Espagne

Vol Nice-Madrid

à la rencontre de la plus royale des Espagnoles

En route vers Madrid pour le Prado

Le magnifique musée madrilène, ses toiles de Velasquez et de Goya vous font envie ? N’hésitez plus : réserver dès maintenant, au meilleur prix, votre billet Nice-Madrid en profitant des services experts de Misterfly, notre partenaire. Il vous informe des dates et horaires de tous les vols Nice-Madrid direct et vous en livre les tarifs et les disponibilités en temps réel.

  • devise

    Euros

  • langue

    Espagnol

Températures

Idéal Pour

  • En famille
  • En couple
  • Culture
  • Week-end
Madrid place de Toros
Madrid
Madrid Parc
  • Informations utiles pour votre voyage à Madrid

    Voir plus Voir moins


    Le magnifique musée madrilène, ses toiles de Velasquez et de Goya vous font envie ? N’hésitez plus : réserver dès maintenant, au meilleur prix, votre billet Nice-Madrid en profitant des services experts de Misterfly, notre partenaire. Il vous informe des dates et horaires de tous les vols Nice-Madrid direct et vous en livre les tarifs et les disponibilités en temps réel.

    Votre voyage Nice-Madrid

    Le vol Nice-Madrid d'Iberia, le seul disponible à ce jour, vous attend sur le Terminal 1 de l’Aéroport Nice Côte d’Azur.

    Si vous avez déjà imprimé ou téléchargé votre titre d’accès à bord et que vous voyagez avec un bagage en cabine, nous vous invitons à nous rejoindre au moins une heure avant l’heure de départ afin de passer tranquillement les contrôles de sûreté. Mais si vous devez déposer un bagage ou retirer votre billet au comptoir de votre compagnie, nous ne saurions que trop vous conseiller d’ajouter quinze minutes de délai supplémentaire.

    Aéroport de départ Aéroport Nice Côte d’Azur
    Terminal de départ Terminal 1
    Aéroport d’arrivée Aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas
    Terminal d’arrivée Terminal 4

    Votre arrivée à Madrid

    Tous les vols d’Iberia au départ de Nice atterrissent au Terminal 4 de l’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas. Ce dernier est situé à une douzaine de kilomètres du centre-ville madrilène. De nombreux modes de transport s’offrent à vous pour le rallier :

    • Le bus : la ligne 204 des transports municipaux de Madrid vous attend devant la zone Arrivées du Terminal 4 pour vous déposer en ville. La navette Airport Express, elle, part toutes les 15 minutes pour la gare d’Atocha, au centre de Madrid. Elle fonctionne 24h/24.
    • Le métro : idéal et rapide pour se rendre près du stade Santiago Bernabéu ou dans le quartier des affaires.
    • Le train : il part du Terminal 4 et marque plusieurs arrêts dans Madrid. Une rame toutes les trente minutes de 5:44 à 23:07.
    • Le taxi : les prix sont fixes avec deux zones tarifaires différentes. Entre 20 et 30 euros la course.
    • La voiture de location : les six loueurs présents officiellement sur l’aéroport madrilène ont tous un comptoir au Terminal 4

Que faire à
Madrid ?

Il y a quelques siècles, au temps des conquistadors et des galions chargés d’or, Madrid était au centre du monde. Une apothéose dont la Castillane a su préserver le glorieux souvenir, entretenant son patrimoine, retrouvant peu à peu tout son prestige. Mais n’allez pas croire que la ville vit dans le passé. C’est tout le contraire : elle s’inscrit pleinement dans le présent et le savoure, voire le dévore, avec toute l’intensité dont elle est capable. Ainsi, derrière son allure guindée, la capitale de l’Espagne s’avère être une joyeuse délurée, espagnole jusqu’au bout des ongles, aussi passionnée que passionnante.

Pass Madrid - iVenture Card: 3 ou 5 activités incluses

Réservez votre Pass Madrid

Madrid monument
Madrid
  • Madrid, le berceau de la Movida

    Voir plus Voir moins

    Combien de ceux qui quittent Madrid au terme d’un week-end splendide, se disent que leur séjour était vraiment trop court ? Tous ou presque ! Et n’en doutez pas : la cité des rois d’Espagne vous fera aussi cet effet-là. Parce que quelques dizaines d’heures sont loin de suffire pour découvrir tout ce qu’elle a à donner. Cette ville est un volcan, un puits de culture en renouveau permanent, une fête de tous les instants. Ses aficionados ne disent-ils pas d’elle qu’elle ne dort que très peu, jamais la nuit, juste à l’heure de la sieste ?

    Essayer Madrid, c’est l’adopter. Vous verrez : en couple ou avec des amis, vous y retournerez pour partager encore avec vos proches une exposition remarquable, un moment de douceur et de gourmandise sur un rooftop à la mode, une nouvelle nuit blanche ou une balade complice à chasser quelques babioles dans les boutiques branchées de Fuencarral ou chez les antiquaires d’El Rastro. Mais pour continuer votre histoire avec la belle Castillane, il vous faut d’abord la commencer par un premier aller-retour Nice-Madrid, non ?

  • Le top 10 des choses à faire à Madrid

    Voir plus Voir moins
    • Commencez par le commencement : la place Puerta Del Sol, l’épicentre de la capitale espagnole. Puis, à deux pas de là, régalez-vous de la Plaza Mayor, l’un des plus beaux endroits de la ville.
    • Visitez le Prado, l’une des plus belles pinacothèques du monde avec des œuvres de Goya, El Greco, Velasquez, Bosch, Dürer, Botticelli, Rembrandt, Rubens, Watteau et bien d’autres…
    • Rejoignez la Reina Sofia, l’autre grand musée madrilène, pour y contempler, parmi les œuvres de Dalí, Bacon, Warhol ou Lichtenstein, la plus célèbre des peintures espagnoles : Guernica.
    • Découvrez la plus grande résidence royale d’Europe occidentale : el Palacio Real. Les 3418 pièces ne se visitent pas mais de nombreux salons richement décorés sont ouverts au public.
    • Regardez Madrid d’en haut, au coucher du soleil, sur la colonne du Casa del Campo, un parc qui accueille le Temple de Debod, un véritable temple égyptien dédié à Amon et Isis.
    • Flânez dans les rues de La Latina, le quartier le plus pittoresque de Madrid, et posez-vous sur l’une de ses nombreuses terrasses pour grignoter quelques tapas.
    • Baladez-vous dans le Parc du Retiro qui, depuis quatre siècles, enchante les autochtones et leurs hôtes. 15000 arbres, un palais de verre, des jardins embaumés, un bassin paisible et des barques.
    • Déjeunez sur le pouce en choisissant vos agapes parmi les produits frais et savoureux du Mercado de San Miguel, près de la Plaza Mayor, ou du Mercado de San Antón, dans le quartier de Chueca.
    • Goûtez aux churros les plus renommés de la ville, ceux de la chocolaterie San Ginés, une institution gourmande, créée en 1894 et ouverte 24h/24.
    • Louez une voiture (si ce n’est déjà fait) et sortez de Madrid pour découvrir, à une heure de route de là, deux de ses voisines : Ségovie et Tolède, des villes superbes qui transpirent la Grande Histoire.

Vols réguliers Nice - Madrid MAD

Nice → Madrid MAD

à partir de 112

VOLS IBERIA
3
Vols par semaine, De Avril à Octobre

Vols par jour :

  • lun 0
  • mar 1
  • mer 1
  • jeu 0
  • ven 1
  • sam 0
  • dim 0

Questions fréquemment posées

  • Quelle est la durée d’un vol Nice-Madrid ?

    Le temps de vol entre Nice et Madrid est de 2h en moyenne.

  • Quelle compagnie aérienne opère le vol Nice-Madrid en direct ?

    Iberia. La compagnie historique espagnole décolle quotidiennement vers la capitale de son pays.

  • Combien y-a-t-il de vols Nice-Madrid par semaine ?

    17 en saison basse, de novembre à mars, puis 19 en haute saison, d’avril à octobre.

  • Quel est le prix pour un vol Nice-Madrid ?

    Le prix le plus bas pour un billet d’avion aller-retour Nice-Madrid au cours des 90 derniers jours est de 112

  • Quel est le décalage horaire entre Nice et Madrid ?

    Il n’y en a pas. Vous vivrez à l’heure espagnole, mais ce sera la même qu’en France.

  • Quelle est la meilleure saison pour visiter Madrid ?

    Le printemps, l’été, l’automne et… l’hiver aussi ! En fait, il n’y a pas de saison pour profiter de Madrid. La ville jouit d’un bel ensoleillement toute l’année, jusqu’au cœur de l’hiver, période durant laquelle le thermomètre franchit très régulièrement les 10°. Avantage non négligeable : les prix des hôtels comme les queues devant les musées sont alors réduits ! Le printemps est très agréable et les apéritifs nourris de tapas ont alors tendance à s’éterniser. L’été est chaud. On est facilement au-delà des 30°. On trouve alors refuge dans les musées climatisés pour ne sortir qu’à la fraîche, en fin de journée, pour une nuit qui promet d’être longue. Quant à l’automne, c’est la période des romantiques et des longues balades dans les parcs et jardins parés d’ocre et de rouge.

Destinations similaires