Danemark

Vol Nice Copenhague

pour percer le secret du bonheur danois

Copenhague, cap sur l’île de Seeland

Deux heures quinze… C’est le temps de vol d’un Nice-Copenhague direct. Pour ceux qui ne connaissent de la capitale danoise que la Petite Sirène, cela peut paraître long, surtout que ladite sirène est vraiment petite. Oui, mais voilà : les charmes de la cité d’Andersen ne se limitent pas, loin s’en faut, à la fameuse sculpture ! La ville est tout à la fois gourmande, pittoresque, fantaisiste, écolo, arty et cosy. Une vraie beauté scandinave qui, n’en doutez pas, mérite amplement les 135 minutes d’un Nice-Copenhague.

  • devise

    Couronnes danoises

  • langue

    Danois

Températures

Idéal Pour

  • En famille
  • En couple
  • Culture
  • Nature
Copenhague Sirène
Copenhague
Copenhague opéra
  • Informations utiles pour votre voyage à Copenhague

    Voir plus Voir moins

    Vous cherchez un vol Nice-Copenhague direct ? Utilisez les services de Misterfly, notre partenaire. Compagnies, horaires et tarifs : en quelques clics, vous obtiendrez toutes les informations nécessaires pour votre séjour au Danemark. Mais Misterfly ne propose pas qu’un comparateur de vols Nice-Copenhague. Il vous permet également de réserver votre billet d’avion Nice-Copenhague sans frais de dossier, de bénéficier gratuitement d’un remboursement partiel en cas d’annulation et de régler votre voyage en plusieurs mensualités.

    Les formalités pour se rendre à Copenhague

    Formalités d’entrée : le Royaume du Danemark est partie prenante de l’Espace Schengen. Pour entrer sur son territoire, les ressortissants européens n’ont besoin que d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité.

    Devises : vous réglerez votre Carlsberg en couronnes danoises. Il faut environ 7,5 couronnes pour faire un euro. Prenez vos précautions avant votre départ et changez de quoi couvrir vos premiers achats auprès d’Interchange, présent sur les deux terminaux de l’Aéroport Nice Côte d’Azur.

    Votre vol direct Nice-Copenhague

    A l’approche du départ, l’éternelle question : quel est le terminal pour Copenhague au départ de Nice ? Rassurez-vous, la réponse est simple. Les vols Nice-Copenhague de Norwegian et SAS décollent tous du Terminal 1 de l’Aéroport Nice Côte d’Azur.

    Il est recommandé de venir sur l’aéroport au moins une heure avant le décollage si vous possédez déjà votre titre d’accès et que vous voyagez avec un bagage accepté en cabine. Dans le cas contraire, si vous devez passer par une banque d’enregistrement, un quart d’heure de délai supplémentaire est le bienvenu.

    Aéroport de départAéroport Nice Côte d’Azur
    Terminal de départTerminal 1
    Aéroport d’arrivée Aéroport de Copenhague
    Terminal d’arrivée Terminal 3

    Votre arrivée à Copenhague

    Vous arrivez sur le Terminal 3 de l’aéroport de Copenhague, implanté à seulement 8 kilomètres du centre-ville. Une distance que vous couvrirez avec :

    • Le bus : jour et nuit, le bus 5A s’arrête devant le Terminal 3 et rejoint Husum Torv, dans le nord de la ville, en passant par le centre et la gare.
    • Le métro : il part du Terminal 3 toutes les 4 à 5 minutes en journée, toutes les 20 minutes la nuit. Il passe par Nørreport Station, en plein cœur de la ville. 15 minutes de trajet.
    • Le train : un départ toutes les 10 minutes, quai n°2, pour la gare centrale de Copenhague. 15 minutes de trajet.
    • Le taxi : il vous dépose devant votre hôtel pour un peu moins de 30 euros en journée, un peu plus la nuit.
    • Une voiture de location : rendez-vous au Car Rental Centre de l’aéroport. Six loueurs y sont regroupés.

Que faire à
Copenhague ?

Si Shakespeare revenait parmi nous, il changerait à coup sûr le fameux vers d’Hamlet : « Il y a quelque chose de pourri dans l’empire du Danemark ». Parce qu’il faut bien l’avouer, le plus ancien royaume d’Europe est aussi l’un des pays les plus vertueux et les plus agréables qui soit. Au point que les Danois pointent parmi les plus heureux des Terriens. Leur secret : le hygge (que l’on prononce “hou-geu”), une philosophie de vie qui conjugue plaisir et douceur. A travers ses cafés, ses rues, ses parcs, ses animations, Copenhague en est une illustration parfaite et sa visite pourrait bien vous permettre de trouver, vous aussi, la clé du bonheur.

Copenhague célèbres maisons colorées
Copenhague
  • En solitaire, à deux, à trois…

    Voir plus Voir moins

    Que l’on y vienne seul, en couple ou en famille, le temps d’un week-end ou pour toute une semaine, on ne s’ennuie jamais à Copenhague. La ville ne le permet pas ! Joyeuse, chaleureuse, charmeuse et accueillante, elle a vite fait de partager avec ses hôtes sa fameuse douceur de vivre. A chacun ses plaisirs ! Ceux, adultes, de la culture et du lifestyle : un concert rock ou électro au Vega ou un opéra, un musée riche des toiles des grands maîtres hollandais ou des impressionnistes français, un essayage dans une boutique de mode ou un petit caprice chez Illums Bolighus, le temple du design, une chope de bière dans un pub ou un repas gastronomique…
    Et puis, il y a tous ces petits moments de bien-être et de joie à partager entre générations. Et tous, sans distinction d’âge, de fondre de plaisir en croquant dans un smørrebrødun, la tartine mythique au pain de seigle, ou un kanelsnegle, le fameux roulé à la cannelle danois. Et tous, jeunes et moins jeunes, de se sentir plein de vie et d’entrain en patinant, l’hiver, sur la Kongens Nytorv, la Place du Roi, ou bien en pédalant dans les rues d’une métropole qui compte plus de vélos que de voitures. Et tous, petits et grands, de profiter d’une croisière sur les canaux pour découvrir la ville autrement, de rire et crier sur les folles balançoires des Jardins de Tivoli et de rêver d’une petite sirène en s’endormant.

  • Le top 10 des choses à faire à Copenhague

    Voir plus Voir moins

    • Allez voir la Petite Sirène, la statue emblématique de Copenhague, posée sur son rocher, sur les berges de l’Øresund, en hommage à Hans Christian Andersen, l’auteur de La Princesse au petit pois, la Reine des Neiges, La petite fille aux allumettes…
    • Descendez la rue Stroget jusqu’au port de Nyhavn. C’est l’une des plus grandes rues piétonnes d’Europe avec plus d’un kilomètre de long. Pour ses belles demeures du XVIIIème et ses boutiques…
    • Soyez royal ! Admirez la relève de la Garde, à midi, devant le Palais d’Amalienborg, la résidence de Margrethe II. Découvrez le château de Rosenborg et ses quatre cents ans d’histoire.
    • Visitez un musée. Amateur de Breughel, Rembrandt ou Rubens ? Direction le Musée des Beaux arts. Pour Rodin, Gauguin ou Cézanne, cap sur le Ny Carlsberg Glyptotek.
    • Prenez un café ou un rafraîchissement sur l’une des terrasses du vieux port de Nyhavn, l’un des endroits les plus charmants de la ville avec ses maisons multicolores et ses vieux voiliers.
    • Grimpez au sommet de la tour Rundetaarn, le plus ancien observatoire encore en activité d’Europe. On y accède par une rampe pavée en colimaçon des plus insolites. Belle vue sur la ville, depuis le toit terrasse.
    • Craquez pour la plus célèbre des blondes danoises : la Carlsberg. Hôte de la plus grande collection de bières au monde, la Old Carlsberg Brewery vous en livre la grande histoire et les petits secrets.
    • Refaites le monde avec les habitants de Christiania, le quartier alternatif de Copenhague, érigé en ville libre depuis les années 70. De l’art, de l’artisanat et beaucoup de douceur et de poésie.
    • Cassez votre tirelire pour goûter à la cuisine du Noma, l’un des meilleurs restaurants du monde. Votre petit cochon est vide ? Optez pour le hot-dog d’un pølsevogen, le fameux “chariot à saucisses” danois. Une institution !
    • Retrouvez votre âme d’enfant sur les manèges des Jardins de Tivoli, au cœur de la ville, ou de Bakken, le plus vieux parc d’attractions au monde, niché dans une immense forêt peuplée de milliers de cerfs et d’arbres centenaires.

Vols réguliers Nice - Copenhague CPH

Nice → Copenhague CPH

à partir de 151

VOLS SAS
2
Vols par semaine, De Avril à Octobre

Vols par jour :

  • lun 0
  • mar 0
  • mer 0
  • jeu 0
  • ven 1
  • sam 0
  • dim 1

Questions fréquemment posées

  • Quelle est la durée d’un vol Nice Copenhague ?

    Le temps de vol entre Nice et Copenhague est de 2h15 en moyenne.

  • Quelles compagnies aériennes opèrent le vol Nice-Copenhague en direct ?

    Pour rejoindre directement Copenhague depuis Nice, vous avez le choix entre Norwegian et SAS.

  • Combien y-a-t-il de vols Nice-Copenhague par semaine ?

    Les deux villes sont reliées sans escale toute l’année avec 13 vols par semaine au minimum et jusqu’à 33 vols hebdomadaires aux beaux jours.

  • Quel est le prix pour un vol Nice-Copenhague ?

    Le prix le plus bas pour un billet d’avion aller-retour Nice-Copenhague au cours des 90 derniers jours est de 151 .

  • Quel est le décalage horaire entre Nice et Copenhague ?


    Les deux villes vivent à la même heure.

  • Quelle est la meilleure saison pour visiter Copenhague ?

    La neige, le ciel bleu, la nuit qui tombe vite, les lumières de la ville, la bonne odeur de la cannelle, les patinoires et les lacs gelés : Copenhague est belle en hiver. Pas étonnant qu’Hans Christian Andersen, le rois des contes de fées, y ait trouvé l’inspiration tout au long de sa vie. Bien sûr, il y fait froid ! Mais cela n’empêche pas les autochtones de vivre et sortir comme d’habitude. Et puis le café ou le chocolat chaud n’est jamais aussi réconfortant, aussi hygge, qu’en cette saison. Mais bon, si vous craignez le froid, voyagez plutôt au printemps ou en été. Les balades dans les bois, le lèche-vitrine en quête de design danois et la fraîcheur de votre bière n’en seront que plus agréables. Et puis, c’est l’époque des grandes manifestations : le Festival de Jazz, le Festival d’opéra, le Copenhagen Cooking et ses bonnes tables à prix réduits, et, dans un registre plus déluré, la grande parade du Copenhagen Pride, à la mi-août

Destinations similaires