Espagne

Vol Nice Palma de Majorque

Pour une immersion au cœur des Baléares

Destination les Baléares

Vous venez à peine de réserver votre billet d’avion Nice-Palma de Majorque, qu’il flotte déjà dans votre foyer une douce odeur d’iode et de crème solaire mêlés. Rassurez-vous, cela fait cet effet à tout le monde ! Car la capitale des Baléares évoque immanquablement le temps béni des vacances, les plages de sable à perte de vue, la caresse d’un soleil indéfectible, la fraîcheur agréable de la Méditerranée. Mais si votre vol de Nice à Majorque vous promet du farniente et une belle marque de maillot, il vous réserve aussi bien d’autres plaisirs…

  • devise

    Euros

  • langue

    Espagnol

Températures

Idéal Pour

  • En couple
  • Entre ami(e)s
  • Seul(e)
  • Plage
Les plages de Palma de Majorque
Palma de Majorque
Vues de la ville de Palma de Majorque
  • Informations utiles pour votre voyage à Palma de Majorque

    Voir plus Voir moins

    Vous souhaitez connaître en quelques instants les dates, les horaires, la durée et le prix des vols direct Nice-Palma de Majorque ? Aucun problème. Misterfly, notre partenaire s’en charge. Il vous propose même de réserver votre vol Nice-Palma direct sans frais de dossier et de profiter d’avantages exclusifs tel le remboursement partiel en cas d’annulation de votre part.

    Les formalités pour se rendre à Palma de Majorque

    • Formalités d’entrée : membre de l’Union Européenne et de l’Espace Schengen, l’Espagne ne réclame à ses hôtes européens qu’un passeport ou une carte d’identité en cours de validité.
    • Devises : vous paierez vos tapas et votre verre de Binissalem en euros.

    Votre vol direct vers Palma de Majorque

    Si vous volez avec easyJet, Nice-Majorque embarque au Terminal 2. En revanche, si vous choisissez Iberia, votre séjour aux îles Baléares commence au Terminal 1.

    Dans les deux cas, soyez prévoyant et, pour vous assurer de passer les contrôles de sûreté sans stress et dans les temps, venez sur l’aéroport Nice Côte d’Azur une heure au moins avant le décollage. Il est même fortement conseillé de prévoir un quart d’heure de plus si vous devez passer par les banques d’enregistrement de votre compagnie pour y retirer votre titre d’accès à bord ou déposer vos bagages.

    Aéroport de départ Aéroport Nice Côte d’Azur
    Terminal de départ Terminal 1 pour Iberia, Terminal 2 pour easyJet
    Aéroport d’arrivée Aéroport de Palma de Majorque-Son Sant Joan

    Votre arrivée à Palma de Majorque

    Votre vol Nice-Palma de Majorque atterrit sur l’aéroport Son Sant Joan, situé à 11 kilomètres à peine de la capitale majorquine. Premier aéroport des Baléares et troisième d’Espagne, il est relié au centre de Palma par :

    • Le bus : pour une poignée d’euros, le bus de la ligne N°1 vous dépose sur la Plaza España en 20 minutes maximum. Le service est assuré de 4h45 à 1h du matin (2h en haute saison). Pour les autres villes et villages de l’île, empruntez les cars d’Aerotib (quatre itinéraires différents).
    • Le taxi : meilleur marché qu’en France, les taxis vous attendent devant le hall Arrivée de l’aéroport. Evitez les taxis “pirates” qui vous démarchent, nombreux, à l’intérieur du terminal. Ils sont moins chers mais n’ont pas d’assurance !
    • La route : 7 loueurs de voiture vous attendent dans le hall Arrivée du terminal. Une bonne solution pour qui entend visiter la plus grande des îles Baléares.

Que faire à
Palma de Majorque ?

Construite au bord de la mer, héritière de plusieurs siècles d’histoire, Palma compte plus de 400 000 habitants. Difficile dans ces conditions de la réduire à la station balnéaire populaire que beaucoup imaginent. Non, c’est une grande ville moderne et enjouée, une cité millénaire, sereine et tranquille, qui, à l’inverse de certaines côtes des environs, a su préserver ses racines et son authenticité. Cela en fait le point de départ idéal d’un séjour majorquin alternant plage et balade, eaux turquoises et verdure sauvage.

Palmiers en bord de plage
Palma de Majorque
  • Le plein de nature, un zeste de culture

    Voir plus Voir moins

    On vient le plus souvent à Majorque attiré par la réputation de ses plages. Elle n'est pas usurpée. L'île offre des kilomètres de sable immaculé, des criques splendides bordées de pinèdes, des eaux aussi transparentes que celles des Caraïbes. Mais si ces merveilles balnéaires participent du plaisir d'un séjour aux Baléares, elles n'expliquent pas à elles-seules l'attrait qu'exerce cette partie du monde sur l'immense majorité de ses hôtes.

    Un séjour à Majorque, c'est bien plus que des jours à paresser sous un parasol. Un séjour à Majorque, c'est la découverte des monuments séculaires de Palma, sa capitale, tels la Halle ou le palais royal de l'Almudaina. C'est un sentier côtier qui rejoint le phare du Cap de Formentor, défiant la Méditerranée du haut de sa falaise. C'est une virée pittoresque dans la serra de la Tramuntana, à la découverte de ses petits villages, comme Estellencs, et de ses paysages sauvages. C'est une randonnée en famille dans le parc naturel de Montpellier, à la découverte des vieux moulins et des rapaces. C'est le souvenir romantique, à partager en couple, des amours de George Sand et Frédéric Chopin qui vécurent deux mois de passion, de tendresse et de création dans le village de Valdemossa. C'est la gourmandise toute simple d'une tartine de pain frotté d'ail et de tomate. C'est mille autres choses encore...

  • Le top 10 des choses à faire à Palma et à Majorque

    Voir plus Voir moins
    • Bronzez et nagez. Pourquoi venir à Majorque si ce n’est pour profiter de quelques-unes des plus belles plages méditerranéennes : Cala Major et ses palmiers, Es Trenc, les criques de Cala Llombards, Cala Agulla ou Caló des Moro…
    • Entrez dans La Seu, la cathédrale de Palma dont les vitraux et l’immense rosace, la plus grande du monde gothique, jouent magnifiquement avec la lumière du soleil.
    • Découvrez l’atelier de Joan Miró, peintre et sculpteur de génie qui a passé une partie de sa vie sur l’île. L’endroit est dans son jus avec des peintures achevées et d’autres à peine esquissées.
    • Partez à la conquête du Château de Bellver. Niché à 100 mètres au dessus de la mer, ce château du XIVème siècle brille autant par son architecture que par son panorama sur la baie de Palma. D’ailleurs, Bellver veut dire “belle vue” en catalan.
    • Descendez dans les grottes du Drach, les Cuevas del Drach, situées sur la commune de Manacor. Quatre grandes grottes reliées entre elles et partageant l’un des plus grands lacs souterrains d’Europe. Fascinant !
    • Visitez Alcúdia, la plus ancienne ville de Majorque. D’un charme fou avec ses belles demeures médiévales et ses remparts. A voir, à proximité, les beaux vestiges de la cité romaine de Pollentia.
    • Roulez, puis marchez jusqu’au Mirador Es Colomer et profitez d’un superbe point de vue sur le Cap de Formentor, l’un des plus beaux endroits de l’île.
    • Prenez le train ! Long de 27 km, le Ferrocarril de Sóller relie Palma au petit village de Sóller depuis plus d’un siècle. Ce petit train aux allures de tramway san-franciscain trace de viaducs en tunnels à travers les plaines d’amandiers et la serra de Tramuntana.
    • Dégustez les nectars majorquins en suivant la route des vins. 70 bodegas se partagent le vignoble insulaire qui compte deux dénominations d’origine : Binissalem et Pla i Llevant.
    • Goûtez aux spécialités locales dans l’un des fameux cellers majorquins, d’anciennes caves à vin recyclées en restaurants. A ne pas manquer, la sobressada de Mallorca, une saucisse DO (l’équivalent de nos AOP) au piment rouge.

Questions fréquemment posées

  • Quelle est la durée d’un vol Nice-Palma de Majorque ?

    Le temps de vol entre Nice et Palma de Majorque est de 1h25 en moyenne.

  • Quelles compagnies aériennes opèrent le vol Nice-Palma de Majorque en direct ?

    Pour partir à Palma de Majorque depuis Nice, sans escale, vous pouvez choisir entre easyJet et Iberia.

  • Combien y-a-t-il de vols Nice-Palma de Majorque par semaine ?

    Entre 2 et 9 vols par semaine selon la saison. D’avril à octobre, easyJet assurent 2 vols hebdomadaires, le lundi et le vendredi (le jeudi en juillet et août). De la mi-juillet à la fin août, Iberia propose 1 vol Nice-Palma quotidien.

  • Quel est le prix pour un vol Nice-Palma de Majorque ?

    Le prix le plus bas pour un billet d’avion aller-retour Nice-Palma de Majorque au cours des 90 derniers jours est de 48

  • Quel est le décalage horaire entre Nice et Palma de Majorque ?

    Les deux villes vivent à la même heure.

  • Quelle est la meilleure saison pour visiter Palma de Majorque ?

    Certains boivent leur café chaud, d’autres préfèrent attendre qu’il tiédisse un peu. Pour Palma de Majorque, c’est pareil ! Les Baléares ont leurs aficionados estivaux qui ne s’y plaisent que quand le thermomètre flirte avec les 30°, voire les passe. Ceux-là apprécient les belles journées de plage et les longues baignades dans des eaux délicieuses. Et puis, le soir venu, il y a les festivités, les concerts et festivals : la Fête de la Vierge del Carme à Port d’Andratx, aussi spectaculaire que pittoresque, le Festival de Jazz de Majorque, à Sa Pobla reconnu pour la qualité de sa programmation, le Festival Chopin à Valdemossa, virtuose et romantique… Mais pour beaucoup d’autres vacanciers, Palma et Majorque ne sont jamais aussi attirantes que dans la douceur du printemps ou de l’arrière-saison. Il y fait bon et, si la mer est alors un peu fraîche, le cœur de l’île, sa nature et ses villages de charme sont bien plus agréables à visiter. Et puis, les Majorquins ne dorment pas ; ils festoient ! Les processions de Pâques, la Foire du vin de Pollença (en avril), la Fête-Dieu (60 jours après Pâques) durant laquelle les patios de Palma s’ouvrent au public le temps de jolis concerts, les innombrables célébrations de Saints de juin, les fêtes des vendanges en septembre, la foire d’Alcúdia en octobre… Et vous, au fait, vous l’aimez comment votre café ?

Destinations similaires