Croatie

Vol Nice Split

pour une plongée au coeur de la cité croate

Split, décollez vers la Dalmatie

Nice et Split ont comme un air de famille. Les deux villes nichent entre mer et montagne. Elles affichent ça et là leurs racines romaines et une humeur italienne qui vient nous rappeler leurs liens historiques avec le Duché de Savoie pour l’une et Venise pour l’autre. D'ailleurs, la Place de la République, avec ses édifices à arcades, leurs façades rouges et leurs volets verts, ressemble à la Place Masséna. Quant à la Riva, elle n’est pas sans nous rappeler la Promenade des Anglais. Pour autant, la Dalmatie n’est pas la Côte d’Azur et votre vol direct Nice-Split vous promet ainsi un séjour dépaysant à la découverte d’un autre paradis.

  • devise

    Kuna

  • langue

    Croate

Températures

Idéal Pour

  • En famille
  • En couple
  • Culture
  • Plage
Pucisca
Split

Pucisca

Split-Old-Town

  • Informations utiles pour votre voyage à Split

    Voir plus Voir moins

    Avec Volotea, Nice-Split, c’est direct. Retrouvez tous les vols, les horaires et les tarifs de la compagnie low cost espagnole avec Misterfly, notre partenaire. Il vous est non seulement possible de réserver en ligne votre vol aller-retour Nice-Split, sans frais supplémentaires, mais, en plus, si vous le souhaitez, vous pouvez le régler en plusieurs mensualités.

    Les formalités pour se rendre à Split

    • Formalités d’entrée : bien qu’elle soit membre de l’Union Européenne, la Croatie n’a toujours pas rejoint l’Espace Schengen. A votre arrivée, il vous faudra donc présenter votre passeport ou votre carte nationale d’identité en cours de validité.
    • Devises : même si certains établissements croates acceptent les euros, vous paierez essentiellement en kuna (prononcez « kouna »). 1 euro vaut en moyenne 7,5 kunas. Pour couvrir vos premières dépenses, pensez à changer quelques euros au bureau Interchange situé au rez-de-chaussée du Terminal 1 de l’Aéroport Nice Côte d’Azur, près de la porte A2.

    Votre séjour à Split au départ de Nice

    Le Nice-Split de Volotea part du Terminal 1.
    Prévoyez d’arriver sur place 1h15 avant l’horaire de départ si vous devez vous enregistrer ou déposer un bagage de soute, et 1 h si vous êtes déjà muni de votre titre d’accès à bord et voyagez uniquement avec un bagage à main.

    Aéroport de départAéroport Nice Côte d'Azur
    Terminal de départTerminal 1
    Aéroport d'arrivéeAéroport de Split Kaštela


    Vous atterrirez à Split Kaštela, implanté à 25 kilomètres de la cité dalmate. Pour gagner le centre-ville, vous pouvez prendre :

    • Le bus : le plus économique est le bus de ville avec ses deux lignes 37 et 38. L'arrêt du bus se trouve à 200 mètres du terminal, sur la route principale, après avoir traversé le parking. Plus confortable et rapide, la navette de la compagnie Pleso Prijevoz vous dépose directement à la gare routière, sur le port de Split. Départ toutes les 20 minutes.
    • Un taxi : pensez à négocier le tarif avant la course.
    • Une voiture de location : près d’une quinzaine de loueurs se disputent vos faveurs.

Que faire à
Split ?

La côte dalmate est l’une des plus belles du littoral méditerranéen et Split est assurément l’un de ses joyaux. Berceau de l’empereur romain Dioclétien qui lui a laissé de superbes vestiges en héritage, cette ancienne possession vénitienne, a le charme irrésistible des cités historiques. Mais la seconde ville croate n’est pas qu’une terre de culture. Elle est également un lieu de vie moderne et dynamique et, plus encore, une villégiature des plus douces pour qui recherche les bonheurs simples de l’existence.

Split
Split

Split

  • Split culture ou Split nature ?

    Voir plus Voir moins

    Parce qu’elle fait rimer culture et nature, Split, ville classée au patrimoine mondial de l’Humanité, se vit aussi bien en couple qu’en famille. L’ambiance change selon le scénario choisi, mais, dans les deux cas, le plaisir et la douceur de vivre restent au rendez-vous.
    On la joue romantique en flânant main dans la main dans les rues animées de la vieille-ville, chassant les vestiges antiques et les influences vénitiennes. Une balade que l’on fait suivre d’un dîner en tête-à-tête avec vue imprenable sur l’Adriatique, du côté de la baie de Bačvice. Un moment de gourmandise que l’on conclura par une assiette de paški sir, un fromage de brebis fabriqué sur l'île de Pag. Ce régal à la saveur inimitable mérite un bon vin. Ça tombe bien : les vignerons dalmates produisent d’excellents crus, en blanc comme en rouge.
    On partage des vacances en famille en profitant des plages de Split tout autant que des îles qui lui font face. On grimpe dans les montagnes encerclant la ville, à la conquête d’une forteresse médiévale. On mange une glace en descendant Riva, la promenade de la mer, souvenir de l’occupation napoléonienne. A la belle saison, cette avenue immaculée, bordée de nombreux bars et restaurants, est l’hôte de nombreux concerts.

  • Le top 10 des choses à faire à Split

    Voir plus Voir moins
    • Franchissez l’une des quatre portes antiques du Palais forteresse de Dioclétien et partez à la découverte d’une ville incroyable qui fait corps avec ses vestiges romains.
    • Asseyez-vous sur les marches du Péristyle, l’ancienne cour du palais impérial, pour profiter de cet endroit exceptionnel, de son sphinx égyptien, de ses colonnes romaines et de sa demeure Renaissance qui abrite aujourd’hui l’un des cafés historiques de la ville : le Louxor.
    • Visitez la cathédrale Saint-Dominius, mariage d’art roman, gothique et baroque, et montez jusqu’au sommet du campanile pour profiter d’une belle vue sur la ville.
    • Observez la vie splitoise depuis une terrasse de café de la Place de la Nation, l’une des plus animées de la ville, l’une des plus belles aussi avec ses façades médiévales et Renaissance.
    • Sur la Place de la Nation encore, poussez la porte de la librairie Morpurgo, l’une des trois plus anciennes d’Europe. Une petite boutique mais une grande histoire…
    • Levez l’ancre vers l’une des îles dalmates. Une ou deux heures de ferry et vous voilà sur l’île de Brač réputée pour ses vins, Hvar paradis des fêtards, Vis la sauvage, ou Korcula berceau de Marco Polo.
    • Affrontez les 300 marches qui mènent au sommet de la colline de Marjan. Une superbe vue sur la ville et les îles voisines récompensera vos efforts.
    • Découvrez quelques-unes des plus belles œuvres d’Ivan Meštrović, sculpteur croate considéré comme l’un des meilleurs du XXe siècle, en visitant la galerie qui porte son nom.
    • Initiez-vous au picigin, un sport de balle local qui fait le bonheur des baigneurs sur les belles plages de sable splitoises : Kasuni, Bacvice ou Kastelet.
    • Osez le rafting sur la rivière Cetina qui coule dans un superbe canyon, à quelques kilomètres seulement de Split. Une balade sportive, animée de quelques rapides mais accessible à tous.

Vols réguliers Nice - Split SPU

Nice → Split SPU

à partir de 105

VOLS VOLOTEA
2
Vols par semaine, De Avril à Octobre

Vols par jour :

  • lun 0
  • mar 0
  • mer 1
  • jeu 0
  • ven 0
  • sam 0
  • dim 1

Questions fréquemment posées

  • Quelle est la durée d’un vol Nice-Split ?

    Un voyage Nice-Split en avion ne prend jamais que 1h35.

  • Quelle compagnie aérienne opère le vol Nice-Split en direct ?

    Volotea assure le lien entre la Côte d’Azur et la cité croate.

  • Combien y-a-t-il de vols Nice-Split par semaine ?

    Dès le mois d’avril, un vol décolle tous les dimanches de la Baie des Anges pour rejoindre la côte dalmate.

  • Quel est le prix pour un vol Nice-Split ?

    Le prix le plus bas pour un billet d’avion aller-retour Nice-Split au cours des 90 derniers jours est de X €.

  • Quel est le décalage horaire entre Nice et Split ?

    Les deux villes vivent à la même heure.

  • Quelle est la meilleure saison pour visiter Split ?

    Split et la Côte dalmate ne sont jamais aussi séduisantes qu’à la belle saison, quand la région profite de la douceur de l’Adriatique. Le climat agréable des premières semaines du printemps et de l’automne favorise les visites de la vieille cité et de ses principaux sites. Quant aux îles, elles sont moins fréquentées et, forcément, plus calmes et authentiques. A l’approche de l’été, l’ambiance monte d’un ton, les plages et les terrasses se remplissent, les ferries aussi. C’est encore plus chaud début juillet avec l’Ultra Europe, l’un des meilleurs festivals électro du Vieux Continent. Ça danse jusqu’à l’aube dans le Stade Poljud, fief du Hadjuk Split, l’équipe de football locale, mais aussi dans les nightclubs de la ville et jusque sur les plages.


Destinations similaires