café L’Émile Vache.

     

    Octobre : Nancy Jazz Pulsations à Nancy

    Le festival « NJP » est ouvert à toutes les formes de jazz mais aussi de musique black qui empruntent, de près ou de loin, au jazz : reggae, blues, gospel, soul, hip-hop, drum and bass, hardcore...

    Dans le Parc de la Pépinière, sont organisés des concerts, expositions et animations.

  • MONTE CARLO

    Avec les vols Nice Monaco, découvrez le Tout-Monte-Carlo

    Rien de mieux qu'un vol Nice Monaco pas cher pour atteindre la principauté en quelques minutes seulement ! Il faut dire que les occasions de faire un séjour à Monaco sont nombreuses. Cette principauté concentre en effet de multiples attractions. Vous pourriez par exemple visiter les édifices religieux comme la cathédrale et l'église Sainte-Dévote. Le fameux rocher est à ne pas rater. Vous y découvrirez la vieille ville, la place du Palais des Grimaldi ainsi que ses somptueux jardins et ses fontaines.

    Un vol Nice Monaco pas cher pour profiter de grands évènements sportifs et culturels

    Les vols Nice Monaco en hélicoptère vous ouvriront de nouvelles opportunités. Il est possible de vous rendre en quelques minutes au cœur de la ville pour un rendez-vous d'affaires ou pour assister à l'une des nombreuses manifestations proposées par Monaco. En matière de sport, le grand prix de F1, le tournoi de tennis de Monte-Carlo, le rallye, le meeting d'athlétisme ou encore les matchs de foot au Stade Louis II vous feront vibrer. Et avec un vol Nice Monaco pas cher et rapide, vous pourrez participer au Festival international du cirque, aux festivals du film, de télévision ou à tous les évènements accueillis par Monaco.

    Embarquez pour un des vols Nice Monaco pour des journées mémorables

    Monaco est également connue pour ses casinos, ses boites de nuit, ses restaurants, ses hôtels et ses boutiques de luxe. Profitez des vols Nice Monaco en hélicoptère pour faire du shopping et passer une soirée exceptionnelle parmi la jet-set de la Côte d'Azur ! Mais le petit État regorge de bonnes surprises. Vous pourriez aussi prendre un vol Nice Monaco pas cher pour visiter les musées d'anthropologie préhistorique et le fameux musée océanographique dans un cadre impressionnant.

  • NANTES

    Destination le Pays de la Loire : si vous partiez à… Nantes ?

     

    Des paysages fabuleux, un patrimoine incroyablement riche, une offre culturelle aussi variée que dynamique, venez découvrir une ville d’art et d’histoire où il fait bon vivre. Du Château des Ducs aux surprenantes Machines de l’Île, en passant par l’éblouissant passage Pommeraye, attendez-vous à en avoir plein les yeux.


    Un centre historique exceptionnel

    Incontournable de la ville de Nantes, le centre historique et son Château des ducs de Bretagne donnent lieu à un spectaculaire voyage au cœur du Moyen Âge. Dans l’enceinte de la forteresse, le Musée d’histoire de Nantes met en perspective le passé, le présent et l’avenir de la ville. Allez admirer la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul et la Chapelle de l’Oratoire, et ne manquez pas non plus la Tour LU, ancienne usine des célèbres biscuits qui abrite désormais le Lieu Unique, espace culturel bouillonnant.

    Rejoignez ensuite la place du Bouffay, place principale de la ville au Moyen Âge, et prenez le temps de flâner dans ce quartier plein de vie, où vous trouverez de nombreux bars et restaurants, et une ambiance particulièrement festive à la tombée du soir.


    Un centre-ville mêlant passé et modernité

    Poursuivez votre parcours vers le centre-ville, passez par la place du Commerce puis remontez vers la place Royale et admirez sa monumentale fontaine, qui symbolise la vocation fluviale et maritime de la ville. De là, la prestigieuse rue Crébillon bordée de boutiques de luxe vous mènera jusqu’à la place Graslin, rayonnante depuis les récents travaux de restauration.

    Dans cette partie de la ville c’est l'architecture 19e qui prédomine, illustrée à merveille par le passage Pommeraye, à la fois magnifique galerie commerçante du 19e siècle et symbole de modernité.

    Vous arriverez alors au Museum d’histoire naturelle dont les collections, qui couvrent tous les domaines de la zoologie et de la minéralogie, le classent parmi les premiers de France.

    Rejoignez ensuite les quais de la Loire et, avant de la traverser, visitez le Mémorial de l’abolition de l’esclavage qui rend hommage aux millions de victimes du commerce triangulaire.


    Entrez dans un monde fantastique

    Place maintenant au quartier emblématique de Nantes, l’attraction qui fait la réputation et le succès de la ville : l’Île de Nantes et les Machines de l’Île. Installé sur d’anciens chantiers navals désaffectés, cet espace d’exposition et d’animation vous plonge au cœur de l’univers de Jules Verne. Un enchantement pour les petits comme pour les grands !

    Pour boire un verre et se remettre de toutes ces émotions, le quai des Antilles offre un cadre idéal.

    Ajoutons enfin qu’avec près de 1 100 hectares de parcs et de jardins – notamment le Jardin des Plantes et le Parc du Grand Blottereau –, la ville vous offre de nombreux espaces de repos et de détente.


    Top 10 des lieux incontournables

     

    aeroportnicecoteazur-destination-Nantes-6V

    Le Château des Ducs de Bretagne : implanté dans le cœur historique de Nantes, le Château des ducs de Bretagne est le monument-phare de son patrimoine urbain. Côté ville, c’est une forteresse dont les 500 mètres de chemin de ronde sont ponctués de sept tours reliées par des courtines. Côté cour, il abrite une élégante résidence ducale du 15e siècle en pierre de tuffeau, de style gothique flamboyant portant les premières marques d’inspiration Renaissance, et d’autres bâtiments datant du 16e et du 18e siècles.

    Le Musée d’histoire de Nantes : de l’édit de Nantes aux grands bouleversements du 20e siècle, en passant par le commerce colonial et la Traite des Noirs, le musée d’Histoire de Nantes dresse un portrait de la ville qui croise les grands moments de l’histoire européenne et mondiale.

    La Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul : orienté Est-Ouest, comme le veut la tradition catholique, cet édifice construit en pierre de tuffeau est de style gothique tardif. Sa façade achevée en 1481 est flanquée de deux tours et percée de trois portails dont les voussures finement sculptées portent une riche iconographie.

    La Chapelle de l’Oratoire : à quelques pas du château et de la cathédrale, ce bâtiment du 17e siècle est classé Monument historique depuis le milieu du 20e siècle. Ne manquez pas sa façade immaculée d'inspiration baroque ornée de pilastres.

    La Tour Lu : depuis le 1er janvier 2000, l’ancienne usine LU revit au rythme d’un centre d’arts atypique, le Lieu Unique. Scène nationale de Nantes, le Lieu Unique est un espace d’exploration artistique, de bouillonnement culturel et de convivialité qui mélange les genres, les cultures et les publics.

    Le Passage Pommeraye : véritable bijou architectural, ce passage construit en 1843 pour rénover un quartier alors insalubre surprend toujours autant par son monumental escalier central et son style, mélange de néo-classique et Louis-Philippe. Un magnifique lieu chargé d’histoire qui fera le bonheur des accros au shopping.

    La Butte Sainte-Anne : ancien bastion ouvrier des chantiers navals et grandes usines de bord de Loire, le quartier Chantenay n’en domine pas moins la ville. Sa butte Sainte-Anne surplombe les quais de 30 mètres et offre une belle vue plongeante sur le fleuve et l’Île de Nantes.

    Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage : sur une esplanade végétalisée, 2 000 plaques commémoratives rappellent les expéditions négrières parties de Nantes, ainsi que les principaux comptoirs de traite en Afrique et en Amérique. Un parcours méditatif, ponctué de citations du monde entier en rapport avec l’esclavage.

    Le Musée Jules Vernes : sur la butte Sainte-Anne, une grande maison bourgeoise du 19e siècle abrite ce musée qui vous invite, à travers livres, documents, extraits des œuvres et illustrations, affiches, jeux et objets, à un « voyage au centre de l'écriture vernienne ».

    Les Machines de l’Île : projet artistique inédit, ces machines se situent à la croisée des « mondes inventés » de Jules Verne, de l’univers mécanique de Léonard de Vinci et de l’histoire industrielle de Nantes. Montez sur le dos du Grand Éléphant, qui se promène entre le Carrousel des Mondes Marins et la Galerie des Machines, avec son incroyable bestiaire mécanique.


    Des traditions délicieuses

    Impossible, bien sûr, de ne pas évoquer les petits-beurre LU, ou encore les célèbres pailles d’or, qui ont égayé nos goûters d’enfance. Mais la gastronomie nantaise vous réserve aussi de nombreuses autres spécialités. Reine de la culture maraîchère, Nantes est connue pour l’abondance et la diversité de ses légumes. Proche de l’océan, c’est aussi un verger marin qui met à l’honneur poissons et fruits de mer. Et surtout, ne repartez pas sans avoir goûté au gâteau nantais, délice moelleux fleurant bon le rhum et l'amande, nappé d'un glaçage très gourmand.


    Agenda culturel

     

    Janvier-février : Folle Journée de Nantes

    Au cours des cinq journées de ce festival de musique classique, de nombreux interprètes de renom viennent rejouer les œuvres d'un compositeur ou des airs d'une période précise de l'histoire de la musique.

     

    Juillet-août : Le voyage à Nantes

    En une quarantaine d’étapes, un parcours urbain, artistique et poétique vous emmènera à travers la ville sur une quinzaine de kilomètres. L'itinéraire est matérialisé par une ligne au sol reliant tous les sites culturels où sont présentées des expositions, ainsi que des installations éphémères artistiques ou végétales.

     

    Fin août-début septembre : Rendez-vous de l’Erdre à Nantes

    À l’occasion de ce festival autour de la navigation de rivière, concerts et bateaux traditionnels animent les berges de l’Erdre. Scènes jazz, blues ou électro, musette ou contemporain, ce sont près de 80 concerts gratuits et une centaine de bateaux du patrimoine qui réunissent plus de 100 000 spectateurs chaque année.

     

    Septembre : La Folie des plantes à Nantes

    C’est la première manifestation florale et horticole du Grand Ouest et une des références régionales en matière de diversité végétale. Rendez-vous au parc du Grand Blottereau pour une expo-vente de plantes de collection, avec 150 exposants, producteurs de plantes et associations horticoles.

  • PARIS

    Vol Nice Paris, pour découvrir la « plus belle ville du monde »

    La capitale française attire chaque année près de 30 millions de touristes, ce qui est en fait l'une des premières destinations touristiques au monde. N'attendez plus pour visiter cette ville magique, surtout que le vol Nice Paris ne prend pas plus d'une heure et demie depuis l'aéroport de Nice.

    Vous ne regretterez pas votre vol Nice Paris !

    Avec des centaines de musées et de théâtres, des milliers de monuments historiques, la richesse culturelle et artistique de Paris n'est plus à démontrer. L'histoire de Paris, qui s'étale sur deux millénaires depuis les vestiges de l'époque romaine, jusqu'aux immeubles modernes, ne vous laissera pas indifférent. Faire l'aller-retour pendant le week-end ? Rien de plus facile vu qu'il y a des dizaines de vols directs Nice Paris  tous les jours !

    Les lieux incontournables de la « Ville Lumière »

    Vous avez l'embarras du choix ! Typiquement, les visiteurs ne ratent jamais l'occasion de se promener sur l'avenue mythique des Champs-Elysées qui est connue dans le monde entier, ou encore de monter en haut de la Tour Eiffel, devenue l'emblème de la ville. Sans oublier les quais de la Seine superbement illuminés le soir tombé, la Place de la Concorde et la Place des Vosges, la Cathédrale Notre-Dame qui est un trésor architectural, ou le village de Montmartre. Et tant d'autres choses encore à découvrir avec les nombreux vols Nice Paris  !

    Paris, la ville des musées

    Quant aux musées, il y a bien entendu le Musée du Louvre avec sa fameuse pyramide de verre, l'un des plus importants au monde, qui présente 35 000 œuvres artistiques. Une étape incontournable à l'issu de votre vol Nice Paris . Mais aussi le Musée d'Orsay abritant la plus grande collection d’œuvres d'art impressionnistes au monde ! Ou encore le Musée Rodin, le Musée du Quai Branly, etc. Réservez vite votre vol Nice Paris  pour découvrir tous les trésors de la Ville Lumière !

  • PAU

    Découvrez tous les attraits de la ville de Pau

    Sa situation privilégiée au cœur des Pays de l'Adour et au bord de rivière du Gave fait de cette ancienne forteresse une destination touristique très prisée depuis le 19e siècle, d'abord par les Anglais, puis par tous les amateurs d'art et d'histoire.

    Et pour cause : manifestations sportives et culturelles, magnifiques parcs, un château historique : la ville de Pau a de nombreuses choses à vous faire découvrir.


    Une ville chargée d’histoire, une nature époustouflante

    Pourquoi ne pas commencer votre visite par un trajet en funiculaire ? Plus que centenaire, le ballet de ses petites cabines, tout juste restaurées, vous permet de rejoindre gratuitement et sans effort le Boulevard des Pyrénées. Son charme désuet en fait l'un des emblèmes du patrimoine palois utilisé chaque année par plus de 450 000 passagers. Arrivé à destination, longez le boulevard des Pyrénées, qui relie le parc Beaumont au Château de Pau.

    Riche d’un passé historique passionnant, la ville a signé en mars 2012 avec le Ministère de la Culture et de la Communication la convention « Ville d’art et d'histoire », et à ce titre organise tout au long de l’année des visites guidées et événements autour de thèmes historiques.

    Mais Pau offre aussi aux amoureux de la nature des paysages de montagne à couper le souffle. Chaîne des Pyrénées, Pic du Midi d'Ossau, lacs et rivières : vous en aurez plein les yeux !

    Pour un moment de détente, laissez-vous tenter par l’un des espaces de balnéothérapie, ou bien, si les sports aquatiques sont votre dada, jetez-vous à l’eau ! Osez le rafting, le canoë kayak, la nage en eaux vives ou le canyoning. Et de plus, vivez ces expériences aquatiques au pied des montagnes béarnaises et, comble du dépaysement, à deux pas du château de Pau !

    Et toujours dans ces eaux vives, les amateurs de pêche trouveront aussi leur bonheur entre les carpes, les brochets, les sandres, les truites fario arc-en-ciel, les ombles ou les saumons de fontaine.

    Prévoyez aussi de sortir de la ville : le zoo d’Asson, à l’Est, est un lieu unique, véritable arche exotique au pied des Pyrénées ; et à 30 minutes de Pau, les Grottes de Bétharram offrent un voyage au centre de la terre unique en Europe.


    Top 10 des lieux incontournables

     

    aeroportnicecoteazur-destination-Pau-7V

    Le Château de Pau,célèbre pour avoir vu naître le roi Henri IV, est l’un des monuments les plus visités de France. Erigé au Moyen-âge, ce château fort fut construit sur une petite colline dominant le Gave afin d'assurer la protection de Pau. Depuis 1926, il accueille un musée où vous pourrez admirer les appartements royaux et des collections consacrées à Henri IV. Enfin, les jardins sont une étape obligatoire lors de la visite des lieux !

    Le musée Bernadotte rend hommage à l'enfant du pays devenu roi de Suède.

    Le musée des Beaux-arts de Pau offre un panorama exceptionnellement vaste sur la création artistique européenne depuis la fin du 15e siècle aux années 1970. Toutes les écoles européennes y sont représentées. L’un des musées les plus complets de sa génération !

    Le parc Beaumont, le « poumon vert » de Pau, est le rendez-vous incontournable des Palois le dimanche. L’occasion de faire une pause à l'ombre des arbres centenaires ou du kiosque à musique.

    Le Pôle culturel intercommunal de Pau installé dans les anciens abattoirs de la ville de Pau. C’est un lieu d’initiatives culturelles et artistiques, de résidence d’artistes et d’associations, mais aussi un lieu d’expositions, de spectacles, de concerts et de rencontres.

    La Vallée d'Ossau est le site idéal des amoureux de la nature. Ses paysages revigorants de fraîcheur et de pureté, ses pics se reflétant dans les lacs, ses cascades et ses torrents vous apporteront un immense bol d'air. En regardant vers le ciel, vous pourrez voir tournoyer les grands rapaces. Et, si vous êtes silencieux, vous surprendrez peut-être une marmotte ou encore un élégant isard sautant de rocher en rocher. Pour découvrir cette merveilleuse région, vous avez le choix : voiture, petit train, ou mieux, à pied.

    La pointe de Pléneuf donne lieu à une charmante promenade depuis la plage de Val André : on y découvre un remarquable panorama en direction d'Erquy et de la baie de Saint-Brieuc.

    Le Plateau du Bénou est situé au-dessus de Bilhères. La vue s'étend jusqu'aux roches grises du Pic de Ger. La route débouche dans la combe pastorale du Bénou où la transhumance a lieu à la fin du printemps. La vue de ces troupeaux montant sur les hauteurs du plateau est spectaculaire. De là, partent de nombreux chemins de randonnée.

    Le zoo d’Asson : une nouvelle approche du zoo ! Vous vous retrouverez au cœur d’un monde sauvage peuplé de plus de 100 espèces d’animaux en liberté. Un site exceptionnel reconnu internationalement.

    Les Grottes de Bétharram, véritables merveilles des Pyrénées, vous transporteront au centre de la terre. Lors de ce voyage fantastique vous traverserez une montagne en train, à pied ou en bateau, et y découvrirez stalactites, stalagmites, colonnes, failles, rivière souterraine, gouffre et bien plus encore…

     

     

     


    Un terroir de renommée mondiale

     

    Les vaches béarnaises (une institution !) témoignent d’une activité pastorale ancestrale. De cette tradition est née la tomme de vache, puis ce fut au tour du fromage de brebis et enfin naquit le fromage mixte. La route du fromage Ossau-Iraty ou les « fromages de pays » vous mène directement chez les producteurs, au cœur d’un savoir-faire authentique. Une belle occasion de rencontrer les producteurs locaux.

    Amateurs de vins, échappez-vous sur les routes béarnaises aux décors de vignes. Des femmes et des hommes passionnés sauront vous initier aux vins. Dégustez un Jurançon et un Pacherenc-du-vic-bilh blanc à la robe dorée, découvrez le Madiran rouge au goût intense ou savourez un rosé béarnais bien frais.


    Agenda culturel

     

    Février : Carnaval Béarnais

    Mai : Grand Prix automobile Historique et Moderne

    Juillet : Tour de France

    Août : Festival Hestiv'Oc

    Septembre : Journées du patrimoine

    Octobre : les Étoiles de Pau (CCI d'équitation****)

  • QUIMPER
  • RENNES

    Vol Nice Rennes : découvrez le cœur de la Bretagne

    Le vol Nice Rennes , à partir de l'aéroport de Nice, prend un peu moins de deux heures, et vous permet de découvrir la métropole emblématique de la Bretagne. Rennes est une ville conviviale et surprenante, qui est réputée pour son dynamisme universitaire et culturel. Elle est dessinée par des siècles d'histoire, et bénéficie d'un riche patrimoine architectural. Cette ville bretonne saura vous dépayser le temps d'un week-end avec un vol Nice Rennes  !

    Les principaux monuments à visiter à Rennes

    Découvrez tout d'abord le Musée des Beaux-Arts de Rennes qui expose nombre d’œuvres et d'objets d'art qui furent saisis pendant la Révolution française, en particulier des peintures de célèbres artistes comme Véronèse, Rubens, Chardin, Picasso, etc. Réservez sans attendre un des nombreux vols Nice Rennes  disponibles chaque semaine pour en profiter ! Ne manquez pas non plus de visiter le Parlement de Bretagne, symbole qui a marqué l'histoire de la Bretagne. Construit au 17e siècle, ce monument majeur de l'architecture de Rennes offre un exemple unique de l'art pictural de cette époque.

    Depuis plusieurs siècles, des parcs esthétiques et contemplatifs mettent en valeur la ville de Rennes. Notamment le parc du Thabor, considéré comme l'un des plus beaux jardins à la française, qui offre dix hectares de verdure en plein cœur de la ville.

    Une architecture particulière à découvrir avec les vols Nice Rennes

    L'architecture des maisons rennaises est caractérisée par la construction en pan de bois. Le ravalement opéré sur les façades de ses maisons de toute beauté dans le centre historique de la ville de Rennes permet de mettre en valeur ce savoir-faire et constitue une étape importante de votre séjour, une fois sur place avec le vol Nice Rennes. A noter également, de nombreuses architectures religieuses, telles que la Cathédrale Saint-Pierre de style gothique en bois doré, ou la Basilique Saint-Sauveur qui date du 13e siècle.

  • STRASBOURG

    A la découverte de la ville "européenne" par excellence

    Capitale artistique et économique de l'Alsace, Strasbourg est une cité dotée d'un patrimoine architectural d'une richesse exceptionnelle. C'est dans cette ville que se dressent les bâtiments prestigieux du Parlement européen, et du Conseil de l'Europe. Il y a un à deux vols directs Nice Strasbourg par jour depuis l'aéroport de Nice. Environ une heure de trajet seulement et vous pourrez partir à la découverte de cette ville au carrefour de l'Europe !


    Les lieux emblématiques à ne pas rater !

    Vous pourrez admirer, grâce aux vols Nice Strasbourg, le centre historique de la ville alsacienne, qui est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ne manquez pas notamment sa prodigieuse Cathédrale Notre-Dame, dont la pierre semble avoir été ciselée comme de la dentelle, et qui est l'un des monuments les plus importants de la ville. Il s'agit de la deuxième plus haute cathédrale de France, bien que sa construction ait débuté dès le 13e siècle, et elle abrite une horloge astronomique toujours en activité.

    Sur la place de la cathédrale se trouve la Maison Kammerzell, un joyau de sculpture sur bois de style Renaissance.  N'oubliez pas de visiter le quartier le plus pittoresque de Strasbourg, surnommé la « Petite France » ou la « Venise de l'Est », avec ses maisons à colombages datant du 16e siècle entrelacées de canaux. Choisissez sans plus attendre votre vol Nice Strasbourg  pour profiter de cette cité magnifique.

    Les nombreux musées de la ville 

    La ville compte de nombreux musées, dont le majestueux Musée d'Art Moderne et Contemporain, fait de verre et de granit rose. Trois d'entre eux, le Musée des Arts Décoratifs, le Musée des Beaux-Arts et le Musée Archéologique se situent à l'intérieur du Palais Rohan dans le centre-ville, l'ancien palais des évêques de Strasbourg bâti au 18e siècle. De quoi combler votre séjour après votre vol Nice Strasbourg !


    Strasbourg, capitale européenne de Noël !

    Qui n’a pas rêvé un jour d’aller visiter le marché de Noël de Strasbourg, véritable institution non seulement en Alsace, mais aussi dans toute la France et à travers l’Europe ?

    Vols Nice Strasbourg

    Il n’est pas trop tard pour réserver votre billet Nice-Strasbourg et découvrir la capitale européenne de Noël sous ses habits de lumières ! 300 chalets répartis sur 11 sites dans la ville, et une multitude de spectacles, de veillées musicales et d'animations culturelles, vous sont proposés pendant ces temps magiques de fin d’année. Illuminations, sapins, décors, crèches, ambiances d’hier et d’aujourd’hui, effervescence des marchés, tous les ingrédients sont réunis pour vous faire rêver.

      http://www.noel.strasbourg.eu

    Séjour à Strasbourg

     L’incontournable du Marché de Noël 

     Le Grand Sapin de la place Kléber, un des plus hauts sapins naturels décorés en Europe. Adultes ou enfants, on ne se lasse pas de l’admirer. Il représente à lui seul toute la magie de Noël à Strasbourg.

    Décor de rêve 

     Vous en prendrez plein les yeux, de la Cathédrale Notre Dame à la Maison Kammerzell, toutes les façades illuminées des bâtiments typiquement alsaciens, ainsi que des maisons, rues et vitrines rivalisent de beauté.

    Respect des traditions  

    Si vous avez gardé l’âme d’un enfant, la grande crèche de la Cathédrale ne vous laissera pas indifférent.

    Et art de vivre 

    Le Musée Alsacien, cette année met à l’honneur les saveurs alsaciennes traditionnelles ou novatrices.

    http://www.musees-strasbourg.org/

     


  • TOULOUSE

    Destination la Haute-Garonne : si vous partiez à… Toulouse ?

     

    À pied ou à vélo, la capitale de l’Occitanie vous ouvre ses portes : patrimoine historique, monuments contemporains, demeures de charme, espaces naturels, rues vivantes et atmosphère conviviale. Laissez-vous conduire au cœur de la ville rose ! Cité sportive et pôle estudiantin, Toulouse véhicule l’image d’une ville dynamique, à la tête d’industries et de technologies performantes. Mais c’est aussi une ville où il fait bon vivre, au diapason de toutes les nuances de rose qui teintent la cité.


    Une ville tout de rose vêtue

    Dès le premier regard, on est frappé par les couleurs de la ville, des roses les plus doux aux oranges les plus soutenus. Toulouse s’est édifiée au fil des siècles en utilisant majoritairement la tuile et la brique romaine, appelée « foraine » en Midi toulousain, héritage antique dont elle a perpétué l’usage.

    Déambulez dans le treillis des ruelles étroites du vieux Toulouse, et admirez coins et recoins de la basilique Saint-Sernin. D’ailleurs, Toulouse réjouira tous les passionnés d’architecture : saviez-vous que la ville possède le record de France du nombre d’hôtels particuliers du 16e siècle, la plupart cachés dans de jolies cours ?

    Visitez le superbe musée des Augustins, couvent construit au 14e siècle dans le style gothique méridional, qui héberge depuis 1793 le musée des Beaux-arts.

    Prenez ensuite le temps de flâner le long de la rive droite de la Garonne, fleuve indissociable de l’âme de Toulouse, qui a dicté l’emplacement, le développement de la ville, ainsi que son activité économique jusqu’à l’arrivée du chemin de fer en 1856.

    À vélo ou à pied, arpentez le canal du Midi, puis découvrez le Jardin des Plantes, magnifique espace de détente et de promenades. Traversez maintenant la Garonne pour rejoindre le quartier Saint-Cyprien. Ce quartier, né les pieds dans la Garonne, est à découvrir pour son église Saint-Nicolas, l’ancien couvent des Feuillants, le château d’eau mais aussi pour son ambiance bigarrée et chaleureuse.

    Observez les courtines et les tours de l'ancien rempart, le long du jardin Raymond VI, puis faites une pause bien méritée dans la Prairie des filtres. Et bien sûr, ne manquez pas le fabuleux voyage dans les étoiles que vous offre la Cité de l’espace ! Un véritable enchantement pour petits et grands.


    Top 10 des lieux incontournables

     

    aeroportnicecoteazur-destination-Toulouse-6V

    Le Capitole : l’hôtel de ville est organisé autour de la cour Henri IV ornée de la statue du souverain. Les salles d’apparat montrent, par le biais de peintures et de sculptures réalisées à la fin du 19e siècle, les grands personnages et les grands faits qui ont marqué l’histoire toulousaine.

    L’Église du Taur : cette église dont le nom rappelle le martyre du premier évêque saint Sernin, traîné par un taureau, a la particularité d'afficher sur la rue un superbe clocher-mur percé d’arcs en mitre.

    Le Musée Saint-Raymond : installé dans un ancien collège du 16e siècle, le musée Saint-Raymond est le musée des Antiques de la ville. Il expose une importante collection archéologique avec plus de mille pièces qui retracent le quotidien des Celtes et des Romains de la région toulousaine.

    La Basilique Saint-Sernin : inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en tant qu’étape majeure sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la basilique a été construite entre les 11e et 14e siècles. C’est une des plus importantes églises romanes conservées en Europe. Elle se caractérise par une architecture majestueuse et un riche décor sculpté. Le trésor de reliques de cette église de pèlerinage est présenté dans le « Tour des Corps Saints » et dans la crypte à deux niveaux.

    Le Musée des Augustins : installé dans un monastère gothique des 14e et 15e siècles qui était l’ensemble conventuel des Augustins, le Musée des Augustins a été créé pendant la révolution française. C’est l’un des plus anciens musées de France et l'un des meilleurs consacrés à la sculpture médiévale.

    Le Couvent des Jacobins : l'ancien couvent des frères prêcheurs (dominicains) date des 13e et 14e siècles. C'est un édifice de brique imposant, caractéristique du gothique méridional. L'intérieur de l'église, organisé en deux nefs, est remarquable par le jeu des couleurs et les voûtes nervurées dont la plus célèbre est connue sous le nom de palmier. Le cloître et les bâtiments conventuels forment un ensemble d'une belle unité.

    La Cathédrale Saint-Étienne : construite entre le 12e et le début du 17e siècle, la cathédrale Saint-Étienne compte parmi les églises les plus hybrides qu’on connaisse, ce qui contribue aussi certainement à son charme. À l'intérieur, on découvre un monumental orgue du 17e siècle, spectaculairement suspendu au mur et de belles tapisseries de la même époque qui racontent l’histoire des évêques de Toulouse.

    L’Hôtel d'Assézat et la fondation Bemberg : l’hôtel d’Assézat, quasiment un palais, date de 1555-1557. Il abrite aujourd’hui un musée fort intéressant, la collection Georges Bemberg, du nom d'un milliardaire argentin qui a réuni au fil des ans cette exceptionnelle collection privée. Elle comprend peinture, sculpture et objets d’art entre le 16e et le 18e siècle, ainsi que la peinture française de la fin du 19e siècle et jusqu’en 1930 (impressionnisme, nabis, pointillisme, fauvisme...).

    Le Canal du midi : inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO, cet ouvrage de 240 km de long a été creusé et aménagé au 17e siècle pour relier la mer Méditerranée à Toulouse, facilitant ainsi les échanges commerciaux vers l'Atlantique. Alimenté par le bassin- réservoir de Saint-Ferréol, il est agrémenté de ponts, d'écluses et de chemins de halage ombragés. C'est aujourd'hui un site très plébiscité pour la promenade à pied, à vélo ou en bateau.

    La Cité de l’espace : petits ou grands, simples curieux ou passionnés, la Cité de l’espace vous ouvre les portes de l’infini et de l’extraordinaire ! Découvrez de véritables engins spatiaux, entraînez-vous comme un astronaute, voyagez aux confins du cosmos, admirez des trésors spatiaux et percez tous les secrets de l’espace.


    Une ville très gourmande

    Les plaisirs de la table sont nombreux à Toulouse ! Vous devrez bien entendu goûter au cassoulet, à la saucisse de Toulouse, au foie gras et autres mets du Sud-Ouest, que vous accompagnerez des meilleurs vins de la région (Madiran, Cahors…). Et en Gascogne, oie et canard sous toutes leurs formes sont les rois de la table !

    Si vous êtes plutôt porté sur les desserts, votre mission sera de trouver la meilleure adresse où déguster le Fénétra, gâteau à base d’amandes et de citron confit. L’origine de ce dessert très ancien, typique de la cuisine occitane , remonte aux Romains, qui le consommaient durant la fête des morts.


    Agenda culturel

     

    Février : Fête de la violette sur la place du Capitole

    À la mi-février, Toulouse fait la fête à la violette, au moment où elle commence à fleurir. Fleur emblématique de Toulouse, elle est célébrée sur la place du Capitole sous toutes ses formes : bonbons, parfums, liqueurs…

     

    Juin : Grand Fénétra à Toulouse

    Festival de danses folkloriques sur la place du Capitole et au Grand-Rond. Le Passo carriero (défilé) mène au Capitole pour l'inauguration. S’ensuivent des chants, musiques et danses traditionnels, avec des groupes venus de France et d'ailleurs.

     

    Septembre : Toulouse à table

    Dans le cadre de la fête de la gastronomie en France, Toulouse met le couvert et lance en 2014 la première édition de Toulouse à table, une fête autour de la gastronomie et du bien-vivre. Au programme : animations, découvertes culinaires et rencontres avec les talents de la Région.