Actualités

Marketing territorial : le Groupe Aéroports de la Côte d'Azur et le CRT Côte d'Azur intensifient leur coopération

Publié le 08-02-16

FLY2COTE D’AZUR : LA DESTINATION COTE D'AZUR RENFORCE SON ATTRACTIVITÉ AUPRÈS DES COMPAGNIES AÉRIENNES.

Communiqué de presse / Publié le 5 février

La convention signée le 5 février 2016 par David Lisnard, Président du CRT Côte d’Azur, et Dominique Thillaud, Président du Directoire du Groupe Aéroports de la Côte d’Azur, permet de proposer aux compagnies aériennes desservant la plateforme azuréenne des partenariats de promotion de la destination Côte d’Azur à l’étranger.

Coordonné par le Comité Régional du Tourisme (CRT) Côte d’Azur et le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur, le programme Fly2Côte d’Azur engage une démarche triplement gagnante pour la compagnie aérienne, l’aéroport et la destination Côte d’Azur. La compagnie investit en développant son réseau vers la Côte d’Azur; en contrepartie, la destination et l’aéroport investissent dans la promotion de la compagnie pour garantir un renforcement de la connectivité directe entre les deux territoires. Une démarche originale liant, à l’international, développement aérien et développement touristique.

Sur la Côte d’Azur, le transport aérien est un vecteur particulièrement puissant pour la croissance touristique : 38% des visiteurs étrangers de la destination viennent en avion en utilisant l’Aéroport Nice Côte d’Azur, deuxième aéroport de France après Paris avec 12 millions de passagers en 2015. Forts de ce constat, le groupe aéroportuaire et le CRT ont décidé de proposer, ensemble, une démarche de soutien aux lignes aériennes au départ de l’étranger (incoming) afin de favoriser le développement touristique, et plus largement économique, de la Côte d’Azur, de Menton à Saint-Tropez.

Le CRT a mis en place, en coopération avec les principales destinations (Antibes Juan-les-Pins, Cannes, Nice et Monaco) et les professionnels (Umih06, Syndicat des Hôteliers Nice Côte d’Azur) engagés dans une démarche de promotion à l’international, une cellule spécifique, avec affectation d’un budget de 200 000 € financé à 60% par le CRT, et à 40% par l’aéroport et les destinations.Cette enveloppe est utilisée, non en aide financière directe, mais en soutien et co-financement de plans de communication spécifiques mis en place par les compagnies aériennes avec la destination autour de deux axes : l’appui à l’ouverture de nouvelles dessertes directes vers la Côte d’Azur et le montage d’opérations de développement du réseau à moyen et long termes (Amérique du Nord, Chine et Russie).

David Lisnard de compléter : « Il n’y a pas de développement économique, a fortiori touristique, sans flux. L’enjeu de l’aéroport est donc moteur pour l’emploi dans notre département. La Côte d’Azur accueille onze millions de touristes chaque année, générant dix milliards d’euros de chiffre d’affaires. La concurrence mondiale est intense et la grande Côte d’Azur, qui représente 1% des touristes internationaux dans le monde, doit développer son accessibilité, veiller à la diversification de ses marchés et tenir compte du potentiel de développement des bassins à fort potentiel dans l’avenir, dont font partie les Etats-Unis, la Chine et la Russie. Cette alliance stratégique avec l’aéroport contribue à pérenniser les lignes aériennes directes stratégiques dont il faut stimuler la rentabilité, et s’inscrit dans la nouvelle dynamique de notre marque territoriale à laquelle travaille le CRT Côte d’Azur.Je me réjouis d’ailleurs des avancées obtenues en termes de desserte aérienne pour la saison été 2016: 9 nouvelles destinations qui permettent de couvrir l’ensemble de l’Europe. A chaque fois qu’on ouvre une ligne directe avec la Côte d’Azur, on multiplie les séjours. Le CRT apporte sa contribution en la matière, comme l’illustrent les actions prévues dans cette convention.Nous avons déjà deux opérations lancées en début 2016. La première avec la compagnie aérienne Delta Airlines pour soutenir le maintien de leur vol New-York/Nice de janvier à mars. Cette campagne, qui débute le16 février, a pour objectif d’appuyer la commercialisation de la ligne en hiver. La seconde, pour renforcer les vols de la compagnie Belavia l’été prochain entre Minsk et Nice, avec quatre vols hebdomadaires au lieu de trois et des capacités supplémentaires.»

Selon Dominique Thillaud :« Le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur réaffirme ainsi son ancrage au cœur de la destination Côte d’Azur de manière durable. Partant du double constat que l’existence d’une ligne aérienne directe a un effet multiplicateur sur la croissance des visiteurs originaires de la destination desservie, mais également un impact positif sur l’environnement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre, il est apparu évident d’unir nos forces à celles du CRT Côte d’Azur pour démultiplier le pouvoir de nos actions au bénéfice de notre Territoire. Cette démarche s’appuie également sur le Contrat de Compétitivité Territoriale, lancé en juin dernier, par lequel notre Groupe propose aux compagnies aériennes une baisse de ses redevances aéronautiques (*) pour l’Aviation commerciale régulière pendant 10 ans, au premier bénéfice de son Territoire comme des compagnies clientes, actuelles et futures ».(*) Redevances aéronautiques pour l’Aviation commerciale régulière : atterrissage, passagers et stationnement des aéronefs.

Voir les autres actualités