Lettonie

Vol Nice Riga

Pour une échappée belle en Lettonie

Cap sur la perle balte

Nice Riga en avion, c’est une grande bouffée d’azur ! Vous quittez le bleu de la Méditerranée et traversez le ciel européen de part en part jusqu’à apercevoir par le hublot les reflets bleutés de la Mer Baltique, magnifiquement soulignés par un océan de verdure. Ce seul regard vous suffit à percer l’un des secrets de beauté de la capitale lettone : son esprit nature ! Mais, comme vous le constaterez très vite à l’arrivée de votre vol Nice Riga direct, elle a bien d’autres atouts pour vous séduire…

  • devise

    Euros

  • langue

    Letton

Températures

Idéal Pour

  • En couple
  • Plage
  • Ville
  • Week-end
Riga rue de la ville
RIGA
Riga bord de mer

  • Informations utiles pour votre voyage à Riga

    Voir plus Voir moins

    Vous cherchez un vol Nice Riga pas cher pour vos prochaines vacances ? Le mieux, c’est de faire confiance à MisterFly, notre partenaire. De quelques clics, vous pourrez comparer en effet tous les vols Nice Riga, avec ou sans escale, et faire alors votre choix en fonction de votre budget bien sûr, mais aussi de la date, de l’horaire et de la durée du voyage. Vous avez trouvé le parfait compromis pour votre Nice Riga, en vol direct qui plus est ? Alors, pas une seconde à perdre : faites votre réservation sans frais supplémentaires et réglez-la, si vous le souhaitez, en plusieurs mensualités.

    Les formalités pour se rendre à Riga

    • Formalités d’entrée : la Lettonie a adhéré à l’Espace Schengen. Pour un séjour de moins de trois mois, les ressortissants européens n’ont donc besoin que d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité.
    • Devises : la Lettonie a rejoint la zone euro en 2014. Vous pourrez donc utiliser les vôtres ou en retirer sur place sans souci.

    Votre vol Nice Riga

    Une seule compagnie assurant un vol direct vers la Lettonie, impossible de vous tromper en ce qui concerne votre terminal de départ. Pour le Nice Riga d’Air Baltic, nous vous donnons rendez-vous sur le Terminal 1.

    Et venez-y un peu en avance ! Même si nous mettons tout en œuvre pour faciliter votre passage aux contrôles de sûreté, certains pics de fréquentation peuvent allonger les délais de traitement. Alors, ne prenez aucun risque afin de ne pas manquer votre avion. Arrivez sur l’aéroport au moins une heure trente avant son décollage. Il est même conseillé de prendre un quart d’heure supplémentaire si vous devez passer par le comptoir de votre compagnie pour y retirer votre carte d’embarquement ou y déposer un bagage en soute.

    Aéroport de départAéroport Nice Côte d’Azur
    Terminal de départ Terminal 1
    Aéroport d’arrivée Aéroport international de Riga

    Votre arrivée à Riga

    Votre vol Nice Riga se posera sur la piste de l’Aéroport de Riga, à une douzaine de kilomètres du centre-ville. Pour rejoindre celui-ci, prenez :

    • Le bus : via la ligne 22, il vous dépose en ville en une grosse trentaine de minutes. Il y a un départ toutes les quinze minutes du petit matin jusqu’à minuit. Notez que pour le cœur de la ville, il vous faut descendre à l’arrêt « 11 novembra krastmala ».
    • Le taxi : quinze minutes de route pour quinze euros environ. Attention de bien vous faire préciser le tarif avant de grimper dans la voiture !
    • Une voiture de location : huit compagnies différentes vous attendent dans les zones C et E du Hall Arrivée.

Que faire à
RIGA ?

Plus grande ville des pays baltes, Riga est un joyau encore méconnu. Son patrimoine Art Nouveau d’une incroyable richesse et sa vieille ville qui collectionne les maisons de bois plusieurs fois centenaires ont pourtant les honneurs du Patrimoine mondial de l’Humanité. Et puis, à celles de la pierre, la capitale de la Lettonie ajoute les beautés de la terre, son fleuve, son canal, son port et ses lacs, ses forêts de pins et ses parcs arborés lui donnant une humeur bucolique qui tranche avec le dynamisme de ses habitants et la chaleur de ses nuits. Alors, qu’attendez-vous ?

Riga architecture
RIGA

  • Culture et nature

    Voir plus Voir moins

    Riga, c’est une ville musée. Ses façades sont ses tableaux. Elles racontent son histoire, du Moyen-âge à l’Entre-deux-guerres, en passant par la Renaissance et la Belle époque. Elles font le bonheur des couples en goguette qui se baladent dans les rues et ruelles comme ils le feraient dans les galeries du Louvre ou du Prado… Ils marchent le regard tourné vers les murs, admiratifs, s’arrêtant parfois pour s’attarder sur un détail, pour faire durer cette émotion qu’est la beauté.
    Riga, c’est aussi une ville d’eaux. Celles de la Daugava, le fleuve qui la traverse pour aller finir sa course tranquille dans les eaux froides de la Baltique. Celles de ses canaux où, aux beaux jours, se croisent de petits bateaux de bois, des kayaks et pédalos, tandis que leurs berges verdoyantes régalent les promeneurs du dimanche de leur fraîcheur. Celles des plages de Jurmala, ce chapelet de stations balnéaires où l’on prend plus volontiers un bain de soleil, alangui sur le sable, qu’un bain de mer, la Baltique culminant à 16° au cœur de l’été !
    Enfin, Riga est une ville… vivante ! Avec moins de 700 000 habitants, elle reste humaine. Tout ou presque s’y fait à pied. Mais humaine, elle l’est aussi par la chaleur de ses habitants. Ça bouge, ça vit, ça vibre, de jour comme de nuit. Entre un petit tour sur le marché central pour goûter à ses poissons fumés et son pain de seigle, une soirée dans un bar bondé à déguster un baume noir, une nuit blanche dans les discothèques de la rue Kalku, un week-end à la Rigoise n’engendre pas la monotonie !

  • Le top 10 des choses à faire à Riga

    Voir plus Voir moins

    • Promenez-vous dans la rue Alberta, la rue Elizabetes et leurs voisines, pour découvrir la plus belle concentration d’Art Nouveau (le Jūgendstils) au monde. Moulures, sculptures et statues inspirées de la mythologie ou de la nature sont un bonheur pour les yeux.
    • Concluez votre découverte du Jūgendstils en visitant l’une de ses plus belles expressions : le Musée d’Art Nouveau. On y va moins pour la collection que pour son écrin : un immeuble phénoménal, à l’image de son sublime escalier en colimaçons.
    • Flânez dans les ruelles pavées de Vecrīga, la vieille ville de Riga, dont les plus vieux murs affichent huit siècles d’existence. Admirez les maisons de bois ou de brique, les clochers effilés, la cathédrale Saint-Jacques et sa flèche monumentale…
    • Embarquez sur l’un des nombreux canots de bois qui naviguent — souvent à l’électricité — sur la Daugava et les canaux rigois pour vous montrer la ville et quelques-uns de ses sites historiques (tel le monument de la Liberté) sous un autre angle.
    • Prenez l’air et respirez une grande bouffée de chlorophylle dans les parcs et jardins de la ville. 20 % de sa superficie est faite d’espaces verts. Les plus remarquables : l’Esplanade, à l’orée de la vieille ville, le jardin de Wöhrmann, le doyen, et le parc d’Arcadie.
    • Découvrez l’histoire mouvementée de la Lettonie en visitant quelques lieux de mémoire : le Monument de la Liberté, immense colonne célébrant la Guerre d’Indépendance, le Musée de l’Occupation (nazie et soviétique) ou encore celui du KGB, sinistre mais émouvant.
    • Admirez les belles mécaniques des Musées de l’Automobile et de l’Aviation soviétique. Le premier garde, entre autres merveilles, la Zil blindée de Staline. Le second donne à voir les chasseurs Mig et Sukhoï, et les hélicoptères monstrueux de Mil.
    • Prenez le train pour rejoindre tranquillement les plages de la Baltique et Jurmala dont les Rigois disent qu’il est leur Saint-Tropez. De belles maisons, des terrasses ensoleillées, une longue promenade longeant la mer, d’immenses plages de sable
    • Faites un tour au marché central, une institution à Riga. A l’abri de grands hangars construits au début du XXème siècle pour les dirigeables Zeppelin, les étals vous régalent de charcuteries, fromages, de poissons fumés ou de miel. A consommer sur place ou à emporter.
    • Dégustez le fameux baume noir de Riga, un excellent “amer” fait de vodka et de 24 plantes différentes. A boire coupé d’eau gazeuse, d’eau-de-vie, de jus de cassis ou en cocktail.

Vols réguliers Nice - RIGA RIX

Nice → RIGA RIX

à partir de 151

VOLS AIR BALTIC
1
Vols par semaine, De Avril à Octobre

Vols par jour :

  • lun 0
  • mar 0
  • mer 0
  • jeu 0
  • ven 0
  • sam 1
  • dim 0

Questions fréquemment posées

  • Quelle est la durée d’un vol Nice-Riga ?

    Ce vol entre Nice et la Pologne Riga dure, en moyenne, de 2h50.

  • Quelle compagnie aérienne opère le vol Nice-Riga en direct ?

    Air Baltic a ouvert la première ligne Nice Riga direct.

  • Combien y-a-t-il de vols Nice Riga par semaine ?

    La route vers la Baltique est ouverte été comme hiver. En saison creuse, deux vols décollent de Nice le vendredi et le mardi. Le programme double dès le printemps avec des départs les lundis, mercredis, vendredis et dimanches.

  • Quel est le prix pour un vol Nice Riga ?

    Le prix le plus bas pour un billet d’avion aller-retour Nice-Riga au cours des 90 derniers jours est de 151

  • Quelle est la meilleure saison pour visiter Riga ?

    S’il n’est pas rare qu’en hiver, les températures descendent en-dessous de zéro, la vie rigoise ne perd rien de sa fantaisie en cette période. Et puis, si vous avez froid aux pieds ou au bout des doigts, vous pouvez toujours vous achetez des chaussettes ou mitaines en laine, l’une des spécialités de la ville (avec l’ambre, nettement moins abordable !) depuis que les jeunes filles du coin se sont mises à les tricoter à tour de bras pour les offrir aux invités de leur mariage. Une adresse ? Sena Klets, dans la vieille ville. Le temps se réchauffe dès avril, le mois du jus de bouleau, un produit naturel réputé pour son effet “détox”. Ramenez-en dans votre valise pour en faire une cure ! La fin du printemps, l’été et le début de l’automne marquent la haute saison. Les stations balnéaires de la Baltique et les parcs de Riga font alors le plein, tout comme les nombreux festivals qui rythment la vie culturelle de la capitale lettone : le Riga Festival (musique classique, en mai et juin), la Nuit des Musées (en mai), le Festival de l’Opéra (début juin), le Festival d’art de rue (fin août), le Festival d’art contemporain (début septembre)…

Destinations similaires