Liban

Vol Nice Beyrouth

à la croisée des chemins

Décollez vers Beyrouth au Liban, pays des cèdres centenaires

Un vol Nice Beyrouth vous mène jusqu’à l’une des villes les plus fascinantes du Moyen-Orient. Sans doute parce qu’elle n’a pas d’équivalent parmi ses grandes voisines. La capitale libanaise est une originale qui rassemble plusieurs communautés religieuses, respectant leurs rites et leurs modes de vie, les associant pour inventer une ambiance comme nulle autre pareille. Et puis, un vol Nice Beyrouth direct donne aussi l’occasion de visiter le Liban tout entier, un petit pays d’une grande beauté

  • devise

    Livre libanaise

  • langue

    Arabe

Températures

Idéal Pour

  • Entre ami(e)s
  • Culture
  • Fête
  • Ville
Beyrouth  vieille ville
Beyrouth
Beyrouth plage
  • Informations utiles pour votre voyage à Beyrouth

    Voir plus Voir moins

    Cela fait dix bonnes années à présent que Beyrouth est revenue parmi les destinations touristiques les plus attractives au monde. Allez le vérifier par vous-même en retenant votre billet Nice Beyrouth aller retour chez MisterFly, notre partenaire. Une mine d’informations pour préparer dans les meilleures conditions votre voyage de Nice à Beyrouth ! Vous saurez tout des prix pour un Nice Beyrouth avec MEA (Middle East Airlines) et des horaires du Nice Beyrouth d’Air France. Ne vous reste plus alors qu’à réserver votre billet Nice Beyrouth au meilleur tarif, à le payer sans frais supplémentaires et à préparer sereinement votre séjour.

    Les formalités pour se rendre à Beyrouth

    Formalités d’entrée : Pour les ressortissants européens, l’entrée au Liban exige un passeport d’une durée de validité d’au moins six mois et d’un visa à demander auprès de l’Ambassade du Liban en France ou, si votre séjour n’excède pas un mois, directement à votre arrivée, à l’aéroport.
    Attention : dans tous les cas, votre passeport doit être vierge de toute mention d’un passage en Israël.
    Devises : vous paierez vos achats avec des livres libanaises. 1700 livres font environ 1 euro. Même si le système bancaire libanais est très développé, pensez à amener avec vous quelques devises. Vous pouvez procéder au change après des comptoirs d’Interchange, installés dans les deux terminaux de Nice Côte d’Azur.

    Votre vol de Nice à Beyrouth

    Peu importe la compagnie que vous avez choisie. Le vol MEA Nice Beyrouth tout comme le vol direct Nice Beyrouth d’Air France décollent tous les deux depuis le Terminal 2 de l’aéroport Nice Côte d’Azur.

    Pour prévenir une éventuelle attente au niveau des contrôles de sûreté ou de ceux de la Police aux Frontières, venez sur l’aéroport une heure et demie heure avant le départ. Il est même recommandé d’arriver deux heures avant le décollage si vous devez passer par le comptoir de votre compagnie pour y déposer une valise ou y retirer votre billet.

    Aéroport de départ Aéroport Nice Côte d’Azur
    Terminal de départ Terminal 2
    Aéroport d’arrivéeAéroport de Beyrouth Rafic Hariri

    A l’arrivée du vol Nice Beyrouth

    Seul aéroport du pays actuellement en service, Beyrouth-Rafic Hariri ne propose pas de transport en commun bien structuré pour rejoindre le cœur de la capitale libanaise. Il vous faut donc passer par :
    Un taxi. Ils sont très nombreux. Certains sont agréés par l’aéroport et stationnent devant la zone arrivée. D’autres ne le sont pas et vous attendent après les parkings. Attention à bien négocier le prix avant de monter à bord. Sachez qu’une course pour le centre-ville n’excède pas normalement les 15 euros. Elle peut même être moins chère.
    Une voiture de location. Sept loueurs disposent d’un comptoir au sein de l’aéroport.

Que faire à
Beyrouth ?

Certes, vous arrivez à Beyrouth et cette ville offre déjà de quoi bien remplir vos vacances. Mais il serait dommage de ne pas s’en évader quelques temps pour visiter le pays du Cèdre tout entier. Il n’est pas bien grand. 400 kilomètres de long, moins de 80 de large. Mais la richesse de ses cultures n’a d’égale que la beauté de sa nature. Les vestiges de Baalbeck, le pittoresque de Byblos, les vallées verdoyantes et les forêts de cèdres millénaires s’ajoutent aux charmes beyrouthins pour vous offrir un voyage fascinant.

Beyrouth mosquée Mohamed Al Amin
Beyrouth

  • Destination Beyrouth, une ville qui célèbre la vie

    Voir plus Voir moins

    Beyrouth et, plus largement, le Liban vous invitent à la découverte d’un Orient qui n’existe nulle part ailleurs. La cohabitation de nombreuses cultures est sans conteste la clé de cette originalité. L’histoire récente et tourmentée des Libanais prend également sa part dans l’atmosphère unique et joyeuse de l’ancien port phénicien. En effet, après les sombres années de guerre, les Beyrouthins se sont découvert un appétit insatiable pour la vie et ses plaisirs les plus simples.
    Le résultat : une ville qui bouge à mille à l’heure pour rattraper le temps perdu, et un art de vivre sans équivalent, aux influences les plus variées, qui s’exprime avec force et légèreté tout au long de l’année. Que l’on y vienne en couple ou entre amis, voire même en famille, on ne s’ennuie jamais dans la cité levantine et sa proche région. Elle a de commun avec le génie de la lampe qu’il suffit de faire vœu — farniente à la plage ou randonnée nature, musées ou monuments, souks ou galeries d’art contemporain, dîner gourmand ou nuit de fête — pour qu’il soit aussitôt exaucé !

  • Le top 10 des choses à faire à Beyrouth

    Voir plus Voir moins

    • Arpentez la Corniche, la promenade le plus populaire de Beyrouth. Les 4 kilomètres de cette artère longeant la mer vous mèneront jusqu’au Rocher aux Pigeons, deux îlots massifs hauts de près de 50 mètres, situés à seulement quelques mètres de la plage.
    • Flânez dans le cœur de ville, depuis la place des Martyrs, pour comprendre le secret de Beyrouth. Sur quelques centaines de mètres, dix églises et six mosquées dont la mosquée Mohammed al-Amine, les deux cathédrales Saint-George, la maronite et l’orthodoxe.
    • Allez voir Bei Berut, la « Maison de Beyrouth », dont la façade ocre, magnifique, quasi centenaire, est criblée d’impacts de balles. Fief des snipers pendant la Guerre civile (1975-1990), c’est aujourd’hui un lieu de mémoire. Il se visite parfois, lors d’événements. Un choc !
    • Visitez le Musée National de Beyrouth, consacré pour l’essentiel à l’archéologie. Des milliers de pièces parmi lesquelles des momies, des sarcophages, un obélisque, des stèles funéraires, des statues et statuettes…
    • Rendez-vous dans le quartier d’Achrafieh, l’un des plus chics de la ville, pour profiter de ses hôtes particuliers, d’ABC, son grand centre commercial, et surtout du musée Sursock, dédié à l’art moderne. Un must beyrouthin.
    • Goûtez à la fameuse cuisine libanaise, l’une des plus savoureuses au monde, en accompagnant vos falafels, chawarmas et autres keftas d’un excellent vin libanais.
    • Passez la journée à lézarder au bord de la Méditerranée. Où ? Au Riviera, la plus festive, ou au Saint George Yacht Club qui est tout ce qui reste de ce qui fut jusqu’à la guerre le plus beau palace du Proche Orient.
    • Mettez-vous au vert après une folle nuit dans les night-clubs beyrouthins en vous perdant dans la forêt des cèdres, près du beau village de Becharreh. Le plus vieil arbre a 3000 ans !
    • Prenez la route pour rejoindre Byblos, à 40 kilomètres de Beyrouth, l’une des plus vieilles villes du monde. Et cela se voit. Phéniciens, égyptiens, romains, les vestiges abondent. Un patrimoine exceptionnel !
    • Réservez votre excursion pour la cité antique de Baalbeck, renommée, entre autres, pour son temple de Bacchus, un édifice romain superbement conservé.

Questions fréquemment posées

Destinations similaires