Algérie

Vol Nice-Alger

pour les lumières de La Blanche

Embarquez pour l'Algérie

Un vol Nice-Alger peut avoir bien des motivations : un rendez-vous d’affaires, une visite familiale, une correspondance pour une autre destination africaine… Mais il en est une qui gagne du terrain ces dernières années : le tourisme. La personnalité forte et pittoresque de la "Blanche", comme on la surnomme, attire de plus en plus de visiteurs. Alors, comme eux, osez un Nice Alger direct et partez à la découverte d’une culture, d’un patrimoine, d’une histoire, d’un quotidien qui pourrait bien changer votre vision du plus grand pays d’Afrique.

  • décalage horaire

    +1h

  • devise

    Dinar algérien

  • langue

    Arabe

Températures

Idéal Pour

  • Entre ami(e)s
  • Seul(e)
  • Plage
  • Ville

Aux portes du Sahel

Pour réserver votre vol Nice Alger sans escale, faites confiance à un expert : Misterfly. Notre partenaire vous propose en quelques clics l’ensemble des vols vers la capitale algérienne. Prix, horaires, dates : cliquez, comparez et réservez votre siège le plus simplement du monde. Votre billet d’avion Nice Alger est garanti sans frais de dossier, partiellement remboursable en cas d’annulation et, en option, réglable en plusieurs mensualités. Il n’a jamais été aussi tentant de s’envoler vers la Casbah.

  • Informations utiles pour voyager à Alger

    Voir plus Voir moins

    Les formalités pour se rendre à Alger

    Formalités d’entrée : avant de décoller pour l’Algérie, il vous faut impérativement obtenir un visa touristique auprès de l’un des dix-huit consultants algériens en France (dont un à Nice). A votre arrivée, il vous faudra le présenter en même temps que votre passeport.

    Devises : vous réglerez vos achats en dinars algériens. Un euro vaut un peu plus de 130 dinars. Le change n’est autorisé qu’à l’intérieur du pays.

    Votre vol direct Nice Alger

    Deux compagnies vous proposent un vol Nice Alger en direct : Air France et Air Algérie.Toutes les deux décollent depuis le Terminal 2 de l’Aéroport Nice Côte d’Azur.

    Au jour J, vérifiez bien l’horaire de votre vol Nice Alger et débarquez alors à l’aéroport avec une bonne heure d’avance sur l’heure du décollage. Voire une heure trente si vous devez passer par le comptoir de la compagnie pour déposer des bagages ou retirer vos billets ! Pourquoi ces précautions ? Pour gérer sans stress l’ensemble des contrôles obligatoires (de la sûreté aux Douanes) qui précèdent votre entrée en salle d’embarquement. Mais rassurez-vous : l’aéroport Nice Côte d’Azur met tout en œuvre pour vous faciliter ces démarches.

    Aéroport de départ Aéroport Nice Côte d'Azur
    Terminal de départ Terminal 2
    Aéroport d'arrivée Aéroport d'Alger-Houari-Boumédiène
    Terminal d'arrivée Terminal Ouest

    Votre arrivée à Alger

    Les vols Air Algérie et Air France en provenance de Nice débarque leurs passagers sur le terminal Ouest de l’aéroport d’Alger-Houari-Boumédiène. Il se trouve à une vingtaine de kilomètres de la capitale algérienne. Pour la rejoindre, prenez :

    • Le bus : les navettes d’Aéroville circulent tous les jours de 6h à 19h. Un départ toutes les demi-heures vers la place Audin. L’arrêt est situé devant le Terminal national (T2) auquel on accède aisément via un passage piéton couvert. Comptez entre 20 et 40 minutes de route selon la circulation, pour un prix modeste de 50 dinars. Autres alternatives : les trois lignes de bus de ville, la n°39 (Place Maurice Audin), la n°100 (Place du 8 mai 1945) et la n°178 (Gare Routière). Le trajet est plus long, vu qu’il n’est pas direct !
    • Le train : depuis peu, l’aéroport algérois dispose de sa propre gare. Elle est régulièrement reliée à la gare d’Agha, la station Grandes lignes des chemins de fer algériens. Un départ toutes les heures, de 5h30 à 21h30. Dix-neuf minutes de trajet pour 80 dinars par personne (40 pour les enfants).
    • En taxi : les taxes de prise en charge à l’aéroport font que la course sera plus chère à l’aller (1 200 dinars minimum pour le centre ville) qu’au retour (30 % de moins environ).
    • Une voiture de location : locales ou internationales, de nombreuses enseignes spécialisées vous attendent à votre arrivée sur l’aéroport.

Que faire à
ALGER ?

Pour beaucoup, l’histoire d’Alger reste encore attachée à de durs conflits politiques et religieux. Mais il faut savoir la regarder au-delà de ces événements pour découvrir sa vraie richesse. Des siècles de civilisation aux influences les plus diverses ont façonné l’identité si particulière de cette ville. Elle marie les bâtiments prestigieux aux ruelles populaires, les beaux-arts à l’artisanat, les plages de sable aux coteaux du Sahel algérois, les lieux saints aux jardins paradisiaques. De forts contrastes qui font le charme de celle que ses habitants appellent El Bahdja, la Joyeuse.

ALGER
  • Entre mer et Montagne

    Voir plus Voir moins

    Alger fait sa mue, multipliant les chantiers pour affirmer chaque année davantage sa modernité et sa vitalité. Elle n’en conserve pas moins son pittoresque, la Casbah, l’ancienne citadelle, continuant de protéger la vieille ville et ses habitants de l’avancée du béton et du bitume. Ses maisons blanches qui descendent en cascade des collines du Sahel algérois jusque sur le littoral forment un dédale où il fait bon et beau de se perdre en couple ou entre amis. Cette balade est sans but, mais pas sans attraits. Le plaisir est au bout de la rue, qu’il prenne la forme d’un kahwa, le café à l’algérienne, dégusté parmi les autochtones, ou d’une mosquée qui vibre encore des siècles de prières qu’elle a abritées.
    Mais la Casbah n’est pas la seule gardienne de l’âme algéroise. Avec les ruines romaines de Tipaza et le tombeau numide dit « de la Chrétienne », les palais ottomans et les immeubles néo-mauresques, les mosquées et les églises (telle la remarquable Notre Dame d’Afrique), Alger et sa région transpirent l’histoire. Les musées de la ville, eux, vantent sa culture en en protégeant les plus beaux joyaux. Les rues de Bab el Oued en défendent les accents les plus populaires. Quant aux plages de Sidi Fredj, à la verdure du Jardin d’essai -le poumon vert algérois-, aux senteurs épicées des marchés et restaurants, aux terrasses ensoleillés des innombrables cafés, elles vous apportent cette touche “art de vivre” qui fait le piquant d’un séjour réussi.

  • Le Top 10 des choses à faire à Alger

    Voir plus Voir moins

    • Flânez dans la Casbah, la vieille ville. Elle doit son nom à la citadelle qui, autrefois, en gardait l’accès. N’ayez pas peur de vous perdre dans ses ruelles pittoresques. Le peuple algérois est là et c’est lui qui fait le charme de l’endroit.
    • Visitez les mosquées de la vieille ville. Elles sont centenaires, voire quasi millénaires : la mosquée Jemaa Kebir, la doyenne d’Alger, fut construite en 1067 ! Mais la plus fascinante reste la Mosquée Ketchaoua. Ses deux minarets lui donnent l’air d’une église. Pour cause : elle le fut !
    • Découvrez Dar Aziza, une riche demeure qui porte le nom de sa première propriétaire, une princesse du XVIème siècle. Installé en face de la mosquée Ketchaoua, dans la basse Casbah, l’édifice est le plus beau palais de la ville.
    • Visitez le palais des Raïs, l’autre belle demeure algéroise, érigée au bord de la Méditerranée. Ses décors magnifiquement restaurés témoignent du faste ottoman. L’édifice abrite aujourd’hui un centre des arts et de la culture.
    • Prenez l’air dans les allées du Jardin d’essai du Hamma. Inauguré en 1832, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus beaux jardins d’acclimatation du monde. Ces arbres majestueux et leurs ombrages bienfaisants sont un régal pour les amoureux de la nature.
    • Ressentez l’énergie de la ville en vous mêlant à la foule de la Place des Martyrs. Entièrement rénovée, ouvrant sur le port et la mer, elle est plus que jamais l’épicentre de la vie algéroise.
    • Admirez la Grande Poste d’Alger. Quartier général de la Poste algéroise, ce grand bâtiment néo-mauresque a des allures de palace. Sa façade est magnifique et, comme on le découvre bien vite en visitant le musée qui s’y trouve, l’intérieur est tout aussi remarquable.
    • Poussez les portes du musée du Bardo. La visite s’impose tant pour la beauté des lieux que pour la richesse de la collection qu’il abrite. Elle est consacrée à la préhistoire et à l’ethnographie africaine. Une bulle de paix et de savoir.
    • Contemplez les collections du Musée national des Beaux-Arts d’Alger, l’un des plus beaux du continent africain. Il associe les œuvres de Brugghen, Delacroix, Renoir, Monet, Matisse, Gauguin, à celles des plus grands talents du pays.
    • Gagnez la presqu'île de Sidi-Fredj, à une trentaine de kilomètres d’Alger, hôte des plus belles plages de la région et d’un excellent centre de thalasso. On privilégiera les premières à la belle saison et le second quand le thermomètre commence à chuter.

Vols réguliers Nice - ALGER ALG

Nice → ALGER ALG

à partir de 122

VOLS AIR FRANCE
3
Vols par semaine, De Juillet à Août

Vols par jour :

  • lun 0
  • mar 1
  • mer 0
  • jeu 1
  • ven 0
  • sam 0
  • dim 1
VOLS AIR ALGERIE
5
Vols par semaine, De Avril à Octobre

Vols par jour :

  • lun 1
  • mar 0
  • mer 0
  • jeu 1
  • ven 1
  • sam 1
  • dim 1

Questions fréquemment posées

  • Quelle est la durée d’un vol Nice-Alger ?

    Les maisons blanches de la Casbah sont à seulement 1h30 d’avion des façades rutilantes de la Place Masséna.

  • Quelle compagnie aérienne opère le vol Nice-Alger en direct ?

    Air Algérie et Air France (en juillet et août) relient Nice à Alger.

  • Quel est le prix pour un vol Nice-Alger ?

    Le prix le plus bas pour un billet d’avion aller-retour Nice-Alger au cours des 90 derniers jours est de 122

  • Quelle est la meilleure saison pour visiter Alger ?

    Alger bénéficie d’un climat méditerranéen qui lui confère des hivers plutôt doux et humides, et des étés chauds et secs. Si vous craignez la chaleur, évitez les mois d’été. Le printemps et les semaines qui suivent la rentrée de septembre se prêtent davantage à de longues flâneries dans la ville. L’hiver, malgré quelques jours de pluie, le climat reste acceptable, voire même fort agréable pour ceux qui veulent conjuguer une visite d’Alger et une virée dans le fameux Sahara.

Destinations similaires