Pologne

Vol Nice Cracovie

pour la perle de la Pologne

A la rencontre du dragon

Nice Cracovie en avion, c’est un voyage au cœur de l’Histoire, du Moyen-âge au XXème siècle, des rois de Pologne au Pape Jean-Paul II, en passant par les temps honnis de l’Holocauste. C’est un voyage plein d’histoires, de légendes peuplées de dragons, de chevaliers et de bâtisseurs de cathédrales. Un vol direct Nice Cracovie, c’est le point de départ d’une belle découverte, celle d’une ville magnifique qui incarne si bien son pays qu’un vol Nice Cracovie se confond aisément avec un vol Nice Pologne !

  • devise

    Zlotys

  • langue

    Polonais

Températures

Idéal Pour

  • En famille
  • En couple
  • Culture
  • Ville
Centre ville de Cracovie
Cracovie
Chateau Cracovie

  • Informations utiles pour votre voyage à Cracovie

    Voir plus Voir moins

    Tel le prince Krakus, allez défier le dragon et ses flammes au pied de la colline du Wawel, le cœur historique de Cracovie. Mais ne vous brûlez pas les ailes en réservant n’importe quel vol à n’importe quel prix ! Confiez votre réservation à MisterFly, notre partenaire, pour être sûr de trouver un vol Nice Cracovie direct et pas cher. Vous avez trouvé votre bonheur, un siège libre à la bonne date et au juste prix ? Bloquez-le sans attendre avant qu’il ne fasse le bonheur d’un autre et, si vous le souhaitez, payez votre billet d’avion Nice Cracovie en plusieurs mensualités. Une offre MisterFly valable pour tous les vols, même un Nice Cracovie low cost.

    Les formalités pour se rendre à Cracovie

    Formalités d’entrée : si vous êtes ressortissant européen, grâce à l’Espace Schengen, vous rentrerez librement en Pologne dès lors que vous êtes munis d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité.
    Devises : vous paierez vos pierogis, les délicieux raviolis polonais, en zlotys. Il en faut quatre pour faire un euro. Afin de couvrir vos premières dépenses une fois sur place, pensez à échanger quelques euros avant le décollage, en passant au comptoir d’InterChange, présent dans les deux terminaux de l’Aéroport Nice Côte d’Azur.

    Votre vol Nice Cracovie direct

    La question se pose toujours : T1 ou T2, dans quel terminal dois-je me rendre ? Vu qu’il n’y a, à ce jour, qu’une seule compagnie assurant le Nice Cracovie, la réponse est simple : le vol Wizzair Nice Cracovie part toujours du Terminal 2 !

    Autre question cruciale : quand dois-je me rendre à l’aéroport ? Et là encore, la réponse est facile : une heure trente au moins avant le décollage. Ce délai vous permet de passer les contrôles de sûreté sans stress, même les jours de forte fréquentation. Mais attention, si vous devez déposer une valise ou retirer votre titre d’accès à bord du comptoir de Wizzair, ne prenez pas de risque : arrivez sur le terminal avec un quart d’heure d’avance en plus !

    Aéroport de départAéroport Nice Côte d’Azur
    Terminal de départTerminal 2
    Aéroport d’arrivéeAéroport de Cracovie-Jean-Paul II

    Votre arrivée à Cracovie

    Votre vol Nice Cracovie se posera sur la piste de l’Aéroport Cracovie-Jean-Paul II, situé à Balice, à une dizaine de kilomètres environ du centre-ville cracovien. Pour rejoindre ce dernier, prenez :

    • Le bus : deux lignes relient l’aéroport à Cracovie, la 208 et la 252 (et la 902 la nuit). Un départ toutes les vingt minutes en heure de pointe, toutes les heures en période creuse. Une quarantaine de minutes de route, environ.
    • Le train : il y a une gare à l’aéroport ! Elle est accessible directement par une passerelle depuis le hall Arrivées. Idéal pour gagner la ville rapidement (en vingt minutes à peine avec le Balice Ekspres), via la gare centrale de Cracovie. Un à deux départs par heure, de 5h à 22h30.
    • Le taxi : une demi-heure de route et vous voilà directement aux portes de votre hôtel ou de votre appartement. Le prix de la course : une vingtaine d’euros au minimum.
    • Une voiture de location : plus d’une dizaine de compagnies se disputent vos faveurs. Vous ne pourrez pas dire que vous n’avez pas le choix !

Que faire à
Cracovie ?

L’ancienne capitale du royaume de Pologne a conservé de ses heures glorieuses un patrimoine exceptionnel qui, de la colline de Wawel à la Place du Marché (le Rynek), fait l’émerveillement de ses hôtes. Elle entretient à merveille ce passé, jouant les coquettes romantiques avec ses balades en calèche dans les rues de la vieille ville. Mais la belle Polonaise sait virer canaille du côté des bars délurés et des terrasses ensoleillées de Kazimierz, l’ancien quartier juif, devenu désormais celui de la bohême et de la bonne humeur. Un mélange des genres qui fait le sel d’un séjour en ces lieux.

Chateau Wawel en Pologne
Cracovie
  • Culte et culture

    Voir plus Voir moins

    Une seule ville, mais pas moins de quatre visages ! Celui d’une madone, pour commencer. Cracovie qui eut pour évêque un certain Karol Wojtyła, alias Jean-Paul II, est une place forte de l’église catholique. Il n’est pas rare d’y croiser dans les rues, sœurs, moines et curés. Une vocation religieuse qui se traduit par une incroyable densité d’églises dont la Cathédrale de Wawel et la fameuse basilique Notre Dame.
    Autre visage : celui de la grande bourgeoise ! Si Cracovie a perdu son rang de capitale il y a quelques siècles de cela, elle n’en a pas moins continué à cultiver son élégance. En témoignent les palais Renaissance et les grandes maisons du stare miasto, la vieille ville qui n’est jamais aussi agréable à visiter que lorsqu’on s’y balade en couple, main dans la main.
    Troisième facette de la cité du dragon, le plus poignant de tous : la Cracovie martyre, celle d’une communauté juive qui vivait en paix avec ses concitoyens jusqu’à l’arrivée des nazis. Une épreuve qui se raconte sur la place des Héros du Ghetto (à Podgorze), dans l’ancienne usine d’Oskar Schindler ou bien encore dans les blocs d’Auschwitz, le camp de la mort.
    Quatrième visage, bien plus gai : celui d’une belle jeunesse. Elle s’amuse dans les rues et ruelles de Kazimierz, l’ancien quartier juif. On y mange bien pour trois fois rien. On y boit et on y danse jusqu’au bout de la nuit. Un incontournable à vivre à deux ou entre amis.

  • Le top 10 des choses à faire à Cracovie

    Voir plus Voir moins
    • Grimpez la colline du Wawel, cœur du pouvoir polonais pendant le Moyen-âge. Visitez la cathédrale, le château avant de descendre jusqu’aux berges de la Vistule via la grotte du dragon de Cracovie à la sortie de laquelle vous attend ce célèbre cracheur de flammes.
    • Arrêtez-vous sur la place du Marché, le Rynek Glowny, désignée comme la plus belle place médiévale d’Europe. Tout y est superbe : la Halle aux Draps qui abrite encore de nombreux étals dédiés à l’artisanat local, la tour de l'Hôtel de Ville et, bien sûr, la Basilique Notre Dame.
    • Entendez le Hejnał, cet air traditionnel qui, joué par un trompettiste perché au sommet de Notre Dame, marque toutes les heures de la journée. Puis, visitez la basilique et admirez le retable de Veit Stoss, l’un des grands chefs d’œuvre du Moyen-âge.
    • Réservez votre visite d’Auschwitz et Birkenau, les camps de la mort nazis situés à un peu plus d’une heure de Cracovie. Attention : leur accès est strictement réglementé et il est préférable de recourir au service d’un tour operator local pour obtenir un titre d’accès.
    • Célébrez la mémoire de l’enfant — sacré — du pays en visitant le Sanctuaire Jean-Paul II. Croix papale, mitre, chasuble et fiole de sang : l’endroit renferme de nombreuses reliques de l’ancien évêque de Cracovie.
    • Descendez à la mine ! Classées au Patrimoine mondial de l’Humanité, les mines de sel de Wieliczka offrent une balade spectaculaire à près de cent mètres sous terre. Un lac, une église, des sculptures de sel et de nombreuses animations rythment la visite.
    • Flânez dans les rues de Kazimierz, l’ancien quartier juif, fief des noctambules cracoviens. Au programme : street art et street food, bars branchés (dont le Café Singer, une institution) et restaurants gourmands.
    • Dînez sur le pouce sur la place Nowy avec une zapiekanka grillée minute par l’une des nombreuses échoppes de l’Okrąglak (la Rotonde). Il s’agit d’une grande tartine richement garnie et gratinée à point. Délicieux, roboratif et mieux qu’un burger standardisé !
    • Mangez à la polonaise dans un bar “mleczny”, les milk bars popularisés par les Communistes. Vous ne trouverez pas de lait dans ces cantines bons marchés, mais des plats traditionnels polonais. L’adresse incontournable : le bar Grodzki, dans la vieille ville.
    • Dégustez le gâteau préféré du Pape Jean-Paul II qui, à ses heures, cédait volontiers au péché de gourmandise. Son nom : le kremowka, une sorte de millefeuilles à la Polonaise. Le grand spécialiste : les pâtisseries Cukiernia.

Vols réguliers Nice - Cracovie KRK

Nice → Cracovie KRK

à partir de 147

VOLS WIZZ AIR
1
Vols par semaine, De Avril à Octobre

Vols par jour :

  • lun 0
  • mar 0
  • mer 0
  • jeu 0
  • ven 0
  • sam 1
  • dim 0

Questions fréquemment posées

Destinations similaires